Quand, pourquoi et comment transplanter des hortensias ?

 Quand, pourquoi et comment transplanter des hortensias ?

Timothy Walker

Les hortensias peuvent devenir des arbustes assez grands, vous ne pouvez donc pas toujours les garder dans un pot, ou peut-être que vos plantes ont besoin d'un meilleur endroit pour s'épanouir de manière optimale, où les conditions de sol et de lumière sont plus appropriées et plus saines pour elles.

Dans tous les cas, vous devez savoir exactement quand il est préférable de replanter un hortensia, pourquoi cela peut être nécessaire et, enfin, comment transplanter les hortensias.

Si vous devez déplacer des hortensias, une bonne préparation est essentielle. C'est exactement ce dont nous voulons parler, avec des instructions claires mais détaillées, ainsi que quelques conseils recueillis au fil des années d'expérience. Alors, commençons !

Pourquoi transplanter des hortensias ?

Commençons par les raisons pour lesquelles vous devriez envisager de transplanter votre hortensia.

  • Vous venez d'acheter votre hortensia et vous devez lui trouver une place dans votre jardin.
  • Votre hortensia est devenu trop grand pour son contenant Si vous cultivez des variétés petites et naines, ou si vous avez décidé de le garder en pot pendant qu'il est jeune et petit.
  • Votre hortensia a besoin d'une meilleure place dans votre jardin. C'est l'une des raisons les plus courantes, et nous pouvons l'examiner un peu plus en détail.

Si vous constatez que votre hortensia ne se porte pas bien dans son emplacement actuel, il se peut que vous deviez le changer de place. Mais dans le cas de feuilles jaunes, de taches sur le feuillage, de parasites et d'autres maladies, essayez d'abord de le traiter et même de le nourrir.

Pourquoi changer la position de l'hortensia dans le jardin ?

En effet, la transplantation d'un hortensia ne doit être envisagée qu'en dernier recours. Bien que les hortensias soient des arbustes robustes, cette opération peut leur causer du stress, surtout s'ils sont adultes et de grande taille.

Voir également: Variétés de dahlias - comprendre les différents types de classification et de formation des fleurs de dahlias

Cependant, le lieu peut être erroné pour de nombreuses raisons :

  • Trop de lumière, surtout dans les régions chaudes ; vous remarquerez un jaunissement régulier et une décoloration des feuilles, des pointes et des fleurs brûlées, et une difficulté générale à pousser. Dans ce cas, placez-le dans un endroit où il reçoit le soleil du matin et l'ombre de l'après-midi.
  • Trop peu de lumière ; le contraire peut aussi être vrai... Cela se traduit généralement par une rareté ou une absence de floraison, et c'est plus fréquent dans les régions froides.
  • Votre hortensia est trop proche d'un grand arbre ; Ces arbustes aiment un peu d'ombre, mais les racines puissantes des grands arbres peuvent finir par épuiser les nutriments de votre arbuste à fleurs, ce qui se traduit généralement par une croissance rabougrie, un manque de vigueur et une floraison médiocre, voire une mauvaise santé des feuilles.
  • Le pH du sol est trop alcalin ; tout ce qui est supérieur à 7,0 ne sera pas bon pour votre hortensia, et dans ce cas, la meilleure solution est souvent la transplantation. Mais d'abord, essayez d'ajouter des acidifiants au sol pour l'aider pendant la saison de croissance et de floraison. Vous le remarquerez parce que les nouvelles feuilles de l'hortensia jaunissent ou deviennent même blanches, et vous pouvez observer des nécroses, c'est-à-dire des tissus morts sur les bords du feuillage, dues à une carence en fer.

Dans ce cas, essayez de nourrir votre hortensia, en l'ombrageant si nécessaire, mais si le problème est grave, vous devrez lui trouver un nouvel emplacement.

Dans ce cas, essayez d'agir lorsque les arbustes sont petits ; ils s'adapteront mieux et se remettront plus rapidement du stress.

Vous savez maintenant pourquoi vous pouvez transplanter votre hortensia, voyons quand.

Quand est-il préférable de transplanter des hortensias ?

Le meilleur moment pour transplanter les hortensias est de loin la période de dormance, qui commence à la fin de l'automne, lorsque l'hortensia perd ses feuilles, et se termine dès que de nouveaux bourgeons apparaissent sur les branches.

Par ailleurs, si vous vivez dans une région froide, essayez de transplanter les hortensias en automne, afin que le système racinaire de la plante ait le temps de s'adapter et de se préparer à l'hiver. Transplanter un hortensia en hiver, lorsque le sol est froid, peut affecter négativement la capacité de la plante à s'adapter et elle peut même en souffrir et tomber malade.

Si vous vivez dans une région chaude, vous pouvez également transplanter des hortensias en hiver, à condition qu'il ne gèle pas.

En fait, il faut savoir s'adapter, choisir une période où la plante est en dormance, mais éviter les jours très froids.

Voir également: Tout ce que vous devez savoir sur les pommes de terre héréditaires - y compris ce qui les rend si spéciales

C'est pourquoi, lorsque vous constatez, par exemple, que votre hortensia ne pousse pas et que sa floraison est médiocre, vous devez lui apporter une aide temporaire et attendre le meilleur moment pour le déplacer dans une nouvelle maison.

Mais peut-on transplanter des hortensias à d'autres moments ? Oui, mais il convient de faire une distinction :

  • Si vous transplantez votre hortensia d'un conteneur à la terre, il est plus facile de le faire à d'autres moments. En fait, beaucoup d'entre nous les achètent dans des pépinières lorsqu'elles sont en fleur, ou au printemps, et nous pouvons alors les mettre dans nos jardins.
  • La transplantation d'un hortensia, en particulier d'un grand hortensia, d'un endroit en pleine terre à un autre est plus risquée à d'autres moments. Vous risquez d'endommager le système racinaire et il est en fait plus difficile de manipuler un arbuste avec des feuilles...

En tout état de cause, le pire moment pour transplanter un hortensia est l'été, lorsqu'il est en fleur. Ainsi, même si vous l'avez acheté dans une jardinerie parce que vous aimiez ses fleurs, il est préférable de le garder dans son pot jusqu'à ce qu'elles soient fanées, puis de le planter.

Il est maintenant temps d'entrer dans les détails de la transplantation.

Comment transplanter votre hortensia en toute sécurité et avec succès

Il y a quelques étapes clés à suivre pour s'assurer que la transplantation de l'hortensia se déroule correctement.

1 : Préparé Hortensia Arbustes à repiquer

Pour commencer, n'arrosez pas votre hortensia avant la transplantation La terre ne doit pas être complètement sèche, mais juste un peu humide, sinon elle sera trop lourde, tombera et rendra votre travail plus difficile.

2 : Creuser un trou dans la plate-bande

Vous devez maintenant préparer son nouvel emplacement...

  • Creusez un trou au moins deux fois plus grand que l'arbuste. Vérifiez la ligne d'égouttement de l'arbuste, c'est-à-dire la ligne verticale qui part de l'extrémité des feuilles extérieures. Les racines atteignent ce point. Mesurez-la et doublez-la pour obtenir le diamètre du trou.
  • Creusez l'ensemble de manière à ce qu'il soit moitié moins profond que large. Vous n'aurez pas besoin d'un trou très profond, car les racines des hortensias ont tendance à s'étendre vers l'extérieur plutôt qu'en profondeur.
  • S'il s'agit d'un conteneur, creusez un trou d'une profondeur de 50 à 100 % supérieure à celle du conteneur.
  • Lorsque vous creusez un hortensia pour le transplanter, veillez à ce que le fond de l'ensemble soit plat. Les racines inférieures de l'hortensia doivent reposer sur la terre, et non sur un trou vide. Utilisez un sol fertile en humus très bien drainé, avec beaucoup de sable grossier pour aplatir le trou au fond.

3 : Déterrer délicatement le buisson d'hortensia

Maintenant que vous avez trouvé une nouvelle maison pour votre hortensia, l'étape suivante consiste à le retirer de son emplacement actuel. Et là encore, il y a une différence si l'hortensia se trouve dans un conteneur ou dans votre jardin.

  • Tapoter le récipient de tous les côtés ; Cela vous aidera à détacher le terreau du pot lui-même.
  • Basculer le récipient sur le côté ; veillez à ne pas endommager les branches.
  • Saisir l'hortensia à la base de l'arbuste ; ne la tirez pas par les branches, allez directement à l'endroit où votre plante sort de terre.
  • Retirer délicatement l'hortensia du pot.

Si votre hortensia pousse dans le sol, voici ce qu'il faut faire :

  • Tracez une ligne tout autour de l'hortensia à l'aide d'une bêche. Elle doit être environ 10 à 15 % plus large que la ligne d'égouttement. Veillez à ne pas endommager les racines.
  • Creuser en diagonale, en restant sous les racines.
  • Soulever délicatement l'hortensia en le saisissant à la base. Ici aussi, évitez de tirer sur les branches.

4 : Minimiser la perturbation du système racinaire

Votre hortensia est maintenant prêt à rejoindre son nouvel emplacement... C'est la partie la plus gratifiante du travail...

  • Détachez les extrémités des racines de la terre ; Ceci est particulièrement nécessaire s'il s'agissait d'un conteneur. Nous le faisons également pour que la plante s'adapte à la nouvelle terre, la reconnaissant plus tôt comme de la nourriture. Mais soyez doux !
  • Vérifier s'il y a une motte de terre, Cela se produit généralement juste sous la base de la plante, au centre, et c'est très courant avec toutes les plantes achetées dans les pépinières et les centres de jardinage.
  • Casser délicatement la motte de racines, bien sûr, sans endommager les racines.

5 : Replanter le buisson d'hortensias

Et maintenant, il est vraiment temps de replanter votre hortensia en place !

  • Placez délicatement l'hortensia au milieu du trou. Veillez à ce qu'il soit uniforme et ajustez-le en conséquence, toujours avec beaucoup d'attention, car vous ne voulez pas endommager les racines avec le frottement.
  • Remplissez le tout de terre bien drainée et fertile, riche en humus. Il peut s'agir d'un sol argileux ou sablonneux, mais pas de craie, et le pH doit être légèrement acide à neutre. Idéalement, il doit être compris entre 6,0 et 6,5, et au maximum 7,0. Si le sol est alcalin, votre arbuste souffrira d'une carence en fer.
  • Pressez le sol avec votre pied autour de la plante, fermement mais délicatement. Il faut qu'il soit dense, mais pas complètement compact ; il faut qu'il soit bien aéré.
  • Arroser abondamment. Faites-le même si la plante est en pleine dormance.
  • Paillez la base de l'hortensia en recouvrant tous les trous.

Comment rempoter les hortensias

C'est à peu près tout, mais si vous rempotez Il y a quelques petites différences avec votre hortensia, et les voici :

  • Placer un drainage au fond du conteneur ou du pot ; des cailloux ou du gravier, même de la poterie cassée feront parfaitement l'affaire ; donnez-lui au moins 1 pouce (2,5 cm) et même plus, surtout si la plante et le récipient sont grands.
  • Ajoutez une couche de terreau fertile avec du sable grossier au fond ; vous voulez que les racines inférieures reposent sur le sol et non sur le matériau de drainage.
  • Placez votre hortensia au milieu du récipient ; Là aussi, il faut agir en douceur et veiller à ce que le résultat soit homogène.
  • Remplissez le pot de terreau fertile et bien drainé. Veillez à ce que le pH soit légèrement acide ou au maximum neutre.
  • Pressez la terre avec vos doigts et vos mains, ce qui le rend ferme, mais pas compact.
  • Arroser abondamment.
  • Paillis sur toute la surface.

Maintenant que votre arbuste est en place, laissez-moi vous donner quelques conseils pour l'aider à s'installer...

Comment prendre soin de votre hortensia après l'avoir transplanté ?

Un peu de soin peut aider votre hortensia à bien pousser, à être en bonne santé et à produire beaucoup de fleurs. Voici quelques conseils.

  • Si vous avez transplanté votre hortensia dans la terre pendant la période de dormance, il se peut que vous n'ayez pas besoin de l'arroser jusqu'au début du printemps. Il s'agit d'une moyenne pour les régions où les hivers sont humides. Mais si vous remarquez que le sol devient très sec, ou si vous avez des hivers secs, faites preuve d'une certaine souplesse.
  • Arrosez abondamment votre hortensia pendant deux étés après la transplantation. Ils peuvent mettre un certain temps à s'installer complètement ; leurs racines ne sont pas particulièrement solides et ils peuvent avoir besoin d'un coup de main.
  • Nourrissez votre hortensia au printemps, puis avant la floraison. Mais ne le faites pas en hiver ou à la fin de l'automne, car cela favoriserait sa croissance - au mauvais moment !
  • Taillez les branches si elles se dessèchent ou tombent malades après la transplantation ; il ne s'agit pas d'un comportement inhabituel, votre plante sacrifie simplement certaines parties pour se concentrer sur d'autres.
  • Maintenez le paillis en bon état ; il maintient l'humidité et les éléments nutritifs dans le sol.
  • Surveillez de près la santé de votre hortensia ; il peut développer des maladies ou attraper des parasites après la transplantation, car il a été affaibli par l'opération.
  • Décapiter les fleurs fanées ; Cela l'aidera à concentrer son énergie sur la croissance et l'établissement.
  • Si vous avez planté votre hortensia alors qu'il n'est pas en dormance, il perdra ses fleurs ou ses feuilles ; ne vous inquiétez pas, aidez-la simplement en l'éliminant ; dans ce cas également, il s'agit simplement de diriger l'énergie vers les racines et vers sa croissance.

Si vous avez planté votre hortensia alors qu'il n'est pas en dormance, il perdra ses fleurs ou ses feuilles ; ne vous inquiétez pas, aidez-la simplement en l'éliminant ; dans ce cas également, il s'agit simplement de diriger l'énergie vers les racines et vers sa croissance.

Gardez un œil sur votre hortensia après la transplantation, faites-le comme nous l'avons vu dans cet article, et vous aurez un arbuste sain, heureux et florissant pour les années à venir !

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.