Comment cultiver des plantes de lavande à l'intérieur

 Comment cultiver des plantes de lavande à l'intérieur

Timothy Walker

La lavande ne se résume pas à de jolies fleurs violettes et à une odeur agréable. Elle est utilisée dans la phytothérapie traditionnelle depuis des milliers d'années. Cependant, la lavande est le plus souvent cultivée comme plante d'extérieur.

Peut-on donc cultiver la lavande en intérieur comme plante d'intérieur ?

La culture de la lavande en intérieur n'est pas aussi intuitive que celle d'autres plantes. Si vous n'avez pas l'habitude de vous occuper de plantes d'intérieur, la culture de la lavande en intérieur n'est peut-être pas la solution la plus sûre. Mais avec suffisamment d'amour et d'attention, vous aurez une plante de lavande florissante et délicieusement parfumée dans votre maison avant même de vous en rendre compte.

En prêtant attention à ces petits détails, vos plants de lavande peuvent vivre une vie heureuse à l'intérieur :

  • Choisissez des variétés de lavande naines pour la culture en intérieur.
  • Placez les plants de lavande d'intérieur dans une fenêtre lumineuse orientée vers le sud.
  • La lavande préfère un sol sablonneux "maigre". Essayez de compléter avec une couche de gravier calcaire dans le fond de votre pot.
  • Veillez à ne pas trop arroser et n'arrosez la lavande qu'une fois que la terre a séché.
  • Un pot en terre cuite ou en argile est le meilleur choix pour les plantes de lavande d'intérieur.

Avantages de la culture de la lavande en intérieur

On sait que la lavande est utilisée pour ses vertus relaxantes, réparatrices et protectrices depuis plus de 2500 ans. Aujourd'hui, la lavande est largement utilisée dans les huiles essentielles, les bougies, les cosmétiques et même dans de délicieuses recettes.

La culture de la lavande dans votre maison n'apporte pas seulement une belle esthétique et un parfum apaisant, mais elle ouvre également un large éventail de possibilités pour que votre créativité puisse s'épanouir.

Voici quelques façons d'utiliser vos fleurs de lavande fraîches :

  • Taillez quelques têtes et cueillez les fleurs pour les saupoudrer dans un bain relaxant éclairé à la bougie.
  • Essayez de placer des boutures de lavande dans un vase à côté de votre oreiller pour soulager les nuits agitées.
  • Garnissez vos délicieux desserts ou glaces maison avec des pédales de lavande pour une belle présentation et un goût frais.
  • Essayez de faire sécher vos fleurs de lavande et utilisez-les avec des fleurs de camomille séchées pour préparer une tisane apaisante au coucher. Vous pouvez également faire infuser des fleurs de lavande fraîches dans de l'eau chaude pour obtenir une saveur légèrement plus amère.

Conseils pour la culture de la lavande en intérieur

La chose la plus importante à retenir lorsque l'on cultive la lavande en intérieur, c'est qu'il s'agit d'imiter le mieux possible son climat méditerranéen naturel.

La lavande peut être beaucoup moins tolérante que la plupart des autres plantes d'intérieur. Avec un contenant approprié, un sol adéquat, suffisamment de soleil et une attention particulière, la lavande peut être une merveilleuse addition à votre maison.

1) Choisissez des variétés de lavande plus petites pour l'intérieur

La première étape de la culture de la lavande en intérieur est de faire des recherches. Certaines variétés de lavande traditionnellement cultivées en extérieur peuvent atteindre la taille.

Pour la culture en intérieur, il est important de choisir une variété naine de lavande qui se portera beaucoup mieux en conteneur.

Quelques exemples de variétés naines de lavande pour la culture en intérieur sont Goodwin Creek Grey, Munstead ou French Lavender.

Il est également important de savoir si vous avez l'intention d'utiliser votre lavande pour la cuisine. Si c'est le cas, essayez de choisir une variété plus douce comme la lavande anglaise, la Munstead ou la Lady.

2) Veillez à ce que votre lavande reçoive suffisamment de lumière

Le facteur le plus important pour la culture de la lavande est la lumière. Comme la lavande est originaire de la Méditerranée, elle a besoin d'une lumière directe aussi forte que possible lorsqu'elle est cultivée à l'intérieur. Si elle ne reçoit pas assez de lumière, votre plante sera faible et gigotante, et elle ne pourra pas produire beaucoup de fleurs.

Une fenêtre orientée au sud recevra le plus de lumière du soleil tout au long de la journée. Vous devriez essayer de placer votre lavande aussi près de la fenêtre que possible. Si votre pot ne tient pas sur le rebord de la fenêtre, envisagez d'utiliser un support de plante haut comme celui-ci.

Si vous ne disposez pas d'une fenêtre lumineuse orientée au sud, l'orientation à l'ouest est la meilleure option. La plante recevra le soleil de l'après-midi pendant une période plus longue, mais il sera moins fort que la chaleur de la mi-journée.

Si vous n'arrivez toujours pas à obtenir suffisamment de lumière pour votre plante, il serait utile d'utiliser une lampe de culture à LED comme celle-ci, pour éviter que votre plante ne devienne trop grêle et trop maigre.

Cela apportera à votre lavande suffisamment de lumière pour qu'elle s'épanouisse comme chez elle, dans son environnement naturellement ensoleillé.

Veillez à tourner votre plant de lavande au moins une fois par semaine pour vous assurer que tous les côtés de la plante reçoivent une quantité suffisante de lumière du soleil.

Si vous ne faites pas pivoter votre plante, elle poussera de manière inégale vers la lumière, avec plus de fleurs d'un côté que de l'autre.

3. choisir le bon sol

Un sol trop riche retient l'eau, ce qui peut être utile à certaines plantes, mais c'est le contraire de ce que recherche votre lavande.

Une autre stratégie consiste à ajouter une couche de sable ou de gravier calcaire d'environ 1 pouce d'épaisseur au fond du pot afin de protéger les racines de l'excès d'eau au fond.

4. le bon contenant pour votre lavande

Ces matériaux poreux permettent l'évaporation de l'eau à travers le pot, ce qui permet à la terre la plus profonde de respirer.

Un autre facteur de rétention de l'eau dans le sol est la taille du pot. L'eau s'attarde dans les zones du sol dépourvues de racines, fournissant une humidité non désirée.

Voir également: Écrivains des tâches de jardinage

Le premier pot ne doit pas être plus large de plus de 1 à 2 pouces que la motte initiale. Lorsque vous pensez que les racines ont rempli l'espace, vous pouvez passer à la taille supérieure.

5. éviter de trop arroser votre lavande d'intérieur

Comme si votre plante de lavande poussait à l'extérieur dans son habitat naturel, vous devez l'arroser en fonction des saisons.

Il faut toujours laisser le sol sécher sur une profondeur d'au moins 1 pouce entre les arrosages, mais le temps nécessaire dépend de l'époque de l'année.

En effet, le printemps et l'été sont des périodes de croissance et de prospérité, qui nécessitent plus d'eau car la plante consomme plus d'énergie. Pendant cette période, il faut arroser en profondeur et un peu plus souvent.

En automne et en hiver, votre plante de lavande ralentira son rythme et sera probablement moins voyante en raison des jours plus courts et du manque de lumière du soleil.

Pendant cette période, vous devez arroser moins souvent et laisser le sol sécher complètement entre les arrosages.

Lorsque vous arrosez la lavande, veillez à ce qu'il n'y ait pas d'eau sur les feuilles ou les fleurs. Des fleurs ou un feuillage humides peuvent créer des poches d'eau dans lesquelles les insectes nuisibles ou les moisissures peuvent se développer.

6. la taille pour favoriser l'aspect buissonnant

Le fait de couper les tiges et les branches permet d'obtenir davantage de pousses latérales et encourage votre lavande à pousser de manière plus touffue, plutôt que haute et mince.

Cette opération doit être effectuée après la première floraison, puis à nouveau à l'automne, juste avant que la croissance ne ralentisse pour l'hiver.

Lorsque vous taillez la tige d'une plante pour la rendre plus buissonnante, n'oubliez pas de la couper juste après le nœud (vers l'extérieur de la dernière série de feuilles).

Vous pouvez tailler jusqu'aux deux tiers de la plante, mais veillez à ne pas couper les parties ligneuses de la tige.

La taille des fleurs à l'extrémité des tiges de lavande favorise la nouvelle croissance, mais elle diminue la floraison si elle est effectuée trop souvent. Veillez à laisser à votre plante suffisamment de temps pour se rétablir entre les tailles.

Voir également: Combien de fois faut-il arroser les semis - Bonnes pratiques d'arrosage pour les semences et les jeunes plantes

7. nourrir la lavande

La lavande n'a pas besoin de beaucoup d'éléments nutritifs. Comme elle préfère un environnement légèrement plus alcalin, vous pouvez écraser des coquilles d'œuf et les incorporer dans les couches supérieures du sol environ une fois par mois. Un peu de chaux peut également aider le sol à ne pas devenir acide.

Pour l'engrais, un engrais tout usage soluble dans l'eau pour plantes d'intérieur fera l'affaire. Il doit être utilisé à demi-dose environ une fois toutes les 4 semaines pendant les mois de printemps et d'été. Cela donnera à votre lavande un léger regain d'énergie pour favoriser la floraison.

Pendant les mois d'hiver, votre plant de lavande est presque en dormance. Sans fleurs ni nouvelles pousses, un simple arrosage suffit.

8. gestion des températures

Bien que la lavande préfère généralement la chaleur, il ne faut pas oublier l'importance des saisons.

Les plants de lavande ont besoin de températures légèrement différentes en hiver, au printemps et en été.

En hiver, la lavande est mieux dans une pièce plus fraîche de la maison. Assurez-vous que votre plante de lavande n'est pas soufflée par une bouche d'aération d'une chaudière proche en hiver.

Les températures hivernales plus fraîches donneront à votre plante le répit dont elle a besoin pour être prête pour une explosion de couleurs au printemps.

9. l'humidité et la circulation de l'air

De nombreuses plantes d'intérieur ont besoin d'un taux d'humidité élevé, mais la lavande préfère un climat à faible taux d'humidité, de l'ordre de 40 %, ce qui correspond à l'humidité habituelle d'une maison.

Pensez à organiser vos plantes en groupes en fonction des conditions de croissance idéales et séparez-les par pièces de votre maison. De cette façon, vous pouvez fournir de l'humidité supplémentaire à celles qui en ont besoin, et pas à celles qui n'en ont pas besoin.

N'oubliez pas de laisser suffisamment d'espace entre les plantes pour permettre une bonne circulation de l'air, afin d'éviter les parasites tels que les insectes et la moisissure.

Une brise légère provenant d'une fenêtre ouverte ou d'un ventilateur de plafond est toujours la bienvenue, à condition qu'elle ne soit pas trop forte et ne provoque pas de dégâts dus au vent.

10. maladies et ravageurs éventuels

L'un des principaux avantages de nombreuses herbes aromatiques comme la lavande est la dissuasion naturelle des parasites causée par son parfum puissant.

Cependant, il faut encore se méfier de quelques insectes et maladies.

Les insectes nuisibles les plus courants pour la lavande sont les pucerons, les aleurodes et les chrysomèles. Les plantes faibles ou en mauvaise santé sont particulièrement sensibles aux maladies et aux ravageurs.

Pucerons

Les pucerons sont de loin l'un des ravageurs les plus courants des plantes d'intérieur. Ils sont capables de se reproduire de manière exponentielle chaque jour et d'endommager rapidement tout ce qui se trouve sur leur passage.

Ces minuscules insectes verts ou bruns en forme de poire se regroupent en masse sur la tige de la plante.

Outre la présence d'une masse d'insectes blottis sur la tige, d'autres signes et symptômes sont la déformation du feuillage et la chute éventuelle des feuilles.

On peut lutter contre les pucerons en essuyant délicatement la plante avec un chiffon humide ou en pulvérisant une solution diluée d'eau et de savon à vaisselle.

Aleurodes

Les aleurodes sont étroitement liés aux pucerons et endommagent votre plante de la même manière en aspirant la sève de la tige et en laissant du miellat.

Ces derniers ressemblent toutefois à de minuscules papillons blancs et se dispersent et s'envolent rapidement lorsque la plante est dérangée.

Une attaque d'aleurodes entraînera probablement un jaunissement des feuilles, un ralentissement de la croissance et, finalement, la chute des feuilles.

L'aspersion de votre plant de lavande avec un fort jet d'eau peut aider à éliminer les aleurodes et à les empêcher de s'envoler.

Crachoirs

Le crachoir, comme son nom l'indique, est facile à identifier grâce à la mousse de crachats qu'il produit lorsqu'il boit la sève des tiges de lavande.

Cette substance mousseuse agit comme une barrière protectrice, cachant les nymphes du crachat et les protégeant au fur et à mesure qu'elles grandissent.

Bien qu'elle détourne l'attention de la beauté de la lavande, une infestation mineure de postillons n'est pas une raison pour s'alarmer.

Il suffit d'enlever les insectes à la main, car la salive protège les nymphes de toute tentative de pesticide.

Virus de la mosaïque de la luzerne

Le virus de la mosaïque de la luzerne est une maladie extrêmement courante dans la production de lavande qui entraîne une baisse des rendements, une incapacité à survivre aux mois d'hiver et un risque accru d'infection par d'autres maladies. Le virus de la mosaïque de la luzerne est reconnaissable à ses taches en mosaïque distinctives sur les feuilles.

Ce virus est le plus souvent propagé par les pucerons, c'est pourquoi il est extrêmement important de surveiller vos plantes. Une fois que votre lavande montre des signes d'infection par ce virus, elle ne peut probablement pas être sauvée.

Shab

Le Shabis est un type de champignon particulièrement puissant et efficace pour tuer les plants de lavande, même lorsqu'ils sont sains et vigoureux. Il apparaît sous la forme de minuscules taches noires sur les tiges de la plante et se propage très rapidement. Peu après l'infection, votre plant de lavande commencera à se flétrir et à mourir, car le champignon prend le dessus.

Une fois que le shab a trouvé votre plante de lavande, il y a peu, voire aucun espoir de la sauver. Assurez-vous de couper immédiatement le feuillage infecté ou de vous débarrasser de la plante entière avant qu'elle n'ait une chance de se propager à d'autres plantes dans votre maison.

Entretien de la lavande comme plante d'intérieur FAQ

La lavande est-elle une bonne plante d'intérieur ?

La lavande n'est généralement pas cultivée en tant que plante d'intérieur en raison de son besoin de lumière directe, mais si elle est placée dans une fenêtre lumineuse orientée vers le sud ou complétée par une lampe de culture à LED, la lavande peut prospérer à l'intérieur.

La lavande peut-elle pousser en pot ?

Toutes les variétés de lavande ne peuvent pas être cultivées en pot dans le salon. Il est important de sélectionner avec soin le type de lavande à cultiver en intérieur. Avec une lumière et des soins appropriés, il est possible de cultiver la lavande en intérieur.

De quelle quantité de lumière une plante de lavande d'intérieur a-t-elle besoin ?

Une plante de lavande d'intérieur a besoin d'environ 3 à 4 heures d'ensoleillement direct en milieu de journée, en plaçant la plante dans une fenêtre orientée vers le sud.

Si vous n'avez pas de fenêtre orientée vers le sud, l'orientation vers l'ouest sera la meilleure option suivante pour un soleil d'après-midi prolongé d'environ 5 à 6 heures, même s'il est moins direct.

Cependant, l'utilisation d'une lampe de culture à LED peut être la meilleure option si la lumière est votre facteur limitant.

La lavande espagnole peut-elle pousser à l'intérieur ?

La lavande espagnole est généralement cultivée à l'extérieur, mais elle peut être introduite à l'intérieur si nécessaire. Elle est moins rustique que d'autres variétés, mais peut survivre à l'intérieur dans des conditions appropriées. Si elle reçoit beaucoup de soleil, des températures basses et un arrosage prudent, l'introduction de la lavande espagnole à l'intérieur est un moyen pour les jardiniers des climats froids de la sauver des hivers rigoureux.

La lavande est-elle difficile à entretenir ?

La lavande est en fait une plante très facile à cultiver lorsque les conditions adéquates sont réunies. Avec un sol sablonneux "maigre", beaucoup de lumière directe du soleil et un pot en terre cuite, votre plante de lavande nécessite très peu d'entretien et d'arrosage.

Pourquoi mon plant de lavande en pot meurt-il ?

Il y a quelques raisons communes pour lesquelles votre plante de lavande peut mourir, certaines plus évidentes que d'autres. La lumière du soleil est la ressource la plus importante pour la lavande.

Si votre plante pousse de façon irrégulière ou penche d'un côté, si ses branches sont fines et filandreuses ou si elle ne semble pas produire de fleurs, c'est le signe qu'elle ne reçoit pas assez de lumière.

Si les feuilles de votre lavande semblent décolorées, flétries ou commencent à dépérir, cela peut être le signe d'une pourriture des racines causée par un arrosage excessif.

L'utilisation d'un sol sablonneux et d'un pot en terre cuite pas trop grand est la meilleure façon de contrôler l'excès d'humidité.

Vous pouvez vérifier le pourrissement des racines en retournant le pot et en retirant délicatement la plante, comme si vous étiez sur le point de la transplanter.

Observez la couleur des racines, elles doivent être blanches et propres. Si les racines sont brunes et visqueuses, c'est qu'elles ont commencé à pourrir.

Si elle est détectée suffisamment tôt, une plante peut être sauvée de la pourriture des racines en coupant les racines mortes pour exposer les racines fraîches et saines et en les transplantant dans un sol frais.

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.