Calathea Orbifolia Conseils d'entretien pour aider votre plante à prospérer dans votre maison

 Calathea Orbifolia Conseils d'entretien pour aider votre plante à prospérer dans votre maison

Timothy Walker

Originaire de la jungle sud-américaine, cette beauté vert foncé semble appartenir à un magasin de bonbons avec ses feuilles cireuses et rayées.

Calathea orbifolia est une plante d'intérieur populaire en raison de son apparence frappante, de ses capacités de purification de l'air et de sa non-toxicité pour les ménages avec des enfants et des animaux domestiques.

Comme d'autres Calatheas, elle est communément appelée "plante à prières", pliant ses feuilles la nuit et les ouvrant au soleil le matin dans un processus rituel, semblable à une prière.

L'orbifolia est un beau membre de la famille des Calatheas, originaire de Bolivie. Il est connu pour ses feuilles rayées d'argent, irisées et très animées.

Les larges feuilles sont texturées et de forme ovale, et s'étendent en éventail à partir de la plante, donnant à chaque pièce l'impression d'être au cœur de la forêt tropicale.

Mais en tant que plante tropicale, elle est un peu capricieuse et a quelques besoins spécifiques qu'il faut gérer pour la garder saine et luxuriante.

Elle a récemment été reclassée sous le nom de Goeppertia orbifolia, mais elle est encore largement connue comme Calathea et dans cet article, elle continuera à être désignée comme telle.

Voir également: 6 raisons pour lesquelles les feuilles de vos courgettes deviennent jaunes et ce qu'il faut faire pour y remédier

Si vous utilisez le guide suivant pour surveiller ses soins, sa propagation et résoudre les problèmes éventuels, vous ne devriez pas avoir de mal à maintenir cette élégante plante en bonne santé.

Tableau d'information rapide

Nom scientifique

Calathea orbifolia ou Goeppertia orbifolia

Classification horticole

Famille : Marantaceae, Genre : Calathea

Nom commun

Plante de prière

Région d'origine

Tropiques des Amériques

Taille moyenne

100cm/3.2ft de haut, feuilles : 30cm/1ft de large.

Besoins en lumière du soleil

Modérée et indirecte

Besoins en température

15-21℃ (~60-70℉)

Besoins en eau

Le sol doit être maintenu humide mais pas détrempé.

Besoins du sol

Le pH idéal est d'environ 6,5, un sol légèrement acide et bien drainé.

Période de floraison

Été (il est à noter qu'elles ne fleurissent généralement pas à l'intérieur)

Fleurs

Blanc/mauve

Aperçu de la plante Calathea Orbifolia

Si elle est maintenue dans des conditions idéales, la Calathea orbifolia peut atteindre 2 pieds (61 cm) de haut dès la première année, ce qui en fait une plante d'intérieur à croissance modérément rapide. La hauteur maximale est généralement de 3,2 pieds (100 cm) et l'étalement peut atteindre 2 pieds de large en raison des larges feuilles et du feuillage luxuriant (VanZile, 2021).

Les feuilles sont très dynamiques et réagissent à la lumière. C'est une monocotylédone, c'est-à-dire qu'elle appartient au même groupe que la plupart des graminées et qu'elle possède une structure racinaire fibreuse sous terre.

L'orbifolia a des fleurs blanches, mais il n'est pas courant qu'elles fleurissent à l'intérieur, et les grandes feuilles constituent le feuillage tout au long de l'année. Si vous vous trouvez dans une région tropicale, il peut pousser à l'extérieur la majeure partie de l'année, mais dans les climats tempérés, il doit rester à l'intérieur, car il ne tolère pas les températures nocturnes froides.

Comment prendre soin du Calathea Orbifolia

  • Cultivez votre Calathea orbifolia dans un mélange de compost et de terreau pour plantes tropicales avec un bon drainage.
  • Arrosez-le fréquemment mais à petites doses et maintenez-le dans un environnement dont l'humidité idéale se situe autour de 55 %.
  • Placer dans un endroit qui reçoit la lumière indirecte du soleil et maintenir la température entre 15-21℃ (~ 60-70℉).
  • Fertiliser avec du compost toutes les trois semaines au printemps et en été.

Voici les principales exigences d'une Calathea orbifolia adéquate. Passons maintenant à nos meilleurs conseils pour les garder heureuses et en bonne santé, y compris comment arroser les orchidées, comment les propager et quel mélange de rempotage utiliser.

1 : Placez votre plat dans une lumière moyenne indirecte

L'idée de base pour prendre soin de votre Calathea orbifolia est de simuler son environnement d'origine (un bon état d'esprit à avoir avec la plupart des plantes !) Puisqu'il pousse typiquement sur le sol ombragé de la jungle, le Calathea n'aime pas la lumière directe du soleil, et celle-ci peut en fait faire plus de mal que de bien en brûlant les feuilles.

Placez-le dans une pièce lumineuse qui reçoit une lumière indirecte ; pas directement à l'ombre, mais pas non plus sous un rayon de soleil.

Si vous pouvez lire confortablement à l'endroit choisi, c'est un bon indicateur de la luminosité. Veuillez indiquer le nombre d'heures d'ensoleillement dont il a besoin.

2 : Maintenir une température intérieure supérieure à 70 degrés

Elle peut tolérer tout ce qui est mentionné ci-dessus, mais les meilleures températures pour cette plante se situent autour de 20 degrés Celsius ou 70 degrés Fahrenheit, et elle n'aime pas les changements brusques de température (Carter, 2020).

2 : Maintenir un taux d'humidité plus élevé autour de votre plante

L'humidité est un facteur très important à prendre en compte si vous vivez dans un climat sec, en particulier en hiver, lorsque le chauffage intérieur peut considérablement assécher votre maison.

Idéalement, le taux d'humidité devrait être d'environ 54 %, ce que vous pouvez mesurer à l'aide d'un hygromètre si vous souhaitez vraiment contrôler vos conditions de culture.

Pour cette raison, les serres sont un endroit idéal pour ces animaux, mais si vous vivez dans un appartement en ville, envisagez de les garder dans votre salle de bain ou votre cuisine, où l'humidité est généralement la plus élevée.

Vous pouvez également vaporiser la plante à l'aide d'un vaporisateur, placer le pot sur un plateau de galets ou le placer avec un groupe d'autres plantes pour augmenter l'humidité.

3 : Doit être planté dans un sol riche

Le but du jeu est de recréer la terre de jungle chère au Calathea, très riche en matière organique, en optant pour un terreau tourbeux avec un pH légèrement acide d'environ 6,5 (VanZile, 2021).

L'écorce d'orchidée, la pierre ponce et la perlite sont toutes utiles pour améliorer le drainage du sol, mais n'oubliez pas que l'écorce d'orchidée se décompose avec le temps.

4 : Nourrissez votre plante au printemps et en été

Pendant les mois chauds du printemps et de l'été, fertilisez votre plante tous les mois, mais pas plus. Ces plantes sont sensibles à la surfertilisation, qui peut faire brunir l'extrémité des feuilles.

Utilisez un engrais bien équilibré avec des niveaux élevés d'azote, de phosphore et de potassium.

Les engrais synthétiques sont riches en sels qui s'accumulent dans le sol et peuvent endommager le système racinaire sensible du Calathea orbifolia.

Arrosez la plante la veille de la fertilisation afin que les nutriments ne choquent pas et ne brûlent pas les racines.

5 : Arroser peu mais beaucoup

Le Calathea orbifolia est originaire des forêts tropicales humides, il a donc besoin d'une humidité constante et d'un bon niveau d'humidité, mais comme d'autres plantes en pot, il est très vulnérable au pourrissement des racines.

Cela se produit généralement lorsque le sol est mal drainé ou que les trous de drainage du pot sont trop peu nombreux ou obstrués, de sorte que les racines se retrouvent dans un sol marécageux.

Lorsqu'elles sont constamment immergées dans ces conditions, les racines se détériorent rapidement et pourrissent, et la plante visible commence à mourir. Malheureusement, il est très difficile de remédier à la situation et de sauver complètement une plante une fois que la pourriture des racines s'est installée.

La meilleure façon d'éviter cela, tout en veillant à ce que le Calathea ait suffisamment d'humidité, est d'arroser très fréquemment, mais en petites quantités à chaque fois.

Pour obtenir un résultat uniforme et améliorer l'humidité, il peut être judicieux d'utiliser un vaporisateur pour vaporiser la terre et les feuilles. Utilisez un chiffon humide pour essuyer les feuilles si elles sont très poussiéreuses.

Attention à votre eau

Une autre chose à prendre en compte concernant les besoins en eau de cette plante est qu'elle est très sensible aux minéraux et aux sels que l'on trouve souvent dans l'eau du robinet. Si une décoloration commence à se produire à la surface des feuilles, vous devriez peut-être envisager de changer votre source d'eau.

L'eau de pluie est la source naturelle pour les plantes, et vous pouvez être sûr qu'elle ne contient pas de minéraux ajoutés comme le chlore (et elle est moins chère qu'un filtre à eau). Installez un petit collecteur d'eau de pluie sur votre balcon ou votre terrasse et utilisez-le pour toutes vos plantes d'intérieur !

Comment et quand tailler Calathea orbifolia

Ce Calathea est facilement stressé et n'aime pas être dérangé très souvent. Gardez cela à l'esprit lorsque vous le taillez, le propagez ou le rempotez - rien de tout cela ne doit être fait fréquemment, alors résistez à la tentation et ne touchez pas à vos mains !

Le processus d'élagage des Calathea orbifolia est relativement simple, il suffit de ne pas tailler juste après le rempotage ou le rempotage lorsque la plante est la plus stressée. Voici le processus de base :

  • Examinez votre plante sous tous les angles et déterminez s'il y a des feuilles mortes, jaunies ou brunes.
  • À l'aide d'un outil de coupe stérilisé, coupez les feuilles endommagées à la base de la tige.
  • Jetez les feuilles dans votre compost, car si vous les laissez sur le sol de la plante, vous risquez de propager des infections ou des maladies.

Comment propager le Calathea Orbifolia

La multiplication de l'orbifolia n'est malheureusement pas aussi simple que la taille (c'est peut-être la raison pour laquelle il n'est pas si facile de les trouver) et nécessite une division au niveau de la racine.

Les boutures de tiges sont très difficiles à réaliser et souvent infructueuses, et les graines sont difficiles à récolter car elles ne sont pas connues pour fleurir en intérieur.

Voici comment propager votre orbifolia par division :

  • Dépotez votre Calathea sur un banc de travail approprié, car l'opération sera un peu salissante.
  • Enlevez les grosses mottes de terre qui se détachent facilement, en vous rapprochant lentement du système racinaire principal.
  • Une fois que vous voyez beaucoup de petites racines, enlevez doucement la terre jusqu'à ce que vous approchiez du rhizome. Le rhizome est une partie d'une tige souterraine, à partir de laquelle de nouvelles plantes peuvent se développer, et qui pousse généralement horizontalement. Soyez très doux à ce stade, car les racines des Calatheas sont très fines et vous voulez minimiser la quantité de racines que vous déchirez ou endommagerez.
  • Une fois que vous avez retiré autant de terre que possible, utilisez une lame stérilisée (des cisailles, des cutters ou des ciseaux conviennent) pour couper les parties de la plante qui ont une croissance plus petite que le tubercule principal. Sélectionnez les sections qui ont au moins une tige et quelques racines développées. C'est très délicat, alors prenez votre temps !
  • Placez vos sections coupées sur l'établi et mélangez votre terre pour les nouveaux pots. La pierre ponce, la perlite et le cocotier sont de bons amendements à votre terreau pour créer un bon drainage avec beaucoup d'éléments nutritifs. Assurez-vous que tous vos pots ont des trous de drainage !
  • Rempotez les nouvelles plantes en ajoutant quelques centimètres de terre, puis placez la plante et soutenez-la doucement pour qu'elle se tienne droite pendant que vous remplissez le reste du pot. Remplissez jusqu'à environ un centimètre du rebord supérieur du pot. Le mélange de terre sera assez lâche jusqu'à ce que vous l'arrosiez, puis il se raffermira et deviendra plus compact.
  • Vous pouvez planter des tuteurs pour soutenir davantage la plante pendant qu'elle s'établit, surtout si elle semble s'affaisser beaucoup.
  • Pendant que les nouvelles plantes se rétablissent, accordez-leur une attention particulière en les arrosant régulièrement et vous pouvez même placer une feuille de plastique sur le dessus pour créer un effet de mini-serre. Une fois que les nouvelles pousses sortent du sol, vous pouvez retirer la couverture et vous féliciter de la réussite de votre effort de propagation !

Ravageurs et maladies

Les tétranyques, les pucerons et les thrips peuvent également envahir et se propager rapidement à d'autres plantes d'intérieur s'ils ne sont pas traités rapidement.

Souvent, ces parasites sont très petits et ne peuvent être détectés que par des signes tels que de petites toiles autour des tiges ou des taches décolorées sur la face inférieure des feuilles, d'une couleur brun jaunâtre.

Il existe plusieurs façons de traiter ces champignons et ces parasites, et l'une des techniques les plus répandues consiste à pulvériser sur les feuilles et le sol de l'huile de neem, qui est bénéfique pour les parasites et les moisissures et qui est d'origine naturelle. De même, la terre de diatomées mélangée au sol perturbe le cycle de vie des parasites et est bénéfique pour la santé du sol.

Comme certains de ces ravageurs pondent leurs œufs dans la couche supérieure du sol, veillez à remplacer les quelques centimètres supérieurs lorsque vous les traitez.

De nombreux horticulteurs utilisent une petite quantité de savon à vaisselle mélangée à de l'eau chaude comme solution contre l'oïdium et les acariens, mais il faut être prudent car cette concoction peut dépouiller la plante de ses cires naturelles si elle est utilisée trop généreusement !

Questions fréquemment posées

Je n'ai pas d'humidificateur, comment maintenir mon Calathea dans un environnement humide ?

Placer des cailloux dans un bac sous votre plante peut également augmenter l'évaporation et créer une humidité locale.

La placer avec d'autres plantes dans un groupe crée plus d'humidité, tout comme la garder dans une salle de bain ou une cuisine où il y a beaucoup plus d'humidité. Il existe même de petites serres autoportantes que vous pouvez acheter en ligne si votre maison est particulièrement sèche.

Toutes les espèces de Calathea sont-elles identiques en termes de soins ?

Il existe plus de 300 espèces dans le genre Calathea, mais elles sont tropicales et ont des besoins similaires en eau et en lumière. Il peut y avoir de légères variations dans les conditions optimales du sol et du pH, et il est bon de se renseigner sur les besoins particuliers et les ravageurs courants, car certains éléments sont spécifiques à l'espèce.

La bonne nouvelle est qu'aucun d'entre eux n'est toxique pour les humains ou les animaux en cas d'ingestion (mais ils peuvent vous donner quelques maux d'estomac !).

À quelle fréquence dois-je vaporiser mon Calathea orbifolia ?

Cela dépend du type de climat dans lequel vous vivez et du degré de sécheresse de votre maison, mais un bon point de départ est une brumisation tous les quelques jours ou environ deux fois par semaine. Si vous remarquez que le sol se dessèche rapidement, vous pouvez le brumiser tous les deux jours.

Que dois-je faire pour que les feuilles de mon Calathea brunissent et se recroquevillent à l'extrémité ?

Brunissement ou enroulement de l'extrémité des feuilles sur Calathea orbifolia Un manque d'eau ou d'humidité est souvent la cause, alors vérifiez avec votre doigt le degré d'humidité du sol et vaporisez plus fréquemment si nécessaire.

Voir également: Comment composter les feuilles et fabriquer rapidement et facilement des moules à feuilles

L'enroulement des feuilles peut également être causé par des températures trop fraîches, essayez donc d'augmenter votre thermostat d'un degré ou deux.

La surfertilisation est un autre facteur responsable de l'apparition de pointes de feuilles brunes. Si vous ajoutez fréquemment de l'engrais, laissez-le de côté pendant un certain temps.

Si le problème persiste, il peut s'agir de la qualité de l'eau que vous utilisez ; essayez donc une source d'eau non filtrée et non chlorée.

Est-ce que mon Calathea bouge ou est-ce que je deviens fou ?

Les calathéas se déplacent tout au long de la journée en fonction de la lumière et replient leurs feuilles la nuit. C'est une plante très animée, alors ne vous inquiétez pas si quelque chose semble différent lorsque vous rentrez dans la pièce où elle se trouve.

Les feuilles de mon Calathea ne se replient pas la nuit, qu'est-ce qui ne va pas ?

Si les feuilles sont moins animées, c'est peut-être parce qu'elles ont besoin de plus d'eau.

Quand dois-je rempoter mon Calathea ?

Comme mentionné ci-dessus, les Calatheas n'aiment pas être rempotés et cela peut même faire plus de mal que de bien. Une fois par an est suffisant pendant la croissance, tant qu'il n'y a pas de problèmes spécifiques nécessitant un nouveau pot. Une fois qu'il a atteint sa taille maximale, vous ne devriez pas avoir besoin de le rempoter.

Quelle taille de pot dois-je utiliser ?

Pour Calathea orbifolia Des pots de 8 à 10 pouces sont suffisants, mais il est préférable de commencer par des pots plus petits pour les plantes nouvellement propagées et de les rempoter après un an, voire un an plus tard. Comme nous l'avons déjà mentionné, ces plantes n'aiment pas être dérangées, alors ne rempotez pas plus que nécessaire.

Quel type de pot dois-je utiliser ?

Le plastique ou la céramique peuvent être les meilleures options pour Calathea orbifolia Veillez à ce que les pots en terre cuite soient bien drainés, car ils sont très poreux et assèchent la terre à l'intérieur.

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.