Quand et comment tailler les buissons d'azalée pour une floraison vigoureuse année après année ?

 Quand et comment tailler les buissons d'azalée pour une floraison vigoureuse année après année ?

Timothy Walker

Même si les azalées sont généralement plus petites que les autres rhododendrons, la taille des azalées est essentielle pour les maintenir en bonne santé et en forme, rajeunir la plante et même encourager leur généreuse et belle floraison année après année.

Originaires de l'Himalaya, de la Chine et du Japon, elles se plaisent dans le sud-est des États-Unis et sont essentiellement autosuffisantes. Une taille légère et un élagage peuvent toutefois aider les buissons d'azalée, mais il faut le faire correctement.

La question est de savoir comment tailler un arbuste d'azalée et quel est le meilleur moment pour le faire.

Comme pour chaque plante, l'art de tailler les azalées a des méthodes et des moments spécifiques. Ce guide facile à suivre vous montrera quand tailler les azalées et quelles sont les meilleures techniques pour tailler les buissons d'azalées.

Les raisons de tailler votre azalée

Certains jardiniers les laissent pousser naturellement et n'utilisent le sécateur ou la serpe qu'en cas de nécessité absolue.

Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles votre azalée a besoin d'être taillée :

  • Lorsque certaines branches sont trop légères ; si vous voyez des branches trop longues et trop grêles, dépassant la taille de votre arbuste, vous devez les couper, car elles ne sont pas aussi fortes que les autres et risquent de tomber malades, tout en préservant la forme de votre azalée.
  • Lorsque vous voyez des branches sèches. Les azalées sont des arbustes très denses, avec beaucoup de branches, et certaines d'entre elles peuvent tout simplement se dessécher. Vous devrez les couper car elles peuvent pourrir, retenir l'humidité et même propager des maladies au reste de votre belle plante.
  • Lorsque vous voyez des branches et des parties malades. Dans ce cas, votre objectif est d'arrêter la propagation de l'infection ou du parasite, et il s'agit généralement d'une question très importante et urgente.
  • Pour éclaircir l'arbuste ; Comme nous l'avons dit, tous les rhododendrons sont très denses, et dans certains jardins, un port plus ouvert est préférable, comme à St. James's Park, juste en face de Buckingham Palace, où ils sont utilisés pour de grands parterres de fleurs... Il faut donc éclaircir les plantes tous les trois ou quatre ans.
  • A l'inverse, pour épaissir votre azalée ; Coupez certaines des principales pousses latérales pour encourager les azalées à former des branches latérales nettes, car une azalée bien ramifiée a naturellement plus de pousses florales.
  • Pour maintenir la forme et la taille de votre azalée ; Toutes les azalées ne sont pas petites, certaines peuvent atteindre 2,4 mètres de haut, et certaines peuvent prendre une forme qui ne vous plaît pas, la taille peut donc être une bonne solution.
  • Pour rajeunir une azalée âgée ou très malade ; C'est le cas le plus radical, mais aussi le plus complexe. Vous ne le ferez que si votre arbuste est très vieux et qu'il souffre, produit très peu de fleurs, est fatigué, etc.

Ce sont peut-être les raisons pour lesquelles vous devez tailler votre arbuste d'azalée, mais soyez très prudent lorsque vous le faites !

Quand tailler votre azalée

Il est préférable de tailler les azalées au printemps ou au début de l'été, après l'épuisement des fleurs et avant l'apparition de nouveaux bourgeons. Cela peut se faire dès le mois de mars ou jusqu'en mai, selon le type d'azalée que vous cultivez. En fait, avec ces arbustes à fleurs, on peut parler du "moment" de les tailler, et non des "périodes". Contrairement à d'autres arbustes, il n'y a pas deux saisons de taille avec les azalées.

Cette période peut se prolonger un peu, mais il ne faut jamais couper les azalées après le mois de juillet. Il y a une raison à cela : les azalées commencent à développer des bourgeons très tôt et les gardent longtemps.

Si vous coupez les branches à la fin de l'été, à l'automne, en hiver et au printemps, vous finissez par couper également les bourgeons.

Ne vous inquiétez pas si cela vous semble contre-intuitif parce que nous taillons d'autres arbustes lorsqu'ils sont en dormance - avec les azalées, vous devez le faire peu après la première floraison, sans attendre la deuxième vague de boutons floraux.

Alors, notez-le dans votre agenda et attendez le bon moment. Et maintenant, passons à l'essentiel... comment les tailler.

Ce qu'il faut pour tailler vos azalées

Contrairement aux rosiers et autres arbustes, les azalées ne veulent pas et n'ont pas besoin d'une taille lourde la plupart du temps. Nous examinerons ce cas plus loin dans cette section, mais tout d'abord.

Nous verrons toutes les différentes façons de le faire, car elles dépendent de vos raisons et de vos objectifs, mais heureusement, le matériel dont vous aurez besoin est toujours le même.

Voici la liste de tout ce dont vous avez besoin pour tailler les azalées avec succès :

  • Sécateurs ou élagueurs tranchants.
  • Désinfectant, le vinaigre de cidre de pomme est mon préféré, car il tue également les agents pathogènes comme les bactéries et les champignons et il est naturel, mais l'alcool fera l'affaire. Désinfectez toujours vos sécateurs ou élagueurs avant de tailler. Si vous ne le faites pas, vous risquez de propager des infections que vos sécateurs ou élagueurs ont attrapées sur d'autres plantes.
  • Les ciseaux à bois ne sont pas indispensables, mais seulement si vous devez couper de vieilles et grosses branches. N'oubliez pas de les désinfecter.
  • Des gants, car la taille des azalées peut provoquer des égratignures.

C'est tout ce qu'il vous faudra vous procurer, et maintenant, passons en revue les différentes techniques.

Comment tailler les branches légères des azalées

L'une des interventions de taille les plus courantes consiste à couper les branches longues et légères qui poussent en l'espace d'un an et donnent à votre azalée un port ouvert et une forme déséquilibrée.

  • À l'aide d'un sécateur, d'un élagueur ou d'un lopper, coupez les branches qui dépassent d'un bourgeon bas. Veillez à ce que la coupe soit nette. Cela l'aidera à pousser de manière plus dense, avec un feuillage plus abondant et des tiges plus courtes.

Pendant ce temps, vous pouvez également observer les branches sèches et malades...

Comment tailler les branches sèches et malades de votre azalée ?

Les branches sèches et malades ne sont pas seulement inesthétiques, car elles donnent à votre azalée un aspect désordonné, mais elles peuvent aussi provoquer des infections, c'est pourquoi il faut les couper librement.

  • Coupez les branches sèches ou malades le plus près possible de la base. Votre objectif est la sécurité, et vous voulez éliminer autant de tissus morts que possible. Ne vous souciez pas d'économiser des offres dans ce cas.

Comment tailler les azalées pour les éclaircir

Si vous voulez une habitude ouverte, vous devrez également adopter des mesures assez radicales, et voici comment.

  • Choisissez les branches que vous souhaitez conserver. Choisissez des branches saines et séparez-les les unes des autres, mais laissez-en quelques-unes.
  • Taillez les branches que vous souhaitez couper ; il est courant d'être plus radical avec les branches inférieures, afin de donner à l'azalée une forme partiellement arborescente, avec une partie inférieure plus fine et une partie supérieure plus large.
  • Coupez les branches les plus anciennes le plus près possible de la base immédiatement après la floraison. Si vous souhaitez éclaircir votre arbuste, vous ne voulez pas qu'il produise de nouvelles pousses.

Mais qu'en est-il si votre objectif est exactement l'inverse ?

Comment tailler vos azalées pour les épaissir

Donc, si vous cherchez un arbuste d'azalée dense, voici ce qu'il faut faire.

  • Tout d'abord, il faut "nettoyer" l'arbuste en coupant toutes les branches sèches et malades.
  • Vous pouvez maintenant voir toutes les branches disponibles pour favoriser une nouvelle croissance.
  • Choisissez maintenant la longueur de branches que vous souhaitez ; il s'agit d'une mesure approximative, mais n'y allez pas trop fort, visez à réduire la taille de l'arbuste d'environ un tiers.
  • Coupez les branches à environ ½ pouce (1 cm) au-dessus des nouvelles pousses. De cette façon, vous pouvez littéralement décider de la direction que prendront les nouvelles branches. Vous pouvez donc littéralement planifier l'emplacement de votre arbuste.

Jusqu'à présent, comme vous pouvez le constater, nous n'avons pas pris de mesures vraiment draconiennes, comme pour les roses, mais il est également possible de réduire considérablement la taille des azalées, et nous allons voir comment...

Comment tailler les azalées pour les rajeunir

La taille radicale des azalées est en général à éviter. Elles supportent mal les interventions lourdes, contrairement aux rosiers ou aux forsythias. Cependant, si l'arbuste est très vieux ou s'il a de graves problèmes de santé, vous pouvez essayer de rajeunir votre azalée en procédant à une taille radicale.

Il s'agit d'une procédure plus complexe, et c'est aussi l'exception en ce qui concerne le choix du moment : vous devez tailler vos azalées en hiver ou au début du printemps pour les rajeunir.

Pour ce faire, vous aurez besoin de ciseaux à contourner.

  • Lors du rajeunissement, coupez les branches principales à plus de 30 cm au-dessus du sol, à la fin du mois de mars. N'allez pas plus loin, vous risqueriez de perdre votre plante.
  • Coupez toutes les branches mortes, en essayant d'atteindre le plus près possible la base.
  • Permettre aux nouvelles pousses de se développer.
  • Ensuite, éliminez les nouvelles pousses minces et peu développées et taillez les nouvelles pousses restantes à environ 6 pouces (15 cm).

De cette façon, votre azalée âgée ou très malade rajeunira, mais il faudra une année entière pour que l'azalée soit pleine, jeune, saine et fleurisse à nouveau. Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec cette méthode, vous pouvez faire appel à un professionnel pour le faire à votre place.

Et de l'intervention la plus lourde à l'intervention la plus légère... voyons ce qu'il en est des têtes mortes !

Voir également: 10 variétés de tournesols vivaces qui reviennent année après année

Pourquoi et comment décapiter les azalées

Nous décapitons de nombreuses fleurs pour favoriser une nouvelle floraison, mais ce n'est pas le cas de toutes les azalées : si vous le faites avec des azalées à feuilles caduques, vous les inciterez en effet à refleurir.

Dans la plupart des cas, nous pouvons donc laisser ces dernières tranquilles, mais...

Si vous vivez dans un endroit où les étés sont humides et pluvieux, les fleurs fanées de l'azalée peuvent devenir pâteuses et retenir l'humidité, ce qui peut provoquer des maladies, et ce n'est pas très joli non plus. Si c'est votre cas, allez-y et décapitez également les azalées à feuilles persistantes.

Et c'est très simple :

  • Vous pouvez pincer les fleurs fanées avec vos doigts.
  • Vous pouvez également utiliser un couteau à greffer.
  • Lavez-vous les mains ensuite ; n'oubliez pas que les azalées sont toxiques...

Et c'est tout ce que vous avez à faire, à part les deux conseils que j'ai laissés pour vous...

Que faire après avoir taillé ou décapité votre azalée ?

Une fois que vous avez taillé ou étêté votre arbuste d'azalée, il y a une chose que vous ne pouvez pas oublier :

  • Enlevez toutes les branches ou les fleurs fanées de votre arbuste.

Vous ne pouvez pas les laisser sur place ; les branches appauvrissent le sol en azote ; les branches et les fleurs peuvent alors pourrir et provoquer des infections.

Un peu de rangement peut donc s'avérer très utile !

Si vous souhaitez favoriser la repousse et l'apparition de nouvelles feuilles, vous pouvez également l'alimenter avec un engrais organique NPK 15-15-15.

Voir également: 10 conseils pour planter et cultiver des courgettes en conteneurs ou en pots

Enfin, c'est aussi le bon moment pour pailler au pied de votre azalée, car vous avez un arbuste bien rangé.

Si votre paillage a besoin d'être complété, le meilleur choix est un mélange d'aiguilles de pin et de feuilles de chêne hachées, mais même des copeaux de bois ordinaires feront parfaitement l'affaire.

Quelle est la meilleure forme pour un arbuste d'azalée ?

N'essayez même pas de tailler votre azalée en forme géométrique et régulière. Ce ne sont pas du tout des arbustes que l'on peut utiliser pour des topiaires, des motifs formels ou même des haies géométriques. Votre objectif est de donner à votre azalée un aspect naturel, mais vous avez une certaine marge de manœuvre à cet égard.

Pour de meilleurs résultats, suivez les habitudes naturelles de votre variété ; si elle est plus grande qu'elle ne pousse dans l'étalement, laissez-la faire, par exemple, et cela vaut également pour l'inverse.

Une petite asymétrie est également souhaitable, mais évitez les excès, qui se produisent lorsque votre arbuste reçoit la lumière d'un seul côté. Dans ce cas, vous rencontrerez le problème de la "branche gigotante".

Taille des azalées : moins c'est mieux

Vous savez maintenant quand, comment et pourquoi vous devez tailler vos arbustes d'azalée. Soyez très attentif à l'utilisation des méthodes données que nous avons décrites ici pour répondre à l'objectif exact de votre taille.

Chaque opération n'est pas très difficile ; elle n'est même pas comparable à la complexité de la taille des rosiers ou des oliviers, par exemple, de sorte que ce qui importe vraiment, c'est que vous ayez votre objectif final bien en tête.

Cela dit, les azalées sont des plantes assez autonomes à cet égard, et il est très peu probable que vous ayez besoin d'une taille urgente ou même d'une intervention radicale.

Mais laissez-moi vous donner un dernier conseil : ne taillez pas trop vos azalées, au cas où, vous pourrez toujours les retoucher ; avec ces fabuleux arbustes à fleurs orientales, la règle principale est " moins, c'est mieux ".

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.