Comment planter, cultiver et récolter votre propre laitue romaine

 Comment planter, cultiver et récolter votre propre laitue romaine

Timothy Walker

La romaine est un légume souvent peu apprécié, relégué au rang de légume ennuyeux et fade dans la cuisine. En réalité, la romaine peut être une toile de fond croustillante et délicieuse pour accompagner d'autres saveurs, ainsi qu'un légume polyvalent qui se suffit à lui-même : par exemple, avez-vous déjà essayé de faire griller de l'huile d'olive dans une poêle à frire ? romaine (alerte spoiler, c'est incroyable !).

Voir également: 34 choses à ne jamais mettre dans votre compost (et pourquoi)

Comme tous les légumes verts, la romaine est à son meilleur lorsqu'elle est cueillie fraîchement dans le jardin. La romaine du supermarché peut avoir jusqu'à deux semaines, ce qui est loin d'être le summum de la saveur, de la nutrition et du croquant.

Heureusement, la culture de la laitue romaine est un légume facile à ajouter à votre jardin, et elle peut même être cultivée en conteneurs. Dans ce guide de la semence à la récolte, nous allons passer en revue tout ce que vous devez savoir pour profiter de la laitue romaine cultivée à la maison.

Pourquoi cultiver la romaine ?

La saveur et la fraîcheur sont d'excellentes raisons d'ajouter quelques têtes de romaine à votre jardin, mais ce ne sont certainement pas les seules.

Ces dernières années, la romaine a été associée à un certain nombre d'épidémies d'E. coli, ce qui a incité de nombreux jardiniers à préférer la cultiver eux-mêmes pour des raisons de sécurité.

En outre, la romaine, avec ses nervures épaisses et ses feuilles croquantes, est la variété de laitue la plus résistante aux escargots et aux limaces, qui préfèrent les feuilles plus tendres.

La romaine est également plus droite et plus compacte que les autres variétés, ce qui permet de cultiver plus de plantes par mètre carré.

En raison de son mode de croissance, la romaine reste beaucoup plus propre que les autres laitues et est prête pour le saladier avec un simple rinçage rapide.

En cultivant vos propres produits, vous pourrez également essayer plus de variétés que celles disponibles en magasin, y compris des variétés uniques.

Comme la romaine est généralement plus tolérante au froid et plus résistante aux boulons que les autres laitues, vous pouvez la planter plus tôt et la cultiver plus tard, prolongeant ainsi votre saison de légumes frais.

Nous parlerons de quelques types de romaine qui sont particulièrement adaptés aux températures chaudes et froides et qui peuvent prolonger votre saison.

Variétés de laitue romaine

Avant de planter, vous devrez choisir une variété de romaine. Si vous achetez des semis, vous serez peut-être limité à une ou deux variétés disponibles dans votre centre de jardinage local.

S'il y a un marché de producteurs près de chez vous, il est probable qu'il offre un plus grand choix de semences. En commençant avec vos propres semences, vous pourrez essayer des variétés nouvelles ou inhabituelles.

La romaine existe dans une large gamme de couleurs, avec différents degrés de résistance au froid et à la chaleur. Quelques variétés de romaine intéressantes à essayer :

  • La Valmaine, le Speckled Trout Back, la Laitue Freckles sont tous assez tolérants à la chaleur.
  • La densité hivernale est tolérante au froid et lente à monter en graines.
  • Crisp Mint ressemble à des feuilles de menthe et a une grande saveur et le croquant de la romaine.
  • Rouge D'Hiver possède des feuilles rouges et vertes qui deviennent rouge plus foncé par temps plus frais.

Comment planter la romaine

Dans les régions où les étés sont chauds et les hivers froids, la romaine est généralement plantée au début du printemps et à la fin de l'été, pour deux récoltes par an.

La culture d'automne de la laitue romaine peut être semée directement 6 à 8 semaines avant la première gelée d'automne. Les directives concernant les périodes de plantation au printemps sont indiquées ci-dessous.

La laitue romaine étant une culture de temps frais, si vous vivez dans un climat chaud, il est préférable de la planter en hiver.

Début des achats

Il est plus facile d'acheter des semences que de semer de la romaine, surtout si vous êtes un jardinier débutant.

Le principal inconvénient est que cela limite les variétés que vous pouvez choisir et que c'est légèrement plus cher. Pour de nombreux jardiniers, la commodité en vaut la peine.

Semis de romaine à l'intérieur

Vous pouvez également semer vos propres graines de laitue romaine en intérieur, ce qui vous permettra de choisir parmi un large éventail de variétés de laitue romaine et de prendre de l'avance sur la saison de croissance.

Pour cultiver de la laitue romaine à partir de graines en intérieur :

  • Plantez les graines de romaine 10 à 12 semaines avant la date de la dernière gelée dans votre région.
  • Semez les graines de romaine à une profondeur de 10 cm et arrosez-les légèrement.
  • Utilisez des lampes d'appoint 14 à 16 heures par jour, suspendues à quelques centimètres au-dessus de vos plantes.
  • Rempotez les plants de romaine au fur et à mesure que les plantes dépassent leur pot initial.
  • Fertiliser toutes les deux semaines avec un engrais spécifique pour les semis.

Conseils pour le repiquage de la romaine

Comme les plants de romaine résistent au gel, ils peuvent être plantés dans le jardin dès que la terre peut être travaillée.

Voir également: Que planter en juillet : 23 légumes et fleurs à semer et à cultiver en juillet

Les laitues sont moins susceptibles de subir un choc de transplantation que les autres légumes, mais pour réduire le stress pendant le processus de transplantation, suivez ces conseils :

  • Repiquez votre laitue romaine environ 4 à 6 semaines avant la date de la dernière gelée.
  • Veillez à endurcir les semis pendant 10 à 14 jours avant de les transplanter.
  • Arrosez bien la romaine avant de la transplanter, pour que les racines soient bien hydratées.
  • Transplanter par temps nuageux ou le soir, et non au soleil de midi, afin de réduire le stress.
  • Appuyez sur le fond du pot et guidez doucement les semis hors du récipient.
  • Séparer délicatement les racines si elles sont entremêlées.
  • Plantez les semis de romaine en les espaçant de 8 à 10 pouces.

semis de romaine graines de laitue directement dans le jardin

Les graines de romaine sont rustiques et ne risquent pas de pourrir, même dans un sol froid et humide, de sorte qu'elles peuvent être semées dès que le sol peut être travaillé.

Semis direct de romaine :

  • Semer les graines environ 6 à 8 semaines avant la date de la dernière gelée.
  • Planter à 1 pouce de distance, à ⅛ pouces de profondeur, et arroser.
  • Une fois les graines germées, les espacer de 8 à 10 pouces (si l'espacement n'est pas adéquat, les têtes de romaine ne pourront pas atteindre leur taille maximale).

Planter de la romaine en conteneur

La romaine se prête bien à la culture en conteneur. Si vous cultivez la romaine en pot, assurez-vous de donner à chaque plante au moins deux gallons de terre. Utilisez un mélange de rempotage de haute qualité amendé avec du compost.

Lorsque vous plantez de la romaine en conteneur, veillez à respecter un espacement de 8 à 10 pouces entre les plants.

En cas de repiquage, il suffit de placer les plants de romaine à 8-10 pouces d'intervalle dans les conteneurs. Si vous semez directement les graines dans un conteneur, plantez les graines à 1 pouce d'intervalle et éclaircissez-les après la germination.

Comment prendre soin des plants de romaine

1 : Fertiliser régulièrement

La romaine se porte mieux avec des applications régulières d'engrais. Avant de la planter, amendez les trois premiers centimètres du sol avec du compost.

N'utilisez jamais de fumier frais comme engrais pour la culture des légumes verts (ou de tout autre légume d'ailleurs).

Après l'application initiale de compost, utilisez un engrais liquide organique équilibré toutes les deux semaines (comme un 10-10-10).

2 : L'eau souvent

La romaine et les autres laitues ont des systèmes racinaires peu profonds. Sans la possibilité d'accéder à des sources d'eau plus profondes, la romaine a besoin d'arrosages légers et fréquents, avec un total d'un pouce par semaine d'irrigation, pour encourager une bonne croissance.

Maintenez le sol humide et paillez pour retenir l'humidité, mais veillez à ne pas trop arroser, car cela peut entraîner des maladies racinaires et foliaires. L'arrosage par le haut doit toujours être effectué le matin pour prévenir les maladies foliaires.

3 : Prolonger la saison

Vous pouvez prolonger la période de croissance printanière en protégeant vos plantes avec une toile d'ombrage lorsque le temps devient chaud.

À l'automne, vous prolongez la saison en gardant vos plantes au chaud à l'aide de couvertures flottantes ou de cadres froids.

Comment récolter la laitue romaine

Lorsqu'elle est cultivée à partir de graines, la romaine met en moyenne 70 à 75 jours pour arriver à maturité. Les têtes de romaine sont prêtes à être récoltées lorsqu'elles mesurent environ 4 pouces de large et 6 à 8 pouces de haut.

La romaine peut être récoltée sous forme de têtes mûres ou de jeunes pousses. Si vous souhaitez récolter des jeunes pousses, attendez que vos plantes aient au moins un mois.

Cueillez les légumes verts en laissant le point de croissance intact afin de profiter de plusieurs récoltes. Pour obtenir des têtes de taille normale, coupez la plante à la base.

Pour les cultures de printemps de la laitue romaine, récoltez-la avant la pleine chaleur de l'été, car la chaleur rend les feuilles amères.

Veillez à récolter ou à protéger les plants de romaine lorsque le temps se rafraîchit en automne, car les plants adultes ne résistent pas au gel comme les jeunes plants.

Lutter contre les ravageurs des romaines

Les deux ravageurs les plus courants de la romaine sont les limaces et les escargots, les pucerons et les lapins.

Pour lutter contre les limaces et les escargots :
  • Empoisonnez-les avec des granulés de phosphate de fer (marque Sluggo).
  • Placez des collerettes en carton autour de la base de vos plantes pour les protéger.
  • Ramassez à la main les limaces et les escargots du jardin la nuit, lorsqu'ils sont actifs, et déplacez-les dans une zone située à au moins 75 pieds de votre jardin.
Pour lutter contre les pucerons :
  • Intercalez de la romaine avec de l'alysson doux.
  • L'Alyssum attire les prédateurs naturels des pucerons tels que les coccinelles et les guêpes parasites.
  • Appliquer un savon insecticide.
Pour éloigner les lapins :
  • Installez une clôture en grillage à poule ou en fil d'acier galvanisé autour de la zone que vous souhaitez protéger.
  • Assurez-vous que la clôture mesure au moins deux pieds de haut et qu'elle est fixée au sol à l'aide de piquets d'aménagement paysager.
  • Les tontes de cheveux et le savon de printemps râpé placés près des lits peuvent également aider à repousser les lapins.

Prévention des maladies du romain

Toutes les laitues, y compris la romaine, sont vulnérables à une série de maladies bactériennes et fongiques telles que le mildiou, la schlérotine, la racine liégeuse et la tache bactérienne.

De bonnes pratiques culturales sont le meilleur moyen d'empêcher ces maladies de s'installer dans votre jardin :

  • Plantez en respectant un espacement adéquat, en veillant à ce que les plantes soient au moins espacées de 8 à 10 pouces.
  • Désherbez régulièrement les plantes pour maintenir une bonne circulation de l'air.
  • Évitez l'arrosage excessif et limitez l'arrosage aérien au matin.
  • Essayez de planter des variétés de romaine résistantes aux maladies, telles que Olga, Aerostar, Braveheart, Crisp Mint, Defender et Jericho (particulièrement utile dans un climat frais et humide, où les plantes romaines sont plus sujettes aux maladies).
  • Effectuer une rotation des cultures chaque année, car les maladies bactériennes et fongiques peuvent rester dans le sol.
  • Éliminez les feuilles atteintes dès les premiers signes de la maladie.

Réflexions finales

Rien de tel que de préparer une salade avec de la romaine fraîche récoltée le jour même.

Avec des soins et un entretien adéquats, vous pourrez profiter de deux délicieuses récoltes de romaine à chaque saison.

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.