7 Raisons pour lesquelles les feuilles de roses deviennent jaunes & ; que faire ?

 7 Raisons pour lesquelles les feuilles de roses deviennent jaunes & ; que faire ?

Timothy Walker

Les roses sont un élément essentiel de nombreux jardins familiaux. Elles sont connues pour leurs belles fleurs mais aussi pour leur feuillage dense.

Il est évidemment très frustrant de voir les feuilles typiquement vertes de votre rosier commencer à jaunir ou à brunir, ce qui nuit à l'esthétique générale de la plante, et il n'existe malheureusement pas de réponse directe ou de solution clé en main.

Comme pour la plupart des dépannages dans le jardin, la cause du jaunissement des feuilles de roses doit être isolée par un processus d'élimination.

Si c'est presque l'hiver et que la température se rafraîchit, il est probable que des causes naturelles fassent jaunir les feuilles de votre rosier alors que la plante entre en dormance.

Ce phénomène est normal et les feuilles de certaines variétés, comme les rosiers Rugosa, développent une couleur jaune très frappante et très esthétique.

Mais s'il s'agit d'une autre période de l'année alors qu'elles devraient être d'un vert riche et foncé, c'est qu'il y a un déséquilibre que votre plante vous signale.

Les principales causes du jaunissement des feuilles de rosier sont l'arrosage excessif, l'arrosage insuffisant, la surfertilisation, le manque de nutriments dans le sol, la surchauffe, le manque de lumière, ou encore un problème lié à un ravageur ou à une maladie.

Poursuivez votre lecture pour approfondir chacune de ces sept causes, car elles ne sont pas aussi simples qu'elles le paraissent.

Des solutions spécifiques seront discutées et offriront des conseils de soins utiles que vous n'auriez peut-être pas connus, même s'il s'avère qu'ils ne sont pas en cause.

Vous repartirez certainement avec une meilleure compréhension de votre plante et serez en mesure de prévenir le jaunissement à l'avenir !

7 causes courantes du jaunissement des feuilles du rosier

Lorsque les feuilles des rosiers jaunissent et tombent, vos plantes lancent un appel à l'aide.

Voici sept raisons possibles pour lesquelles les feuilles des rosiers jaunissent et ce qu'il faut faire pour chacune d'entre elles :

1 : L'arrosage excessif peut entraîner le jaunissement des feuilles de roses

Les rosiers ont besoin d'un sol uniformément humide jusqu'à environ 25 cm, mais comme la plupart des plantes, ils n'aiment pas les sols gorgés d'eau. Les racines ont besoin d'un sol aéré pour pouvoir continuer à respirer, sinon elles ne peuvent pas obtenir suffisamment d'oxygène, ce qui finit par provoquer le jaunissement des feuilles des rosiers.

Si les racines restent embourbées, elles peuvent commencer à pourrir et la plante finira par mourir. Notez que si le jaunissement a commencé dans les nervures et s'est ensuite étendu au reste de la feuille, un manque d'oxygène en est probablement la cause et les racines peuvent être gorgées d'eau.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vos rosiers reçoivent trop d'eau, et la plus évidente est que vous arrosez vos rosiers trop fréquemment.

Il se peut aussi que la zone où sont plantés vos rosiers soit en contrebas par rapport au reste de votre jardin, ce qui signifie que l'eau environnante s'écoule à cet endroit.

Le sol dans lequel ils sont plantés peut avoir un drainage particulièrement mauvais, comme les sols à base d'argile, ou si vos rosiers sont plantés dans des pots ou des conteneurs, ils peuvent ne pas avoir suffisamment de trous de drainage ou ceux-ci peuvent être bouchés.

Ce qu'il faut faire :

Les calendriers d'arrosage dépendent beaucoup de votre climat, mais en général, un bon arrosage en profondeur environ une fois par semaine pendant la saison de croissance est suffisant pour la plupart des variétés de roses.

Pour déterminer si le sol est trop sec, utilisez un humidimètre ou enfoncez votre doigt jusqu'au bout dans le sol et s'il est encore humide, c'est bon.

Si elles se trouvent dans une zone basse et marécageuse du jardin, creusez des tranchées pour rediriger l'eau ou transplantez-les dans un autre endroit ou dans une plate-bande surélevée.

Si le sol est argileux, vous pouvez toujours l'utiliser à condition de l'amender avec des matières organiques, comme la coco ou l'écorce de verger, et d'y ajouter de la perlite ou de la pierre ponce, qui améliorent le drainage.

Si elles sont dans des conteneurs sans drainage, il suffit de les rempoter ou d'installer des trous de drainage et de les placer légèrement surélevées par rapport au sol.

2 : Il ne reçoit pas assez d'eau (stress dû à la sécheresse)

Si le sol se dessèche, le système racinaire ne reçoit pas l'eau dont il a besoin pour survivre et les feuilles du rosier jaunissent et tombent.

Là encore, la cause peut être aussi simple que de ne pas arroser assez souvent ou d'utiliser une technique d'arrosage inefficace.

Cela peut également être dû au fait que le sol retient mal l'eau, ce qui est fréquent dans les sols sablonneux, ou au type de récipient dans lequel les rosiers sont plantés.

Si la position de la plantation est telle que le soleil frappe directement la base de la plante, il est probable que l'eau s'évapore rapidement avant qu'elle n'ait le temps de s'infiltrer et d'atteindre les racines.

Ce qu'il faut faire :

Le paillis est un moyen efficace de lutter contre un certain nombre des causes susmentionnées, car il retient l'eau autour de la base de la plante, ce qui réduit l'évaporation.

Une couche d'un pouce de compost est un paillis nutritif et efficace, mais les copeaux de bois sont également fréquemment utilisés avec les rosiers.

L'utilisation d'un tuyau d'arrosage goutte à goutte ou d'un tuyau plongeur est un moyen efficace de s'assurer que la plante reçoit un apport régulier d'eau, car les arroseurs et autres systèmes d'arrosage aérien perdent souvent beaucoup d'eau par évaporation, en particulier dans les climats chauds.

Si votre rosier est planté dans un pot en terre cuite ou de couleur foncée, le sol risque de s'assécher à mesure que le soleil réchauffe le contenant. Pensez à le planter dans un autre contenant de couleur plus claire ou en pleine terre.

3 : L'excès d'engrais peut également provoquer le jaunissement du rosier

Des quantités excessives ou des concentrations trop élevées d'engrais peuvent entraîner un jaunissement et une coloration brûlée des feuilles de roses.

Voir également: Respirez le bonheur : 18 fleurs les plus odorantes pour un jardin divinement parfumé

Les engrais synthétiques contiennent des niveaux élevés de sel qui s'accumulent sous terre et nuisent à la capacité des racines à aspirer l'eau.

Si vous utilisez des engrais ailleurs dans le jardin, ils peuvent également être entraînés dans votre rosier lors de fortes pluies et créer un excès.

Ce qu'il faut faire :

Les besoins en fertilisation sont très spécifiques à chaque plante et nécessitent généralement quelques ajustements, mais n'oubliez pas qu'il est toujours préférable de sous-fertiliser et d'ajouter progressivement plus d'engrais que de surfertiliser.

Essayez de réduire votre consommation et d'utiliser un engrais naturel à libération lente spécifique pour les rosiers, ou un compost bien équilibré, et tenez compte des engrais que vous utilisez ailleurs dans votre jardin et vérifiez s'ils sont solubles dans l'eau ou non.

Taillez les feuilles affectées et donnez à votre rosier un grand verre d'eau et il devrait se rétablir en un rien de temps.

4 : Les éléments nutritifs du sol ne sont pas présents

De même qu'un excès d'engrais peut provoquer le jaunissement des feuilles des rosiers, un sol pauvre et pauvre en nutriments peut également avoir cet effet. Le coupable le plus courant est l'azote, qui est essentiel pour que les rosiers absorbent l'énergie du soleil, mais le magnésium et le fer sont également des carences courantes.

Un pH du sol trop élevé (dit alcalin) est également défavorable aux rosiers, car il limite la disponibilité des éléments nutritifs dont les rosiers ont besoin, par le biais d'un phénomène appelé chlorose. Si les feuilles de votre plante jaunissent, mais que les nervures principales sont encore vertes,

il est probable que la chlorose soit en cause et que vos rosiers souffrent donc d'une carence en fer. Un pH compris entre 6 et 7 est idéal pour que les rosiers se développent et puissent absorber ce dont ils ont besoin dans le sol.

Ce qu'il faut faire :

Pour déterminer les éléments nutritifs et le pH de votre sol, vous pouvez utiliser des kits d'analyse ou des jauges de sol, qui sont peu coûteux et peuvent vous indiquer précisément quels éléments nutritifs sont trop élevés ou trop bas, ce qui vous permet d'écarter plusieurs causes à la fois.

Voir également: Plantes de terrarium : 20 types de plantes miniatures qui poussent bien dans les terrariums (ouverts et fermés)

Si le problème vient d'un manque de nutriments, vous pouvez amender la plante avec des engrais spécifiques ou du compost, mais si c'est le pH qui est en cause, il peut être judicieux de la transplanter dans un pot ou dans un endroit différent.

Il est possible de modifier le pH du sol en ajoutant des éléments tels que des cendres refroidies provenant d'une cheminée à bois, mais cette méthode est risquée et incohérente, car elle risque d'affecter le pH plus que prévu.

Si un test indique que le pH est supérieur à 7, créez votre propre mélange de terre légèrement acide - en assurant un bon drainage - et transplantez votre rosier dans un lit surélevé ou un grand pot.

5 : La surchauffe peut aussi faire jaunir les feuilles des rosiers

Si votre rosier est en surchauffe, il commencera à stresser et, par conséquent, à jaunir et à perdre ses feuilles. Cela peut être dû à une vague de chaleur dans votre région, qui est un choc pour le système, ou à une accumulation d'eau à la base de la plante, qui reflète la lumière du soleil sur les feuilles inférieures.

Un paillis très sombre peut également retenir la chaleur et avoir le même effet sur les feuilles inférieures. Si vous remarquez un jaunissement des feuilles inférieures, il est probable que la cause soit une surchauffe ou un manque de lumière sur les feuilles inférieures (voir ci-dessous).

Ce qu'il faut faire :

Remplacez votre paillis par une couleur plus claire qui retient moins la chaleur, comme la paille ou l'écorce de cèdre déchiquetée.

Veillez à ne pas trop arroser et, après avoir fait tremper votre rosier, vérifiez que l'eau est absorbée par le sol et qu'elle ne s'accumule pas en surface autour de la tige.

Si la chaleur extrême persiste, introduisez un objet qui fournit de l'ombre pendant quelques heures supplémentaires de la journée ou déplacez-vous vers une zone légèrement plus fraîche et partiellement ombragée de votre propriété.

6 : Les feuilles des rosiers ne reçoivent pas suffisamment de lumière du soleil

Comme la surchauffe, l'insuffisance de lumière affecte généralement les feuilles inférieures parce que les feuilles supérieures sont devenues si touffues qu'elles commencent à faire de l'ombre au reste de la plante.

Les roses ont besoin d'au moins 6 heures de soleil par jour et ne doivent pas être placées dans un endroit complètement ombragé.

Ce qu'il faut faire :

Taillez les branches supérieures pour que les feuilles inférieures reçoivent également la lumière du soleil. Taillez les plantes environnantes si nécessaire pour ouvrir la zone à la lumière du soleil.

Si votre rosier se trouve dans une zone très ou très ombragée qui ne peut pas être taillée, transplantez-le dans un autre endroit car il ne s'épanouira jamais et ne fleurira jamais complètement à l'ombre constante.

7 : Invasion de ravageurs ou de maladies

Si les feuilles de vos rosiers jaunissent, voire deviennent noires et brunes, il se peut qu'elles soient atteintes de la maladie fongique de la tache noire. Ne désespérez pas, car cette maladie est assez courante et peut être traitée si elle est diagnostiquée à temps.

Si vous voyez des signes d'insectes, les tétranyques ou les cicadelles du rosier peuvent être les coupables. Les tétranyques provoquent un léger jaunissement et il y a généralement de petites toiles autour des tiges.

Les cicadelles de la feuille de rose provoquent des décolorations similaires, et l'impact est généralement plus esthétique qu'autre chose.

Ce qu'il faut faire :

La tache noire peut être traitée en taillant les feuilles affectées avec un outil stérilisé et en les brûlant. Si vous les mettez dans votre tas de compost, elles peuvent propager le champignon à d'autres plantes du jardin.

Utilisez un fongicide maison avec 4 cuillères à café de bicarbonate de soude pour 1 gallon d'eau et appliquez légèrement sur les feuilles pour empêcher la propagation.

Veillez à ce que les roses aient une bonne circulation d'air entre les plantes et, lorsque vous arrosez, essayez d'arroser à la base de la plante pour réduire la quantité d'humidité qui s'accumule sur les feuilles.

Les tétranyques et les cicadelles n'apprécieront pas le fongicide appliqué, mais comme précaution supplémentaire, vous pouvez appliquer un insecticide naturel tel que l'huile de neem en petites quantités sur les zones affectées et partout où vous voyez des signes de leur présence.

Ce qu'il faut retenir

La transplantation ne doit être envisagée qu'en dernier recours, après avoir essayé d'autres solutions, car déterrer une plante et perturber son système racinaire est toujours risqué et peut avoir des effets négatifs.

Lorsque vous expérimentez de nouveaux engrais et ajouts de nutriments, donnez au rosier au moins deux semaines pour s'adapter avant de faire votre diagnostic, et surveillez attentivement tout nouvel effet.

Un rosier en bonne santé sera toujours moins sensible aux maladies, et il en va de même pour un jardin en bonne santé.

Si d'autres plantes ou fleurs développent des champignons ou des maladies, veillez à stériliser les outils et à éliminer correctement les matières végétales infectées, afin d'éviter toute contamination croisée.

N'oubliez pas non plus que le jardinage est un processus d'essais et d'erreurs pour tout le monde, et que la meilleure façon d'apprendre est de faire quelques erreurs - continuez à vous développer !

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.