Est-il possible de cultiver des citrouilles en conteneur ? Oui, voici comment commencer

 Est-il possible de cultiver des citrouilles en conteneur ? Oui, voici comment commencer

Timothy Walker

Êtes-vous surpris d'apprendre que la culture de citrouilles en conteneur existe bel et bien ? Si vous disposez d'un conteneur de taille appropriée, rien ne vous empêche de cultiver des citrouilles en pot sur votre terrasse.

La plupart d'entre nous associent les citrouilles à la saison automnale, lorsque les citrouilles nous entourent en tant que décoration et en tant qu'élément des recettes du dîner.

Cultiver des citrouilles en pot n'est pas difficile, c'est même carrément facile par rapport à d'autres légumes, s'adaptant à une multitude de climats et de lieux.

Voici comment créer un parfait jardin biologique de citrouilles en conteneur et maximiser votre récolte :

  • Semer les citrouilles en pot au printemps, lorsque tout danger de gel est écarté et que la température du sol a atteint 65°F.
  • Il est préférable de planter le potiron à partir de graines, mais vous pouvez utiliser des semis qui poussent dans des pots biodégradables pour réduire le choc de la transplantation.
  • Pour cultiver des citrouilles en pot, vous aurez besoin d'un énorme récipient - généralement au moins 20-25 gallons - pour contenir les plants de citrouilles.
  • Vos plants de citrouille auront besoin d'un système de support pour aider la croissance des vignes.
  • Les citrouilles sont des animaux qui se nourrissent beaucoup, il faut donc veiller à ajouter beaucoup de compost au sol avant de les planter, puis prévoir de les fertiliser fréquemment tout au long de la saison de croissance.
  • Les citrouilles peuvent prendre de 90 à 120 jours sans gel pour atteindre leur pleine maturité, en fonction de la variété de citrouille que vous choisissez.

Tout le monde devrait essayer de cultiver des citrouilles au moins une fois ! Il est amusant de voir ces gros fruits orange grossir de jour en jour ; les enfants adorent cultiver des citrouilles dans leur jardin.

Quel que soit l'endroit où vous jardinez, que vous ayez un jardin en banlieue ou un petit patio en pleine ville, vous pouvez cultiver des citrouilles en pot.

Du choix du bon contenant au mélange de terre approprié, nous avons rassemblé tout ce qu'il faut savoir pour cultiver des citrouilles dans des contenants.

Comment cultiver des citrouilles en conteneur

Une fois que vous avez décidé d'essayer de cultiver des citrouilles en pot, voici les étapes à suivre, qui sont très simples.

1 : Savoir quand planter les citrouilles

Les citrouilles ne supportent pas le gel, elles doivent donc être plantées en conteneur lorsque la température est supérieure à 65℉. En fonction de votre lieu de résidence, cela signifie qu'elles peuvent être plantées entre avril et fin mai dans la plupart des zones USDA.

Si vous vivez dans un climat plus chaud où il n'y a pas de gelées, vous pouvez planter en juillet pour une récolte plus tardive, vers octobre ou novembre.

Les habitants des régions subtropicales ou tropicales peuvent cultiver des citrouilles tout au long de l'année.

2 : Choisissez la bonne taille de récipient pour vos plants de citrouille

La partie la plus importante de la culture des citrouilles en conteneur est le choix d'un pot de la bonne taille. Si vous ne choisissez pas la bonne taille, votre plante mourra ; elle a besoin de beaucoup d'espace pour que les racines s'étendent et permettent à la plante de grandir.

Si vous souhaitez cultiver des cultivars plus grands, tels que les citrouilles idéales pour la fabrication de lanternes, vous aurez besoin d'un pot encore plus grand, généralement de 15 à 25 gallons.

Les pots doivent avoir une profondeur de 20 à 24 pouces et la même largeur pour pouvoir accueillir les citrouilles. Certains jardiniers ont réussi à faire pousser des citrouilles dans des piscines en plastique pour enfants de 2,5 mètres de large. C'est unique et peu coûteux !

Veillez également à ce que les récipients soient bien drainés. Les citrouilles n'aiment pas l'eau stagnante, alors assurez-vous que le fond du pot que vous choisissez comporte de nombreux trous pour permettre à l'eau de s'écouler. Si les récipients ne comportent pas de trous, vous pouvez souvent les percer à l'aide d'une perceuse.

3 : Positionner le pot de manière à ce qu'il bénéficie de 4 à 6 heures de soleil par jour

Ces conteneurs sont GRANDS, et une fois remplis de terre et d'une grande plante, vous ne voudrez pas essayer de les déplacer.

Vous devez trouver le meilleur emplacement pour les plants de citrouille avant de commencer à les cultiver.

Les citrouilles ont besoin de l'emplacement le plus ensoleillé que vous puissiez trouver sur votre terrasse, même si vous cultivez une petite citrouille.

Si vous essayez de faire pousser vos plantes dans une zone trop ombragée, la croissance générale de la plante sera ralentie et la plante risque de retenir trop d'humidité, ce qui entraînera la formation de moisissures.

4 : Préparer la terre pour planter les pots de citrouille

Commencez par un mélange de terreau en sac recommandé pour la culture en conteneur. Ces mélanges sont destinés à aider les plantes à retenir l'humidité et les nutriments dont elles ont besoin.

Les citrouilles atteignent des tailles considérables, ce qui signifie qu'elles sont de gros mangeurs. Ces plantes ont besoin de beaucoup d'éléments nutritifs, c'est pourquoi il est essentiel d'avoir un sol à forte teneur en humus. C'est pourquoi vous devez utiliser un terreau que vous avez enrichi avec du compost. Le compost retient également l'eau.

Ne vous inquiétez pas d'ajouter trop de compost ou de fumier ; vous en aurez besoin pour les citrouilles. Mélangez-les à votre sol avant de planter, puis replantez pour ajouter du compost à la surface du sol après la plantation.

Veillez à vérifier le pH du sol de votre conteneur. Les citrouilles préfèrent un pH compris entre 6 et 7,2.

5 : Planter les graines de citrouille ou les jeunes plants dans des conteneurs

Dans la plupart des cas, il est préférable de planter les graines directement dans les pots plutôt que de transplanter les semis que vous avez commencés à l'intérieur, car les citrouilles s'enracinent rapidement. Si vous achetez des semis dans une pépinière, veillez à les transférer rapidement afin d'éviter tout choc de transplantation.

Si vous plantez les graines à l'intérieur, essayez d'utiliser des pots biodégradables, ce qui facilite la transplantation des semis car vous n'avez pas besoin de déranger les racines.

Semer 3 ou 4 graines par pot, puis réduire à une ou deux, selon la taille, lorsque la deuxième vraie série de feuilles se développe.

Le choix d'un ou de deux plants dépend de la taille du conteneur que vous avez choisi.

Plantez chaque graine à une profondeur de 1 à 2 pouces dans le sol. Si vous les plantez plus profondément, elles risquent d'avoir plus de mal à sortir de terre. Il faut généralement 5 à 10 jours pour que les graines germent.

Voir également: Tout ce qu'il faut savoir sur la culture du romarin en pot

6 : Créer un système de soutien

Tenez compte de la taille globale de ces plantes ; vous devez installer un treillis robuste et de grande taille qui peut supporter les vignes de citrouille. En général, vous ne voulez pas laisser les vignes pousser le long du sol ou de votre patio, car cela peut introduire des bactéries dans votre plante.

La plupart des jardiniers réussissent à utiliser un treillis en forme de A pour soutenir les vignes de citrouille. Les treillis doivent être éloignés des murs pour éviter que la plante ne contracte des maladies.

Au fur et à mesure que votre plante grandit, vous devrez former les lianes pour qu'elles poussent le long du système de support, ce qui est beaucoup plus facile qu'il n'y paraît.

Il suffit de déplacer avec précaution les vrilles autour du treillis au fur et à mesure de leur croissance. Les vrilles s'accrochent naturellement à ce qui se trouve à proximité pour faciliter leur croissance.

Au fur et à mesure que les fruits se développent, vous devrez fabriquer des élingues pour les maintenir. Sinon, ils pendront et risqueront de casser les vignes. De nombreux jardiniers utilisent des collants comme élingue sous les fruits et les attachent au treillis.

Comment prendre soin des citrouilles en pot

Vos plants de citrouille poussent joyeusement dans leurs conteneurs, mais vous devez maintenant les garder heureux. Voici comment prendre soin des plants de citrouille qui poussent dans des conteneurs.

7 : L'arrosage fréquent est indispensable

Une chose que vous devez faire est d'arroser souvent vos plantes. Tout comme les melons ou les courges, vous devez arroser souvent les citrouilles. Les citrouilles aiment un sol humide, donc arrosez profondément et régulièrement. Chaque plante a besoin d'un centimètre d'eau par semaine.

En même temps, vous devez vous assurer que vous arrosez au niveau de la base et que vous ne mettez pas d'eau sur le feuillage de la plante.

8 : Paillis autour des plantes

Le paillage autour de vos plants de citrouille est une excellente idée. Faites-le lorsque vos plants ont atteint une hauteur de quelques centimètres ; vous ne voulez pas couvrir le plant de citrouille avec du paillis par accident.

Le paillage favorise la croissance des plants de citrouille car il ralentit le taux d'évaporation de l'eau du sol, retenant ainsi plus d'humidité.

Il permet également d'arroser la température du sol à la fin du printemps et de la maintenir un peu plus fraîche en été.

9 : N'oubliez pas que la fertilisation est indispensable

Comme nous l'avons déjà mentionné, les citrouilles sont très gourmandes et si vous voulez obtenir une récolte décente, vous devrez appliquer beaucoup d'engrais.

Si vous avez suivi les recommandations concernant l'utilisation d'une grande quantité de compost dans le conteneur, vous avez couvert cette étape de manière appropriée lors de la plantation.

Au fur et à mesure que votre plante grandit, vous devrez utiliser un engrais équilibré au début de sa croissance.

Ensuite, au fur et à mesure de sa croissance, vous devrez réduire la quantité d'azote utilisée pour votre plante, en passant à un engrais 5-15-15 riche en potassium et en phosphore, avec moins d'azote.

Utilisez l'engrais 5-15-15 toutes les deux semaines. Vous saurez qu'il est temps d'utiliser cet engrais lorsque la plante sera grande et produira des fleurs.

10 : Vous devrez peut-être polliniser les fleurs à la main

Les abeilles et autres pollinisateurs sont nécessaires, mais si vous remarquez que les fleurs ne sont pas pollinisées, vous devrez peut-être le faire à la main.

Les fleurs femelles ont un ovaire, ou le début d'une citrouille, à la base de la fleur, et apparaissent quelques jours après les fleurs mâles. Les fleurs mâles ont le pollen nécessaire pour polliniser les fleurs femelles.

Si vous devez polliniser les fleurs à la main, prenez un coton-tige et déplacez-le délicatement à l'intérieur de la fleur mâle pour recueillir le pollen, puis déplacez ce pollen et frottez le coton-tige à l'intérieur de la fleur femelle.

Oui, vous venez de jouer le rôle des oiseaux et des abeilles, façon jardin !

Traitement des ravageurs et des maladies

Les plants de citrouille peuvent être victimes de divers ravageurs et maladies. En voici quelques-uns que vous pourriez rencontrer au cours de la croissance de vos plants tout au long de l'année.

1 : Mosaïque de courges

Les symptômes de la mosaïque de la courge peuvent varier, mais ils commencent généralement par des feuilles marbrées, des cloques et des taches annulaires. Les plantes infectées présentent généralement un retard de croissance et les fruits peuvent être malformés. La mosaïque de la courge est un virus qui se transmet par des graines infectées et qui est propagé par les coléoptères du concombre.

Le seul moyen de lutter contre ce virus est d'utiliser des semences certifiées exemptes de maladies. Essayez de réduire le risque de visite des chrysomèles du concombre en gardant vos plates-bandes dégagées de tout débris.

2 : Phytophthora Blight

Si vous constatez un flétrissement soudain et permanent de votre plante, mais que les feuilles ne changent pas de couleur, il s'agit peut-être d'une brûlure phytophthorienne.

Malheureusement, la plante meurt généralement en quelques jours. Les racines et la tige proches du sol ont tendance à se décolorer, et il est facile de la retirer du sol.

Il n'existe pas de traitement pour cette maladie qui apparaît dans des conditions chaudes et humides. La meilleure chose à faire est d'éviter les sols saturés et les arrosages prolongés.

3 : Pucerons

Les pucerons sont de petits insectes à corps mou qui aiment se coller à la face inférieure des feuilles ou à la tige des plantes. Si l'infestation devient trop importante, elle peut entraîner le jaunissement des feuilles.

Les pucerons sécrètent une substance collante qui peut favoriser la croissance de moisissures sur les plantes, et les feuilles peuvent présenter des taches nécrotiques ou des pousses rabougries.

Les insecticides ne sont généralement utilisés que pour traiter les infestations graves.

Vous pouvez également essayer le savon insecticide ou l'huile, comme l'huile de neem, pour contrôler la population.

4 : Coléoptères des concombres

La plante peut présenter des symptômes de flétrissement bactérien et des cicatrices sur les fruits causées par les coléoptères.

Ces coléoptères peuvent passer l'hiver dans le sol et les débris de feuilles laissés à la fin de la saison, et émerger du sol lorsque les températures sont élevées.

Vous pouvez utiliser des couvertures flottantes pour protéger vos plantes contre ces ravageurs et pour protéger vos plantes contre les dégâts.

Une autre astuce consiste à essayer d'appliquer de l'argile kaolin pour gérer les petites populations.

5 : Insecte de la courge

Une infestation de punaises de la courge peut entraîner le jaunissement et le brunissement des feuilles, ainsi que le flétrissement de la plante. Ces ravageurs peuvent également provoquer des taches sur les fruits et leur mort.

La punaise des courges, dont l'abdomen est gris-noir avec des rayures orange et noires, aime passer l'hiver dans les débris laissés sous les plantes et les rochers.

Vous devez vous débarrasser de tous les débris et résidus de culture après la récolte. Utilisez des couvertures de rangées lorsque vous plantez, car elles protègent vos plantes des ravageurs, et vous pouvez également essayer les huiles et les savons insecticides.

Voir également: Plante Alocasia (masque africain) - Types, soins et conseils de culture

Récolte des citrouilles cultivées en conteneur

Après 90 à 120 jours (selon la variété de citrouille que vous cultivez), il est temps de récolter vos citrouilles. C'est le moment que vous attendiez patiemment.

Vous devez d'abord vous assurer que vos citrouilles sont mûres et prêtes à être récoltées. Une façon de déterminer la maturité est de prendre votre ongle et de l'enfoncer dans l'écorce de la citrouille.

Une citrouille mature résistera à la pression. Vous pouvez frapper sur la citrouille ; elle doit sonner creux, ce qui est le signe qu'il est temps de cueillir les fruits.

Il est maintenant temps de cueillir votre citrouille. Ce qu'il ne faut pas faire, c'est arracher ou tirer le fruit de la vigne. Comme vous pouvez le deviner, cela peut casser la vigne, ce qui endommagera les autres fruits qui poussent sur la vigne.

Laissez une longue tige d'environ 10 cm et utilisez le sécateur ou le couteau pour couper la vigne.

Stocker les citrouilles

L'une des caractéristiques les plus remarquables des citrouilles est qu'elles peuvent être récoltées et conservées pendant des mois. Nos ancêtres cultivaient couramment les citrouilles en raison de leur capacité à se conserver si longtemps dans les caves ou les greniers.

Pour une bonne conservation, vous avez besoin d'un endroit sec, froid et sombre, comme un sous-sol, une cave à légumes ou un garde-manger, pour stocker vos citrouilles. Les citrouilles peuvent se conserver jusqu'à cinq mois dans ces endroits si les conditions sont correctes.

Les meilleures variétés de citrouilles pour le jardinage en conteneur

Lorsque vous cultivez des citrouilles en pot, il est généralement préférable de choisir des citrouilles plus petites qui produisent des fruits pesant de 2 à 5 livres et mesurant de 6 à 10 pouces de diamètre. Ces citrouilles, ainsi que les citrouilles miniatures, se portent bien en pot.

Voici quelques variétés à prendre en considération.

Bushkin

Il s'agit d'une citrouille compacte, de type buissonnant, parfaite pour les conteneurs ou les petits jardins car les lianes n'atteignent que 5-6 pieds de long. Ces citrouilles sont parfaites pour les tartes ou la sculpture, pesant jusqu'à 10 livres.

Bébé Ours

Cette variété de citrouille prend environ 105 jours pour arriver à maturité, atteignant la moitié de la taille d'une citrouille normale. Les citrouilles Baby Bear sont idéales pour faire des tartes ! Elles mesurent généralement 5-6 pouces de large et pèsent jusqu'à 2 livres.

Baby Boo

Voici une citrouille miniature blanche et crémeuse qui mesure généralement 2 à 3 pouces de diamètre. La chair est comestible et, lorsqu'elle est bien mûre, sa couleur vire au jaune pâle. C'est pourquoi il est préférable de récolter cette variété avant qu'elle n'arrive à maturité complète.

Petit sucre

Souvent appelée New England Pie, cette variété prend jusqu'à 105 jours pour arriver à maturité. C'est une citrouille à tarte au goût délicieux qui peut atteindre 5 à 8 livres. Les petites citrouilles à sucre sont principalement cultivées pour la cuisine, comme la pâtisserie et la mise en conserve. C'est une citrouille héritée d'avant la guerre de Sécession.

Jack Be Little

Si vous souhaitez cultiver des citrouilles miniatures pour l'ornementation, Jack Be Little est un excellent choix, et elles sont également comestibles. Les citrouilles atteignent un poids adulte d'environ 8 onces, et elles se conservent pendant 8 à 12 semaines après la récolte.

Essayer de cultiver des citrouilles

Vous n'avez peut-être pas réalisé qu'il était possible de faire pousser des citrouilles dans des conteneurs, mais c'est pourtant le cas ! Si vous vous procurez un conteneur suffisamment grand et que vous n'oubliez pas d'arroser fréquemment, vous pourrez faire pousser des citrouilles à la maison cet automne. Rien n'est plus délicieux qu'une tarte à la citrouille préparée avec des citrouilles que vous avez cultivées !

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.