Guide du débutant pour la culture du houblon en conteneur

 Guide du débutant pour la culture du houblon en conteneur

Timothy Walker

Le houblon est surtout connu pour être un ingrédient essentiel dans la fabrication de la bière, mais saviez-vous qu'il est également utilisé dans la médecine traditionnelle depuis des centaines d'années pour traiter l'anxiété et les troubles du sommeil ?

Le houblon est une plante grimpante vivace qui séduit les herboristes, les brasseurs et les jardiniers par ses magnifiques cônes de fleurs et son feuillage odorant. Ces plantes grimpantes poussent vigoureusement et peuvent atteindre plus de 20 pieds de haut si on leur laisse l'espace nécessaire pour le faire.

La culture du houblon en conteneur n'est pas recommandée aux jardiniers débutants, car elle est modérément difficile. Elle nécessite des soins et un entretien constants afin de contrôler ces plantes à croissance extrêmement rapide et d'obtenir une récolte de houblon fructueuse.

Si vous vous sentez prêt à relever le défi, la culture du houblon dans un petit espace est un processus extrêmement gratifiant.

Voici un guide rapide de la culture du houblon en conteneur :

  • Le houblon a besoin d'un emplacement en plein soleil pour s'épanouir, avec au moins 6 à 8 heures de lumière directe par jour.
  • Pour la culture du houblon en pot Vous avez besoin de c Choisissez un grand récipient d'un diamètre et d'une profondeur d'au moins 20 pouces, avec un bon drainage au fond.
  • Mettez votre houblon en pot dans un sol très drainant et légèrement acide.
  • Construisez un treillis solide pour que le houblon puisse grimper.
  • Arrosez le houblon en profondeur, suffisamment pour que l'eau s'écoule par les trous de drainage.
  • Laissez la surface du sol s'assécher avant d'arroser à nouveau, mais ne laissez jamais le sol s'assécher complètement.

Le houblon est une plante magnifique et gratifiante à cultiver, même dans un petit espace comme un balcon ou un minuscule jardin. Avec de la patience, de l'attention et des soins attentifs, vous finirez par obtenir une récolte de houblon abondante et magnifique.

1) Choisir l'emplacement idéal

Lorsqu'il s'agit de cultiver du houblon, l'emplacement est primordial. Le houblon a besoin de beaucoup d'espace pour grimper dans un endroit ensoleillé, où il recevra au moins 6 à 8 heures d'ensoleillement direct par jour. Si l'ensoleillement est moindre, vous pouvez vous attendre à une récolte de cônes très faible, voire inexistante.

Vous aurez besoin d'un espace d'au moins 3 mètres pour construire un treillis sur lequel votre houblon pourra grimper. Heureusement, cela est possible même sur un balcon d'appartement, à condition que le balcon soit orienté vers le sud et qu'il reçoive suffisamment de lumière directe du soleil.

2. utiliser un grand récipient

Le houblon a un système racinaire robuste, de sorte que vous pouvez vous contenter de planter un maximum de deux rhizomes par conteneur de cette taille.

Le drainage est un facteur très important pour la culture du houblon. Veillez à ce que votre conteneur soit suffisamment drainé. S'il n'y a pas de trous de drainage, vous devrez en faire à l'aide d'une perceuse.

3. fournir des conditions de sol idéales

Le houblon a besoin d'un sol très bien drainé. Le mélange idéal se compose de 4 parts de terreau frais et d'une part de perlite. Ne fermez pas et ne compactez pas le sol, car cela nuirait à sa capacité de drainage. Ajoutez un peu de terre si nécessaire après l'arrosage.

Le houblon préfère également un sol légèrement plus acide que la normale. Un simple kit d'analyse du pH permet de déterminer s'il est nécessaire d'amender le sol pour le rendre plus acide.

Vous pouvez facilement réduire le pH du sol de manière naturelle en ajoutant des feuilles de thé vert ou du marc de café usagés. Si vous préférez acheter un produit dans le commerce, le sulfate d'aluminium et le soufre sont couramment utilisés pour réduire le pH du sol. Ces deux produits peuvent être trouvés dans les jardineries locales.

4. construire un treillis solide

Le houblon est une plante incroyable avec un taux de croissance très impressionnant. Il peut grimper à plus de 20 pieds de haut si on lui en laisse l'espace, parfois même jusqu'à 12 pouces en une seule journée. C'est pourquoi il est si important de disposer d'un treillis solide et robuste dès la plantation initiale.

La conception idéale d'un treillis pour cultiver du houblon dans un petit espace est en fait assez facile à réaliser. Tout ce dont vous avez besoin, c'est de quelques vis, de deux piquets de 2,5 mètres et d'une ficelle solide.

Tout d'abord, enfoncez les piquets aussi profondément que possible dans le sol, à environ 5 pouces l'un de l'autre. Installez une petite vis au sommet de chaque piquet, puis attachez un très long morceau de ficelle à chaque vis. Enroulez la ficelle de façon croisée entre les deux piquets, en la coupant en bas et en attachant les extrémités ensemble.

En raison de l'entrecroisement, le houblon pousse en biais, ce qui permet d'obtenir une surface de croissance de près de 20 pieds, tout en n'atteignant que 8 pieds de haut.

5. acquisition de rhizomes

Le houblon est une espèce dioïque, c'est-à-dire que les structures reproductives mâles et femelles se trouvent sur des plantes séparées. Seules les plantes femelles du houblon sont capables de produire de belles fleurs, appelées cônes.

Ainsi, si vous achetiez un paquet de graines dans le commerce et que vous les semiez toutes, vous n'auriez que 50 % de chances d'obtenir une récolte de cônes à la fin de la saison. C'est pourquoi on utilise des rhizomes pour cultiver le houblon, plutôt que des graines.

Voir également: 20 légumes d'hiver résistants au froid à planter et à récolter dans votre jardin de saison fraîche

Un rhizome est un petit morceau de racine qui a été coupé du système racinaire d'une plante mère. Lorsqu'il est replanté, un plant de houblon femelle pleinement fonctionnel, qui est un jumeau génétique de la plante mère, germera. C'est ainsi que vous pouvez garantir un plant femelle.

L'utilisation des rhizomes présente toutefois un inconvénient. Comme ils sont génétiquement identiques à leur plante mère, il est très important de les acheter auprès d'une source fiable. Étant donné que de nombreuses maladies génétiques peuvent infecter le houblon, un rhizome coupé sur une plante malsaine peut condamner votre future plante.

6. plantation Rhizomes de houblon en pots

La date de plantation des rhizomes varie en fonction de l'endroit où vous vivez. En règle générale, il est prudent de planter les rhizomes lorsque le danger de la dernière gelée est passé.

Creusez un trou de 2 à 3 pouces à la base de chaque tuteur et plantez-y un rhizome verticalement, en veillant à ce que les bourgeons soient orientés vers la surface du sol. Couvrez de terreau et arrosez abondamment.

Continuez à arroser les rhizomes de houblon à chaque fois que la couche supérieure du sol est sèche. Vous devriez les voir germer au cours des 2 à 3 premières semaines.

Commencez à augmenter l'arrosage lorsque les pousses émergent. À ce stade, vous devez arroser profondément, de sorte que l'eau commence à s'écouler par les trous de drainage. Mais laissez toujours sécher les trois premiers centimètres de terre avant d'arroser à nouveau.

7. prendre soin de son houblon

Le houblon est une plante qui demande beaucoup d'entretien. Il a besoin de beaucoup d'eau et d'être nourri régulièrement pour pousser aussi vigoureusement. Vous devez arroser votre houblon tous les jours lorsqu'il fait chaud. Arrosez toujours suffisamment pour que l'eau s'écoule des trous de drainage du conteneur.

Nourrissez votre houblon cultivé en conteneur avec un engrais liquide soluble dilué au quart. Les racines du houblon sont susceptibles d'être brûlées par un engrais trop puissant.

Le houblon n'aime pas entrer en compétition avec les mauvaises herbes pour l'eau et les nutriments.

8. le palissage et l'élagage

Au fur et à mesure que vos vignes de houblon poussent, surtout au début, elles auront besoin d'aide pour s'établir sur le système de treillis angulaire. Comme elles poussent très vite, il est important de les surveiller tous les jours pour les aider à s'enrouler autour de la ficelle et à suivre le schéma entrecroisé.

Taillez les vignes de houblon lorsqu'elles sont devenues suffisamment hautes pour dépasser le treillis. Éliminez périodiquement les extrémités de la vigne, en coupant juste après le nœud. Cela encouragera la ramification à partir de la tige principale et créera plus d'opportunités pour la croissance des cônes. Veillez à toujours utiliser des sécateurs propres et bien aiguisés.

Une autre étape importante de la taille consiste à défolier le pied inférieur de la vigne. L'élimination des feuilles inférieures favorise la circulation de l'air et contribue à protéger les plantes contre les infestations de parasites et les maladies.

9. l'hivernage du houblon en pot

Le houblon étant une plante vivace, si vous vivez dans un climat froid, la protection des racines contre le gel pendant l'hiver est un élément clé de la culture du houblon en conteneur. Les plantes cultivées en pleine terre sont naturellement protégées du gel par des racines profondément enfouies sous la surface du sol.

Cependant, même si le houblon est très rustique, lorsqu'il est cultivé dans des conteneurs, le gel peut pénétrer et tuer les racines. Il y a quelques précautions à prendre pour éviter cela.

À l'approche du premier front, la vigne de houblon commencera naturellement à dépérir jusqu'au sol. Comme le houblon entre de toute façon en dormance pendant l'hiver, une stratégie simple consiste à rentrer le conteneur à l'intérieur. Il n'aura besoin ni de soleil ni d'eau, et un sous-sol ou un garage frais sera donc idéal.

Si vous vivez dans un appartement et que le houblon se trouve sur un balcon, déplacez la plante contre le bâtiment où elle recevra un peu de chaleur ambiante. Couvrez la surface du sol avec de la paille, du paillis ou même des couvertures, ce qui devrait suffire à protéger les racines jusqu'au printemps.

10. être patient

La première année après la plantation des rhizomes de houblon, la plante se concentrera sur l'établissement de son système racinaire robuste. La deuxième année, vous commencerez probablement à voir apparaître quelques cônes, la première véritable récolte intervenant généralement au cours de la troisième année.

Il est parfois possible de récolter plus tôt, mais ne vous inquiétez pas si vous ne voyez pas de cônes après la première saison de culture. Il est important d'être patient lorsque l'on cultive du houblon.

Au début, vous aurez peut-être l'impression de travailler beaucoup pour rien, mais avec beaucoup d'amour et d'attention, votre houblon finira par en valoir la peine.

Voir également: Comment se débarrasser des tétranyques sur les plantes : identification, contrôle et prévention des dommages causés par les tétranyques

Conclusion

La culture du houblon en conteneur est un véritable travail d'amour et n'est pas recommandée pour les jardiniers débutants, car elle nécessite beaucoup d'entretien et d'attention aux détails.

En outre, la culture du houblon est un projet à long terme. La première véritable récolte n'intervenant généralement qu'après la troisième année, il faut être prêt pour le long terme.

Que vous vous intéressiez aux racines du houblon dans la médecine traditionnelle pour le sommeil et l'anxiété, ou que vous vous essayiez à la brasserie domestique, l'utilisation du houblon cultivé chez vous est un processus extrêmement gratifiant.

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.