Croissance lente des tomates : voici comment accélérer la croissance des plants de tomates

 Croissance lente des tomates : voici comment accélérer la croissance des plants de tomates

Timothy Walker

Vous attendez patiemment que vos plants de tomates poussent, mais rien ne semble se passer ?

Voir également: Quand et comment tailler les buissons d'azalée pour une floraison vigoureuse année après année ?

Si vous avez remarqué que vos plants de tomates ne poussent pas aussi rapidement qu'ils le devraient, il y a une raison à cela. Les tomates sont une plante tropicale de saison chaude avec des besoins très particuliers. La plupart des variétés de tomates ont besoin de 3 à 4 mois de conditions chaudes (70 - 85 degrés F), d'un arrosage modéré et de beaucoup d'engrais pour faire pousser des fruits savoureux.

L'une des raisons les plus courantes de la lenteur de la croissance des tomates est que le sol n'est pas assez chaud. Cela peut sembler contre-intuitif, mais les plantes ont besoin d'un sol chaud pour croître rapidement - les tomates ne peuvent pas profiter des températures fraîches comme les autres plantes, car elles ont des besoins en eau élevés !

Toutefois, si la période de végétation est courte et que le nombre de jours est insuffisant, vous pouvez prendre quelques mesures pour favoriser une croissance rapide et obtenir une récolte précoce.

Heureusement pour vous, nous avons quelques conseils faciles à mettre en œuvre pour que les plants de tomates poussent rapidement !

Voyons ce dont vos tomates ont besoin pour prospérer et comment les faire pousser plus rapidement.

Combien de temps les tomates mettent-elles à pousser ?

Avant de planter vos tomates, il est important de savoir combien de temps il leur faudra pour pousser, afin de ne pas avoir d'attentes déraisonnables quant à leur vitesse de croissance.

Un paquet de graines de tomates indique le nombre de jours avant maturité, ce qui permet de savoir quand les premières tomates seront mûres pour la cueillette. Ce nombre est généralement calculé à partir du moment où les tomates sont repiquées dans le jardin.

Les tomates sont mises en terre 6 à 8 semaines avant la transplantation. Ajoutez donc 40 à 55 jours aux "jours de maturité" pour déterminer la durée totale de croissance de vos plantes.

La plupart des tomates sont prêtes à être récoltées au bout de 60 à 80 jours. Ces variétés de tomates sont souvent appelées tomates de mi-saison. Les tomates de fin de saison prennent jusqu'à 100 jours, et certaines variétés de début de saison sont prêtes au bout de 45 à 55 jours.

12 conseils pour accélérer la croissance de vos plants de tomates et accélérer votre récolte

Une tomate du supermarché ne peut être comparée à une tomate fraîchement cueillie dans votre propre jardin.

Pourtant, il est frustrant de voir ses plants de tomates pousser si lentement alors qu'on attend avec impatience la récolte, en se demandant si les tomates mûriront avant la première gelée d'automne.

Voici 12 conseils pour faire pousser vos plants de tomates plus rapidement et obtenir des fruits rouges juteux plus tôt que jamais !

  • Choisir une variété précoce
  • Gardez vos tomates au chaud
  • Utiliser un paillis de plastique noir
  • N'appliquez pas de paillis organique trop tôt
  • Fournir beaucoup de lumière
  • L'eau avec précaution
  • Gardez votre tomate bien nourrie
  • Trempez vos plants de tomates
  • Fournir un espace adéquat
  • Palisser les variétés à durée indéterminée
  • Tenir les insectes à distance
  • Attention aux maladies

1 : Choisir une variété de tomate à maturation précoce

Si vos tomates mettent trop de temps à mûrir, la première chose à faire est de choisir une variété à croissance rapide. Les tomates précoces sont prêtes en moins de 60 jours après la transplantation et ont une croissance rapide, ce qui vous permet d'obtenir une récolte rapide. Voici quelques suggestions de variétés à croissance rapide :

  • Cascade précoce - 55 jours
  • Petite fille - 57 jours
  • Bloody Butcher - 55 jours
  • Sun Gold - 57 jours
  • Pépite jaune - 56 jours

2 : Gardez vos tomates au chaud

Le facteur le plus important pour faire pousser les tomates plus rapidement est la température. Plus vos plants de tomates peuvent être cultivés au chaud, plus ils produiront rapidement des fruits.

Les températures nocturnes inférieures à 10°C (50°F) entravent considérablement leur croissance. La température diurne idéale pour la culture des tomates se situe entre 21°C et 29°C (70°F et 85°F). Mais en général, plus il fait chaud à l'extérieur (idéalement au moins 65 degrés Fahrenheit), plus vos tomates pousseront rapidement !

Pour augmenter la température du sol, placez de la paille autour de vos plantes, ce qui fournira également une isolation supplémentaire contre les températures froides. Et si vous vivez dans un climat plus froid, envisagez de couvrir vos plantes avec des feuilles de plastique qui devraient non seulement les protéger des courants d'air froid, mais aussi piéger leur propre chaleur et leur propre humidité.

Si vos tomates ne poussent pas, c'est probablement parce qu'elles ont besoin de plus de chaleur.

3 : Utiliser un paillis de plastique noir

Si les tomates aiment une température ambiante chaude, elles poussent aussi plus rapidement lorsque le sol est chaud. Poser du plastique noir dans votre jardin avant la transplantation augmentera la température du sol d'environ 5°C (41°F).

Cela aidera vraiment les tomates au printemps et à nouveau lorsque les températures commenceront à baisser à l'automne.

Veillez à bien ancrer les bords de votre paillis en plastique pour éviter qu'il ne s'envole au vent et n'endommage vos plants de tomates. Veillez également à surveiller l'humidité sous le plastique, car la chaleur supplémentaire provoque le dessèchement du sol.

L'inconvénient du paillis de plastique noir est son impact négatif sur l'environnement. Non seulement il faut tenir compte de la fabrication, mais le plastique peut potentiellement lixivier des produits chimiques dans votre sol lorsqu'il est exposé au soleil brûlant de l'été,

Traitez votre plastique noir avec soin et vous pourrez peut-être le réutiliser pendant quelques années.

4 : Ne pas appliquer le paillis organique trop tôt

Le paillis organique présente un certain nombre d'avantages pour le jardin, mais il peut ralentir la croissance de vos tomates s'il est appliqué trop tôt.

Le paillis organique, tel que la paille, le papier journal ou le carton, est bien connu pour son facteur d'isolation et il gardera le sol humide et frais pendant les chaleurs de l'été.

Si vous appliquez un paillis organique, attendez que la chaleur de l'été soit à son maximum.

5 : Beaucoup de lumière

La plupart des variétés de tomates ont besoin d'au moins 6 heures de soleil par jour, mais plus, c'est toujours mieux. Si vous le pouvez, assurez-vous que vos tomates bénéficient d'au moins 8 heures de soleil par jour.

Si vous cultivez vos tomates en intérieur, n'oubliez pas que la lumière artificielle (même celle d'une lampe de culture) est environ deux fois moins efficace que la lumière naturelle du soleil. Essayez de donner à vos tomates d'intérieur environ 16 heures de lumière artificielle par jour.

6 : Arroser avec précaution

Le manque d'eau et l'excès d'eau peuvent tous deux ralentir la croissance de vos tomates. En cas de manque d'eau, la plante n'est pas en mesure d'absorber les nutriments dont elle a besoin pour une croissance rapide.

Un arrosage excessif empêche la circulation de l'air autour des racines, et les racines saturées sont rabougries et ne peuvent pas absorber suffisamment d'eau, ou elles pourrissent.

Alors, quelle est la bonne quantité d'eau ? La meilleure façon de savoir si vos tomates reçoivent suffisamment d'eau est d'enfoncer votre doigt dans le sol à environ 2,5 cm à 5 cm (1 pouce à 2 pouces). Si le sol est sec, il aura besoin d'un peu d'eau. Si vous sentez que le sol est humide, vérifiez à nouveau le lendemain.

N'oubliez pas que la terre des pots se dessèche plus rapidement que celle du jardin, alors faites très attention au niveau d'humidité de vos tomates en pot.

Il est conseillé d'arrêter d'arroser les tomates vers la fin du mois de juillet. Ce manque d'eau favorise le mûrissement des tomates et peut accélérer la récolte.

7 : Gardez vos tomates bien nourries

Les tomates se nourrissent beaucoup, ce qui signifie qu'elles ont besoin de beaucoup d'éléments nutritifs pour croître rapidement et en bonne santé.

Si vos tomates poussent très lentement, pensez à faire analyser votre sol pour voir s'il est déficient en éléments nutritifs. Un signe courant de carence en éléments nutritifs, en plus d'un ralentissement de la croissance, est le jaunissement des feuilles de la plante.

Pour que vos tomates aient suffisamment d'éléments nutritifs, incorporez beaucoup de compost dans la plate-bande. Vous pouvez également ajouter une bonne dose de compost dans chaque trou sous les plants à repiquer.

L'azote est un élément nutritif qui fait souvent défaut dans le jardin. Le semis d'accompagnement avec des légumineuses comme les pois ou les haricots ajoutera de l'azote au sol.

De plus, si vous avez des poules ou quelques équidés, l'ajout de leur fumier dans les bacs à compost est une source naturelle d'azote.

8 : Endurcissez vos plants de tomates avant de les planter

Le choc de transplantation est une autre cause fréquente de la lenteur de la croissance des tomates, lorsque les tomates nouvellement transplantées doivent s'adapter à leur nouvel environnement, ce qui entraîne un retard ou un rabougrissement.

Pour que votre plant de tomates reste en bonne santé, il est préférable d'endurcir vos plants avant de les planter en les plaçant à l'extérieur pendant la journée pendant de longues périodes lorsque les températures commencent à se réchauffer. Cela les acclimatera progressivement à leur nouvel environnement et leur permettra de mieux résister aux changements soudains de température.

Commencez à endurcir vos tomates environ une semaine avant la transplantation. Pour endurcir vos tomates, placez-les dans un endroit protégé pendant quelques heures par jour, et augmentez progressivement leur exposition à l'extérieur au cours de la semaine. Avant de les planter dans le jardin, assurez-vous qu'elles sont complètement acclimatées aux conditions de votre jardin.

Lorsque vous mettez vos plants dans le jardin, vous pouvez les enterrer jusqu'à la première série de vraies feuilles, ce qui favorisera une bonne croissance des racines, ce qui signifie beaucoup d'eau et d'éléments nutritifs pour une croissance bonne et rapide.

9 : Fournir un espace adéquat

Veillez à ne pas entasser vos plants de tomates. En leur laissant suffisamment d'espace, vous vous assurez qu'ils ont assez de soleil, d'eau et de nutriments pour une croissance rapide et qu'ils n'ont pas à entrer en compétition avec leurs voisins. Vérifiez la taille de votre variété particulière et espacez vos plants en conséquence.

Voir également: 20 types de magnolias & ; comment les planter et les soigner

Cela permettra également une bonne circulation de l'air entre les plantes et réduira les risques de maladies et de parasites (voir les conseils 11 et 12 ci-dessous).

10 : Palisser les variétés à durée indéterminée

Pour que vos variétés indéterminées disposent de suffisamment d'espace, prévoyez un treillis solide. Certaines tomates indéterminées peuvent atteindre une hauteur impressionnante de 4 mètres (12 pieds).

En maintenant les longues plantes hors du sol, on laisse pénétrer un maximum de lumière, ce qui accélère la maturation.

11 : Protéger les insectes

De nombreux insectes se régalent des plants de tomates, comme les limaces, les mouches blanches, les vers à cornes et les pucerons. S'ils ne dévorent pas complètement votre plante (comme un ver à cornes affamé est susceptible de le faire), ils aspirent des nutriments précieux de la plante et ralentissent son développement.

Si vous voyez des signes de dégâts causés par des insectes, essayez de déterminer de quelle bestiole il s'agit et agissez en conséquence.

Le meilleur moyen de protéger vos tomates des insectes est de les en dissuader dès le départ. La plantation de tomates en association avec des cultures telles que le sarrasin, l'allyssum ou le trèfle attirera les insectes bénéfiques qui mangeront toutes les mauvaises bestioles.

Les tomates sont autogames, c'est-à-dire que chaque fleur contient à la fois une partie mâle et une partie femelle, de sorte que vous pouvez garder les couvertures flottantes pendant toute la saison si nécessaire.

12 : Attention aux maladies

Les tomates sont sensibles à de nombreuses maladies, qui ralentissent toutes la croissance, quand elles ne tuent pas carrément la plante. Certaines maladies que vous êtes susceptible de trouver sur vos tomates sont le mildiou, la fonte des semis et la tache bactérienne.

Si vous constatez que vos plantes tombent malades, faites des recherches en ligne ou contactez une jardinerie afin de savoir à quoi vous avez affaire et quelle est la meilleure façon de les traiter.

Taillez les feuilles ou les tiges malades que vous trouvez. Malheureusement, il peut s'avérer nécessaire d'éliminer complètement une plante particulièrement malade.

De nombreux problèmes fongiques seront tenus à distance en gardant l'environnement de culture sec, en permettant une bonne circulation de l'air et en laissant pénétrer la lumière. Encore une fois, espacer vos plantes et faire attention à l'eau vous aidera vraiment à garder vos plantes en bonne santé.

Profiter d'une récolte précoce

Bien qu'il ne faille jamais stimuler artificiellement la croissance de nos plantes, nous pouvons favoriser une croissance rapide et saine en créant des conditions de croissance idéales et en maintenant nos plantes en bonne santé.

En suivant ces conseils, vous obtiendrez des plants de tomates à croissance rapide qui produiront une délicieuse récolte le plus tôt possible.

En cas de doute, n'hésitez pas à parler à vos plantes : de nombreux jardiniers affirment que cela fait des merveilles !

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.