17 légumes vivaces à planter une seule fois et à récolter pendant des années

 17 légumes vivaces à planter une seule fois et à récolter pendant des années

Timothy Walker

Chaque année, vous passez des heures à démarrer les semis de légumes à l'intérieur, à les soigner et à les planter à l'extérieur. Vous passez encore plus de temps à entretenir les légumes dans les plates-bandes de votre jardin ; tout cela prend beaucoup de temps. Vous pouvez réduire le temps que vous devez consacrer au jardinage en ajoutant des légumes vivaces qui peuvent être plantés une seule fois et laissés à pousser pendant de nombreuses années.

C'est une façon d'agrandir votre jardin sans vous donner plus de travail. Une fois que vous avez planté les plantes vivaces, vous n'avez plus qu'à les planter une fois, puis vous les entretenez pendant quelques années. Chaque année, vous récoltez des légumes, des fruits ou des herbes aromatiques avec peu de travail.

Si vous êtes novice en matière de culture de plantes vivaces comestibles et que vous vous interrogez sur la meilleure façon d'utiliser votre temps pour trouver les plantes vivaces comestibles que vous pouvez cultiver, vous êtes au bon endroit.

Restez avec nous pour apprendre comment obtenir le meilleur des légumes vivaces faciles à cultiver et dix-sept de mes plantes vivaces comestibles préférées que vous pouvez cultiver dans votre jardin et dans des conteneurs.

4 raisons d'ajouter des légumes vivaces à votre jardin

Alors, pourquoi ajouter des légumes vivaces à votre jardin ?

Les légumes annuels constituent la majorité de notre alimentation moderne, mais nous oublions les plantes vivaces. Il y a des années, tout le monde ajoutait des légumes vivaces à son jardin, mais cela semble s'être perdu au fil des ans.

Voici quelques avantages liés à l'ajout de cultures pérennes dans les plates-bandes de votre jardin

1. ils prolongent la récolte de votre jardin

La plupart des légumes annuels peuvent être récoltés tout au long de l'été, mais les plantes vivaces sont généralement récoltées au printemps. Certaines d'entre elles sont les légumes les plus précoces, ce qui constitue un excellent point de départ pour votre saison de culture.

2) Les plantes vivaces renforcent le sol

Lorsque vous plantez vos plantes vivaces, elles sont là pour rester, alors assurez-vous de choisir un endroit qui conviendra à long terme. Vous ne travaillerez pas cette zone, alors elles gardent le sol intact pour le moment.

Grâce à leurs racines profondes, les plantes vivaces absorbent plus facilement les oligo-éléments que les autres légumes du jardin, ce qui se traduit par une structure du sol plus saine, créant un environnement propice aux vers, aux champignons et aux bactéries bénéfiques.

Au fil du temps, les plantes perdent leurs feuilles et ajoutent de la matière organique au sol, ce qui permet d'enrichir la couche arable et d'encourager les plantes vivaces à se développer et à prospérer.

3. ces plantes nécessitent peu ou pas d'entretien

La meilleure raison d'ajouter des légumes vivaces est peut-être qu'ils nécessitent peu de soins de votre part une fois que vous les avez plantés dans votre jardin.

Les plantes vivaces ont des racines plus profondes que les plantes annuelles, ce qui leur permet de résister aux périodes de sécheresse ou d'arrosage irrégulier. En même temps, les plantes vivaces sont plus résistantes aux parasites et aux maladies.

4. ils servent également à décorer le paysage

Enfin, les légumes vivaces embellissent les plates-bandes de votre jardin. Certains sont assez grands et vous pouvez les utiliser comme plantes de bordure ou comme moyen de réduire l'érosion.

5 conseils pour cultiver un potager de plantes vivaces

La culture des légumes vivaces est un peu différente de celle des plantes annuelles. Vous ne les plantez qu'une seule fois et vous voulez donc réussir du premier coup. Voici quelques conseils pour cultiver ces légumes dans votre jardin de plantes vivaces comestibles.

1) Recherchez d'abord les besoins de vos plantes

La première chose à faire est d'étudier toutes vos plantes et leurs besoins. Les légumes vivaces ont des besoins particuliers, et vous devez également savoir combien de temps il faut à votre plante pour arriver à maturité. Certaines plantes vivaces ont une récolte dès la première année, mais d'autres peuvent ne pas arriver à maturité avant cinq ans.

C'est une chose que vous devez savoir !

Vous devez également vous assurer que la plante poussera bien dans votre zone de culture.

2. envisager le placement

Une fois que vous avez planté vos plantes vivaces à leur emplacement définitif, il n'est pas conseillé de les déplacer. Ces plantes prennent beaucoup de temps pour développer leur système racinaire profond, et la dernière chose que vous voulez faire est de les déplacer parce que vous vous êtes rendu compte que l'emplacement n'était pas parfait.

Regardez où ces légumes vivaces pousseront le mieux. Certains préfèrent le plein soleil, d'autres un endroit partiellement ombragé ou même un site boisé. Si vous voulez que vos légumes prospèrent, vous devez les planter dans la meilleure zone de jardin possible.

3. modifier d'abord le sol

Vous ne les plantez qu'une seule fois, vous voulez donc faire les choses correctement. Consacrez un peu plus de temps et d'efforts à la préparation du sol, et vos plantes vivaces vous remercieront. Les plantes vivaces passent des années, voire des décennies, au même endroit, c'est donc le meilleur moment pour amender le sol existant.

Vous pouvez améliorer le sol existant en y ajoutant des éléments tels que.. :

  • Compost
  • Fumier vieilli
  • Feuilles déchiquetées
  • Engrais organiques

4. faire preuve de patience

L'un des aspects les plus difficiles de la culture des plantes vivaces est de comprendre et d'accepter qu'il faut plusieurs années pour atteindre une taille adulte qui produira une récolte. Il peut être difficile d'avoir ce type de patience alors que la plupart des jardiniers sont habitués à des plantes annuelles qui produisent en quelques semaines ou quelques mois.

5. terreauter et fertiliser chaque année

Les années suivantes, vos plantes vivaces ont toujours besoin de nutriments et d'attention, mais pas autant que les plantes annuelles. Outre les tâches de routine, comme le désherbage, il est recommandé de terreauter vos plantes avec du compost et d'utiliser des engrais organiques au printemps pour favoriser une croissance saine.

17 Légumes vivaces comestibles à planter dans votre jardin

Vous n'avez peut-être jamais entendu parler de certains de ces légumes, mais ils méritent tous d'être reconnus comme des légumes vivaces. Ces plantes continueront à pousser et à vous fournir des nutriments sans nécessiter de travail supplémentaire.

Plantez ces 17 plantes vivaces comestibles pour obtenir un potager facile à entretenir, durable et productif.

1. l'arachide américaine

Si vous vivez dans les zones 3 à 7 de l'USDA, vous pouvez cultiver l'arachide américaine, une plante grimpante indigène qui produit des fleurs de couleur bordeaux.

On peut consommer plusieurs parties de l'arachide, y compris les fèves, qui doivent être cuites. Les jeunes pousses sont également comestibles, mais la plupart des gens préfèrent déguster les tubercules riches en amidon.

Bien que peu répandue de nos jours, l'arachide américaine constitue un excellent complément. Il s'agit d'une plante vigoureuse qui vit et prospère dans un sol humide. Dans la nature, elle pousse volontiers dans des zones telles que les berges d'une rivière ou à proximité d'un cours d'eau.

Les lianes peuvent atteindre jusqu'à trois mètres de long en un an, vous devez donc vous assurer que vous disposez d'une structure de soutien pour les accueillir.

Ils ont besoin d'une arche, d'une tonnelle ou d'une clôture pour grandir. Pendant leur croissance, les tubercules mettent jusqu'à trois ans pour atteindre leur taille adulte.

À la fin de l'automne, vous pourrez récolter les tubercules, mais il est préférable d'attendre quelques fortes gelées qui sucreront les tubercules et les rendront encore plus délicieux à manger.

Voir également: Heavenly Hues : 20 plantes vivaces à fleurs bleues pour un jardin serein et relaxant

Lorsque vous récoltez les arachides américaines, elles ressemblent à un collier de perles. Veillez à les faire bouillir au préalable, mais vous pouvez ensuite les cuisiner comme vous le souhaitez.

2. asperges

Si vous disposez de plus d'espace dans votre jardin, les asperges s'étendent au fil des ans. Les plantes poussent à la fois en largeur et en hauteur, et les premières années, les plantes augmentent lentement le nombre de turions qu'elles émettent.

L'asperge est une plante vivace et rustique qui produit des tiges au milieu ou à la fin du printemps.

L'asperge peut être difficile à cultiver, il faut s'assurer qu'elle dispose d'un endroit ensoleillé et d'un sol bien drainé.

N'oubliez pas que, quel que soit l'endroit où vous les plantez, ils doivent rester ; vous ne pourrez plus les déplacer dans les années à venir.

Pour planter des asperges, il faut ameublir le sol jusqu'à une profondeur de 16 pouces et espacer les plants de 18 pouces. Le sol doit être amendé avec du compost et le lit doit être constamment arrosé pendant la première année.

Il faut savoir que les asperges sont difficiles à cultiver par rapport à d'autres plantes potagères. Si vous aimez les asperges, il peut être intéressant d'apprendre à les cultiver, mais il est préférable de ne pas les cultiver à partir de graines. Il est plus facile de cultiver des asperges à partir de couronnes à racines nues, en les plantant directement dans le sol.

Il est préférable d'acheter des couronnes d'un an dans votre jardinerie, ce qui vous permettra d'obtenir une récolte en deux ans seulement.

Ne récoltez pas avant la deuxième année et ne prenez que quelques haricots. La troisième année, vous aurez une récolte beaucoup plus importante qui poussera pendant des décennies, et ce n'est pas une exagération.

3. Oignons égyptiens

Parfois appelée oignon ambulant ou oignon en botte, cette plante produit des bulbes au sommet de la plante plutôt qu'un légume-racine, et ces bulbes peuvent ensuite être plantés ou consommés. De nombreuses personnes disent que les oignons égyptiens ont un goût plus proche de l'échalote que de l'oignon.

On les appelle "oignons marcheurs" parce que les bulbes matures situés au sommet de la plante deviennent lourds, ce qui fait tomber la plante. Ensuite, les bulbes se plantent généralement d'eux-mêmes à l'endroit où ils tombent.

En moyenne, les oignons égyptiens peuvent "marcher" jusqu'à deux pieds chaque année, alors assurez-vous d'avoir l'espace nécessaire dans votre jardin !

4. l'ail

Presque tout le monde sait que l'on peut cultiver de l'ail à l'automne, mais tout le monde ne sait pas que l'on peut le garder en terre comme plante vivace.

Vous pouvez laisser les bulbes en terre pendant plusieurs saisons et laisser l'ail se multiplier de lui-même.

Au lieu d'une tête entière, vous obtiendrez plusieurs petits bulbes ainsi que de nombreuses gousses d'ail que vous pourrez utiliser au printemps. Plus tard, vous pourrez diviser ces bulbes et planter les gousses individuelles, ce qui vous permettra de continuer à récolter de l'ail frais tout au long de l'année.

5. Artichauts

Les artichauts ne sont pas aussi appréciés qu'ils devraient l'être, mais si vous cherchez un légume vivace, essayez les artichauts globuleux.

Cette variété est une belle plante à la saveur délicieuse qui vaut la peine d'être attendue compte tenu de sa longue période de croissance. Il faut compter jusqu'à deux ans avant d'obtenir la première récolte.

Vous pouvez cultiver les artichauts soit comme des plantes annuelles, soit comme des plantes vivaces. Si vous voulez les cultiver comme des plantes annuelles, vous devrez les protéger pendant les mois froids. Vous devez rechercher une variété qui convient le mieux à vos conditions de culture.

Si vous êtes un jardinier de climat froid, vous pouvez essayer de cultiver des artichauts dans une serre ou un tunnel. En fonction des températures extérieures, certains peuvent cultiver des artichauts comme des plantes vivaces avec succès.

En général, les artichauts ne sont que des plantes vivaces pour les zones 7 à 10 de l'USDA. Si vous vivez sous ces climats, vous pouvez planter les artichauts dans un lit de jardin ensoleillé avec un sol bien drainant.

Veillez à amender le sol avec beaucoup de compost avant de planter. Ils ont besoin d'être recouverts de compost chaque année.

6. le bon roi Henri

Il est fort probable que vous n'ayez jamais entendu parler de ce légume, mais on l'appelle souvent l'asperge du pauvre.

Il peut s'adapter à presque tous les endroits, que vous ayez un beau jardin riche en nutriments ou une simple plate-bande sans bonne terre.

Cette plante a une double récolte : au début du printemps, elle émet d'épaisses pousses en forme de crayon, que vous pouvez récolter et utiliser comme des asperges.

Ensuite, récoltez les feuilles, qui sont la partie la plus appréciée du Bon Roi Henri. Les feuilles peuvent être consommées crues ou cuites à la vapeur, mais les feuilles crues ont un goût amer. Blanchir ou faire bouillir les feuilles permet d'éliminer ce goût amer.

Good King Henry pousse bien à l'ombre partielle et en plein soleil. Vous pouvez amender le sol ou le laisser tel quel, cette plante s'en moque éperdument.

Vous pouvez récolter toutes les parties de la plante, mais elles ont toutes une teneur élevée en acide oxalique, comme l'oseille et les épinards.

Il est préférable de consommer ce légume avec modération. En général, il faut deux à trois ans pour que ces plantes offrent une récolte raisonnable.

7. raifort

Si vous avez besoin d'un peu de piquant dans votre vie, vous pouvez ajouter du raifort à vos plats ou à vos condiments pour apporter un peu de chaleur aux plats.

Il s'agit d'un légume-racine vivace que vous pouvez récolter frais pendant la majeure partie de l'année.

Ce que vous ne savez peut-être pas, même si vous adorez le raifort, c'est qu'il appartient à la famille des crucifères, au même titre que le brocoli, le chou et le chou de Bruxelles. Contrairement à ces légumes, le raifort est rustique et résiste à de fortes variations de température.

8. le chou frisé

Le chou frisé est généralement cultivé comme une plante annuelle ; il est rustique et a une durée de maturité courte, ce qui en fait une plante très appréciée.

La plupart des gens ajoutent le chou frisé à leur jardin de printemps, et certains le cultivent dans leur jardin d'automne, mais vous pouvez cultiver le chou frisé en hiver, même lorsque les gelées commencent à apparaître.

Le chou frisé est techniquement une plante bisannuelle, mais il est généralement cultivé comme une plante annuelle. Il peut être une plante vivace en fonction de vos plans de jardin.

Vous pouvez le laisser dans le jardin pendant l'hiver, en le recouvrant de paillis, ce qui permettra à la plante de repousser au début du printemps. Au printemps, le chou frisé émettra de nouvelles pousses.

9. livèche

Voici une herbe qui était très populaire au Moyen-Âge, mais qui a été laissée à l'abandon au cours des derniers siècles, ce qui explique qu'elle semble être un secret caché aujourd'hui.

La livèche a une saveur similaire à celle du céleri, mais elle est beaucoup plus forte. Vous pouvez donc l'utiliser de la même manière que le céleri.

Il n'est pas nécessaire de planter une trop grande quantité de livèche ; quelques plants suffisent pour la plupart des familles. Ces plants peuvent atteindre jusqu'à sept pieds de haut, alors prévoyez de faire beaucoup de soupes et de ragoûts cette année.

Si vous ne l'utilisez pas entièrement à l'état frais, vous pouvez suspendre la livèche pour la faire sécher, comme vous le feriez pour n'importe quelle autre herbe.

10) Oca

Si vous vivez dans le nord, vous ne pourrez pas cultiver ce légume, mais ceux qui vivent dans les zones 9 à 10 de l'USDA peuvent essayer de cultiver l'oca. Ce légume est également appelé igname de Nouvelle-Zélande.

Malgré son nom, il n'est pas originaire de Nouvelle-Zélande ; ce légume est originaire d'Amérique du Sud.

L'oca produit des tubercules cireux et colorés qui poussent dans la région des Andes. Ces tubercules doivent être plantés à la fin de l'hiver à l'intérieur et plantés à l'extérieur lorsque le danger de gel disparaît.

Il est préférable de choisir un endroit où le sol est bien drainé et partiellement ombragé. Si possible, trouvez un endroit où il y a du soleil le matin et de l'ombre l'après-midi.

Il faut également savoir que l'oca a un grand besoin d'humidité, il faut donc souvent l'arroser. Vous pouvez planter les tubercules dans des conteneurs si vous ne voulez pas utiliser vos plates-bandes, mais utilisez un mélange de rempotage pour cactus. Ils sont récoltés à la fin de l'automne.

11. Radicchio

La plupart du temps, le radicchio, généralement appelé chicorée rouge, est cultivé comme une plante annuelle. Il ressemble à un petit chou rouge, et il est davantage cultivé et consommé en Italie qu'aux États-Unis.

Personne ne sait ce qu'est le radicchio, et presque personne ne l'ajoute à son jardin dans la plupart des autres régions.

Le radicchio est un légume qui mérite d'être reconnu comme l'un des meilleurs légumes vivaces pour de nombreuses raisons.

Malgré sa saveur amère, le radicchio contient de nombreuses vitamines dont le corps a besoin.

Vous pouvez récolter le radicchio deux fois par an, au printemps et au début de l'automne.

12. Rampes

Ce légume porte plusieurs noms, tels que ramsons, ail des ours ou poireaux sauvages, mais le rampe est le nom le plus courant.

Il s'agit d'une feuille verte que vous pouvez cueillir et manger directement dans la forêt de votre jardin, ou vous pouvez apprendre à cultiver des rampes dans votre jardin.

Les feuilles, les tiges et les fleurs sont comestibles et constituent donc un excellent complément à votre jardin.

Il est préférable de planter des bulbes ; il est prouvé que le paillage les aide à bien pousser au printemps.

13. Rhubarbe

La rhubarbe est l'un des légumes vivaces les plus populaires. Un plant de rhubarbe bien établi peut durer jusqu'à 20 ans, ce qui représente beaucoup de légumes !

Ne mangez surtout pas les feuilles, qui sont toxiques, mais plutôt les tiges acidulées.

La rhubarbe ne peut pas être récoltée la première année, car les racines doivent s'établir avant de commencer à produire. Les plantes continueront à grossir au fil des saisons.

14. oseille

Tous ceux qui cultivent ce légume disent qu'il a une saveur unique, qu'on la qualifie d'acidulée, de citronnée ou de piquante.

Il faut un peu de temps pour s'habituer au goût, mais il contient des tonnes de nutriments dont vous avez besoin à la fin de l'hiver.

L'oseille forme de grandes touffes de feuilles vertes et a besoin de plein soleil ou d'ombre partielle pour prospérer.

Avant de planter, assurez-vous d'ajouter quelques centimètres de compost. Vous pouvez cultiver l'oseille à partir de graines à l'intérieur ou acheter un plant dans votre pépinière locale, si elle est disponible.

Il est préférable de diviser la plante au début de l'été, afin qu'elle ait le temps de s'établir avant l'arrivée du froid.

L'oseille produit bien jusqu'en juin ou juillet, selon les températures extérieures, puis commence à fleurir.

Cueillez toujours les feuilles lorsqu'elles sont jeunes et tendres ; elles ont la meilleure saveur.

Veillez à couper les fleurs lorsqu'elles se fanent, car si elles tombent au sol, la plante s'auto-ensemencera et envahira tout votre parterre.

15. les artichauts

Parfois appelé artichaut de Jérusalem, l'artichaut de Jérusalem est une autre plante indigène d'Amérique du Nord qui produit des tubercules noueux à l'automne.

Vous pouvez récolter les artichauts jusqu'en hiver si vous paillez la plate-bande avec de la paille ou des feuilles déchiquetées. Vous pouvez également récolter les tubercules à l'automne et les conserver dans votre cave à légumes.

Les artichauts accomplissent vraiment le facteur ornemental ; ces plantes sont hautes et portent des fleurs semblables à des tournesols qui s'épanouissent à la fin de l'été. Ces fleurs attirent toutes sortes de pollinisateurs dans votre jardin.

Les topinambours existent en plusieurs variétés, vous pouvez donc en sélectionner plusieurs pour les cultiver, car ils ont des couleurs et des formes de tubercules différentes.

La plantation de ces légumes est facile. Il vous faut un lit de jardin en plein soleil et un sol bien drainant ; plantez les artichauts au milieu du printemps.

Voir également: La culture des poivrons Shishito, du semis à la récolte

Il est préférable de choisir un endroit isolé ou bordé d'autres plantes, car ces plantes se propagent vigoureusement. Plantez les tubercules à une profondeur de 4 à 5 pouces et à une distance de 18 pouces.

16. Poireau à trois angles

Il est fort probable que vous n'ayez jamais entendu parler du poireau à trois angles, car il s'agit d'une plante exotique originaire de la région méditerranéenne, dont les butineurs raffolent.

Si vous avez la chance d'avoir quelques bulbes, vous pouvez les transplanter dans votre jardin, ce qui vous permettra de les récolter rapidement en avril et mai lorsque les plantes commencent à fleurir. Vous pouvez récolter les feuilles à la fin de l'automne lorsque les poireaux commencent à se faner.

17. Cresson de fontaine

Vous n'avez jamais entendu parler du cresson de fontaine ? Vous n'êtes pas le seul ! Même les jardiniers expérimentés n'ont jamais essayé de cultiver le cresson de fontaine, mais il revient lentement sur le devant de la scène à mesure que les gens découvrent de nouveaux légumes verts uniques pour leurs salades.

Le cresson de fontaine a un goût poivré, semblable à celui de la roquette. Si vous cherchez un légume vert que vous pouvez ajouter à votre jardin pour lui donner de la saveur, le cresson de fontaine est une excellente option.

Le seul inconvénient de la culture du cresson de fontaine est qu'elle peut être un peu difficile à cultiver. Les ravageurs adorent ce vert, notamment les escargots, les mouches blanches et les tétranyques. Mais cela en vaut la peine, car il peut pousser presque toute l'année dans la plupart des zones, vous fournissant des nutriments riches tout au long de l'année.

Essayer de cultiver des légumes vivaces

Si vous voulez cultiver plus de nourriture sans plus de travail, l'ajout de légumes vivaces est la réponse à votre problème. Vous les plantez une fois, puis chaque année, vous en récoltez de plus en plus sans faire plus de travail de votre côté.

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.