Tout ce que vous devez savoir sur la culture des concombres en pots

 Tout ce que vous devez savoir sur la culture des concombres en pots

Timothy Walker

Vous souhaitez cultiver des concombres dans votre jardin, mais vous pensez que vous ne pouvez pas le faire parce que vous n'utilisez que des conteneurs ? Heureusement pour vous, il est facile de cultiver des concombres en pots, mais tout le monde ne sait pas qu'ils poussent bien dans des conteneurs.

Même si les concombres sont connus pour leur nature tentaculaire, ils peuvent être cultivés dans des conteneurs. Il faut choisir la bonne variété et apprendre à former les lianes pour qu'elles poussent sur un système de support.

Les concombres sont une culture de saison chaude qui doit être plantée après la dernière gelée dans votre région. Ils prospèrent du milieu à la fin de l'été, vous donnant une récolte abondante deux mois ou plus après avoir planté les graines.

Alors, comment cultiver des concombres en pots ? Voici 5 conseils pour commencer à cultiver facilement des concombres en pots.

  • Pour cultiver des concombres en pot, il est préférable de semer directement les graines dans des conteneurs après la disparition du risque de gel. Vous pouvez démarrer les graines à l'intérieur 2 à 3 semaines avant la date de plantation souhaitée, mais pas plus longtemps.
  • Assurez-vous que les températures sont proches de 70℉ avant de planter les graines ou les semis à l'extérieur.
  • Les concombres ont besoin de beaucoup d'espace pour que leurs racines se développent, choisissez donc un récipient contenant 5 gallons de terre.
  • Pour une croissance optimale, plantez les graines à une profondeur d'un demi-pouce et à une distance de 15 cm les unes des autres.
  • Vous devrez arroser les courgettes tous les jours, et par temps chaud, elles peuvent avoir besoin d'être arrosées deux fois par jour.

Dans cet article, nous vous présentons tout ce que vous devez savoir sur la culture des concombres dans un jardin en pots.

De la façon de planter les graines de concombre à la fréquence d'arrosage des plantes, ce guide vous aidera à cultiver vos propres concombres à la maison.

11 conseils simples pour cultiver des concombres en pots comme un pro du jardinage

Les concombres peuvent pousser de manière prolifique dans des conteneurs, mais seulement si vous prenez les bonnes mesures. Les bonnes mesures comprennent le choix du bon emplacement et des conteneurs de taille appropriée pour faire pousser vos plantes.

Voici ce qu'il faut savoir.

1 : Choisir Meilleures variétés de concombres pour le jardinage en conteneur

Toutes les variétés de concombre font partie de la famille des cucurbitacées, qui comprend également d'autres légumes de jardin tels que les courges d'été, les courges d'hiver et les courges. Si vous cultivez des concombres en pot, vous avez besoin d'une variété compacte qui convient bien au jardinage dans un espace restreint.

Voici quelques-unes des meilleures variétés de concombres pour les bacs.

Picolino

Ces concombres ont une saveur plus douce, une peau fine et une texture croustillante que tout le monde aime.

Sabre

Voici un concombre à trancher américain qui produit des fruits de 8 pouces de long. 55 jours sont nécessaires pour que ces fruits arrivent à maturité, et aucune pollinisation n'est requise.

Petite feuille

Si vous ne voulez pas vous soucier de la pollinisation, Little Leaf est une variété qui ne nécessite pas de pollinisation et qui produit de petits fruits de 3 à 4 pouces. Il lui faut environ 58 jours pour arriver à maturité.

Voir également: 23 magnifiques graminées ornementales pour ajouter de l'intérêt à votre paysage tout au long de l'année

Poona Kheera

Comme son nom l'indique, cette variété est unique et originaire de l'Inde. Elle produit des fruits de 4 à 5 pouces dont la peau est de couleur dorée plutôt que verte. Poona Kheera est considérée comme une variété très productive dont les fruits arrivent à maturité au bout de 60 jours. Vous devez disposer d'un treillis d'une hauteur de 5 à 6 pieds.

National Pickling

Si vous souhaitez un concombre à mariner plutôt qu'un concombre à trancher, le National Pickling produit des fruits de 5 pouces aux extrémités émoussées. C'est l'une des meilleures variétés à mariner, et vous pouvez vous attendre à ce que les fruits arrivent à maturité au bout de 52 jours.

Paraiso

Voici une autre variété à trancher qui produit des fruits plus gros, mesurant typiquement 9-10 pouces de long. Paraiso est productive, menant à une récolte abondante à partir de 60 jours.

2 : Choisir le bon endroit

Que vous cultiviez des concombres dans des conteneurs ou en pleine terre, vous devez choisir un endroit qui reçoit 6 à 8 heures de plein soleil par jour.

Il est facile de surestimer l'ensoleillement d'une zone donnée, c'est pourquoi voici quelques recommandations.

Voir également: Les 14 meilleures variétés de tomates pour les jardins du sud et les conseils de culture
  • Tout d'abord, observez la zone le matin et notez s'il y a du soleil à l'endroit où vous voulez placer vos concombres.
  • Vérifier 2 à 3 heures plus tard si l'endroit est toujours ensoleillé.
  • L'après-midi, notez s'il y a du soleil ou si l'ombre commence à apparaître.
  • Maintenant, vérifiez cet endroit le soir, vers 17-18 heures. Cette zone est-elle ensoleillée ?

Il est facile de supposer qu'un endroit est très ensoleillé, mais lorsque vous prenez un jour ou deux pour déterminer la quantité de lumière reçue, vous pouvez constater que vous l'avez surestimée ou sous-estimée.

Si vous décidez de cultiver vos concombres à l'intérieur, ils doivent être placés dans une pièce ensoleillée avec beaucoup de lumière. Vous devrez peut-être acheter une lampe de culture pour donner à la plante un éclairage adéquat.

Envisagez un emplacement sur le côté de votre maison, à l'extérieur ou contre une clôture, afin de réduire le risque de dommages causés par le vent. Un peu de vent ne pose pas de problème, mais des vents forts peuvent endommager ou briser complètement vos plantes.

3 : Utiliser de très grands conteneurs

Les concombres ont besoin d'un grand pot avec beaucoup de terre pour atteindre leur taille optimale. Leur système racinaire peut être étendu avec une croissance vigoureuse et une récolte abondante.

Cela signifie que vous devez choisir un récipient pour vos concombres d'au moins 5 gallons (20 pintes) ou plus. Si vous pouvez trouver un récipient plus grand, c'est encore mieux.

Si vous pouvez trouver une jardinière auto-arrosante, c'est le choix idéal pour cultiver des concombres en pot, car elle garantit que les plantes ne se dessècheront pas.

Comme ces plantes ont besoin de beaucoup d'eau, le réservoir intégré empêche le sol de se dessécher trop rapidement.

  • Veillez à nettoyer vos pots avec une brosse et de l'eau savonneuse avant d'y planter quoi que ce soit. Rincez le pot plusieurs fois pour vous assurer que tous les résidus de savon ont disparu. Les récipients peuvent contenir des bactéries qui provoquent des maladies.
  • Ajoutez des trous à votre conteneur s'il n'en a pas déjà. Les concombres aiment l'eau, mais l'eau stagnante endommage les racines. Idéalement, le conteneur que vous avez choisi doit être muni de trous de drainage.

4 : Offrir un système de soutien

Les concombres ont généralement besoin d'un treillis ou d'une sorte de système de soutien en raison de leur caractère grimpant.

Vous pouvez utiliser un petit treillis que vous collez à l'intérieur du conteneur. Une cage à tomates ferait également l'affaire !

Le palissage empêche les plantes de se répandre sur le sol à travers le conteneur. Si elles touchent le sol, elles peuvent être exposées à des bactéries.

Un système de support permet également aux feuilles de concombre d'être mieux exposées à la lumière du soleil, ce qui se traduit par un rendement plus important et une meilleure qualité des fruits.

  • Même si les concombres en buisson ne nécessitent pas de tuteurage ou de système de soutien, ils en tirent profit.
  • Vous pouvez fabriquer un système de soutien bricolé en plaçant 3 à 4 piquets ou tiges de bambou dans votre pot et en les attachant ensemble au sommet avec du fil ou de la corde, ce qui crée un système de soutien de type tipi qui permet aux concombres de pousser vers le haut.
  • Quel que soit votre choix, assurez-vous qu'il s'agit d'un système de treillis solide qui peut résister à des vents violents. Lorsque les fruits grossissent, ils recouvrent le treillis, ce qui nécessite une résistance au vent.

5 : Utiliser un terreau bien drainant pour remplir le pot

Les concombres sont de gros mangeurs, vous avez donc besoin d'un sol riche et fertile. Cela permet à vos plantes d'être bien nourries et de retenir l'humidité, ce qui est également nécessaire pour une bonne croissance.

N'utilisez jamais de terre de jardin ordinaire que vous creusez dans le sol. Non seulement elle peut contenir des bactéries susceptibles de tuer vos plantes en conteneur, mais elle ne contient pas les éléments nutritifs nécessaires à une bonne croissance.

Vous devez utiliser un mélange organique de qualité supérieure ou un terreau. Ces terreaux sont conçus pour les conteneurs.

Si vous décidez d'utiliser un terreau contenant un engrais granulé pré-mélangé, veillez à ne pas en rajouter car vous risquez de brûler vos plantes si vous en rajoutez trop.

  • Si vous voulez faire votre mélange de terreau, vous pouvez mélanger une part de sable, une part de compost et une part de mousse de tourbe.
  • Ajoutez de l'engrais au sol avant de planter les graines. Utilisez un engrais 5-10-5 ou un engrais 14-14-14 à libération lente. Suivez le mode d'emploi de l'engrais que vous avez choisi pour vous assurer que vous mélangez la bonne quantité d'engrais au sol.
  • Les cucurbitacées ont besoin d'un pH compris entre 6,0 et 7,0. La plupart des terreaux commerciaux ont un pH de 7,0, ce qui convient donc à la plupart des variétés.

6 : Planter des graines de concombre Quand les températures se réchauffent

Les concombres sont des plantes de saison chaude qui ne doivent pas être plantés dans le jardin avant une semaine ou deux après la date de la dernière gelée, car les températures doivent être chaudes pour que les graines puissent germer.

Vous pouvez cultiver les graines à l'intérieur pendant 2 à 3 semaines avant de les planter à l'extérieur. Les concombres sont vulnérables au choc de transplantation ou à l'enracinement.

Essayez de cultiver les graines à l'intérieur dans des pots biodégradables, ce qui permet de réduire le choc de la plantation des semis à l'extérieur.

  • Les graines de concombre doivent être plantées dans des conteneurs lorsque le temps atteint 70℉.
  • Faites un trou d'un demi-pouce au centre de votre sol ; c'est la profondeur et la largeur parfaites pour utiliser votre doigt pour créer le trou.
  • Mettez 2 ou 3 graines dans le trou. Il est essentiel d'ajouter plus de graines que nécessaire car cela garantit que l'une des graines germera.
  • Recouvrez le trou de terre sans trop serrer ; ne tassez pas le sol et ne poussez pas plus de terre dans le trou, car cela pourrait endommager les graines.
  • Il est possible de mettre plus d'un plant dans chaque conteneur, mais cela dépend de la taille et de la forme du pot. Chaque plant de concombre doit être espacé de 30 cm, et certaines variétés plus grandes doivent être espacées de 30 cm.
  • Éclaircissez vos plants de concombre lorsqu'ils ont deux séries de vraies feuilles. Rappelez-vous que vous avez mis plus d'une graine dans ce trou, mais que vous n'en avez besoin que d'une seule. Au lieu d'arracher les autres plants, utilisez des ciseaux de jardin pour couper à la surface du sol.

Entretien des concombres en pot

Maintenant que vos concombres sont plantés dans vos conteneurs, vous devez prendre soin des plantes. Voici ce qu'il faut savoir pour prendre soin des concombres qui poussent dans votre jardin en conteneurs.

7 : Concombres d'eau De manière approfondie et cohérente Garder le sol humide

La partie la plus difficile de la culture des concombres en pots est d'apporter à la plante toute l'eau dont elle a besoin.

Les plantes ont besoin d'une humidité constante, mais le jardinage en conteneur se dessèche plus rapidement que le jardinage en pleine terre. Vous devez porter une attention particulière à la terre de vos pots pour vous assurer qu'ils ne se dessèchent jamais complètement.

Comme les concombres ont besoin d'un apport d'eau constant, vous devez vérifier le niveau d'humidité tous les matins, et il est important de le faire le matin.

Si vous devez arroser la plante, il est préférable de le faire le matin pour éviter que les feuilles ne brûlent au soleil.

Avant d'arroser, vérifiez toujours le sol avec votre doigt. Si le sol est sec, il faut l'arroser abondamment. Si le sol est humide, n'arrosez pas avant que la partie supérieure ne soit sèche.

8 : Bien nourrir son concombre

Lorsque vous plantez vos concombres au début de l'été, ajoutez de l'engrais granulé à la terre.

Cela donnera à vos plantes le coup de pouce nécessaire pour démarrer la croissance du bon pied.

Au milieu de la saison de croissance, ajoutez beaucoup d'engrais liquide, ce qui apportera les doses supplémentaires de nutriments nécessaires pour que vos plantes atteignent une croissance optimale.

9 : Paillage autour des plants de concombres

C'est toujours une bonne idée de pailler autour de vos plantes, même si vous les cultivez dans des conteneurs. Répandez de la paille ou de la mousse de tourbe sur le sol après avoir arrosé la première fois.

Quel que soit votre choix, il s'agit d'une fine couche de paillis que vous posez sur la terre qui entoure vos plantes.

Non seulement le paillis aide à prévenir la croissance des mauvaises herbes, mais il empêche également le sol de se dessécher trop rapidement.

Il est ainsi plus facile de maintenir le sol humide tout en favorisant la germination et la croissance des graines.

10 : Utiliser des mesures de lutte biologique contre les parasites

Les concombres en pots sont moins sujets aux maladies, mais cela ne veut pas dire que vous ne devez pas être proactif dans vos mesures de contrôle des nuisibles.

  • Pucerons
  • Vers de cornichons
  • Acariens
  • Coléoptères du concombre

De nombreux jardiniers aiment pulvériser leurs plantes avec de l'huile de neem, un pesticide biologique qui ne laisse pas de résidus nocifs sur les plantes. Voici d'autres options.

  • Certains ravageurs, comme le scarabée du concombre, sont suffisamment gros pour que vous puissiez les ramasser en portant des gants. Mettez-les dans un seau d'eau avec du savon à vaisselle.
  • Les pucerons peuvent être éliminés de la plante avec un jet d'eau du tuyau d'arrosage.
  • Vous pouvez acheter un aspirateur à insectes qui aspire les insectes sur les plantes.
  • Ne laissez jamais votre plante toucher le sol, sinon vous risquez d'introduire davantage de parasites ou de bactéries.

11 : Récolte des concombres en conteneurs

Les concombres poussent vite : un jour, un petit concombre n'est pas prêt à être récolté, mais le lendemain, il est énorme et doit être ramassé.

C'est pourquoi vous devez contrôler vos plantes quotidiennement et connaître la taille moyenne à maturité de chaque variété que vous cultivez.

Il n'est pas nécessaire d'attendre un concombre plus gros si le type de concombre que vous cultivez produit des fruits de 3 à 4 pouces de long.

Voici ce qu'il faut savoir sur la récolte des concombres.

  • Il est préférable de les récolter lorsqu'ils sont trop petits plutôt que trop gros.
  • Ne tirez jamais sur les concombres pour les arracher de la vigne, car vous risqueriez d'endommager la vigne, qui est très délicate.
  • Utilisez des tondeuses ou des ciseaux de jardin pour récolter vos concombres.
  • Il est préférable de récolter souvent que de ne pas récolter assez. La récolte encourage votre plante à produire plus de fruits.

Commencer à cultiver maintenant

Cultiver des concombres en pot n'est pas impossible. Avec la bonne variété de concombres, vous pouvez vous attendre à une récolte abondante de vos plantes en conteneur.

N'oubliez pas de garder vos plantes bien arrosées et d'ajouter un système de support pour une bonne croissance.

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.