Peut-on cultiver des pivoines en pot : Comment cultiver une pivoine en conteneur ?

 Peut-on cultiver des pivoines en pot : Comment cultiver une pivoine en conteneur ?

Timothy Walker

Rien ne ressemble plus à un jardin de campagne à l'ancienne que la culture de pivoines en pot. Les pivoines se déclinent dans des couleurs magnifiques qui égayent votre paysage.

Bien que la plupart des gens choisissent de cultiver les pivoines en pleine terre, le manque d'espace ne doit pas vous limiter ; les pivoines poussent également très bien dans des conteneurs.

Les pivoines poussent bien dans les zones de rusticité 3-8 de l'USDA, de sorte que la plupart des États-Unis peuvent profiter de ces magnifiques fleurs dans leur jardin.

La culture des pivoines en pot les rend plus vulnérables au gel et aux températures négatives, il vous faudra donc un endroit pour les hiverner à l'intérieur, sinon les températures hivernales les détruiront. Cultiver des pivoines en pot.

Les pivoines ont des exigences spécifiques pour une bonne croissance. Voici quelques points clés à retenir pour la culture des pivoines en conteneur.

  • Vous avez besoin d'un grand récipient ; 5 gallons sont généralement suffisants pour cultiver une pivoine dans un récipient.
  • Les pivoines cultivées en conteneur doivent pousser en plein soleil. Choisissez donc un endroit de votre jardin qui offre 6 à 8 heures de soleil par jour.
  • Les pivoines préfèrent pousser dans du terreau, que vous pouvez acheter dans le commerce ou faire vous-même à la maison.
  • Un mélange de terreau et de compost, accompagné d'un engrais granulé, convient parfaitement aux pivoines.
  • Chaque automne, vous devrez rentrer les plantes pour les faire hiverner et les tailler si nécessaire.
  • N'oubliez pas de fertiliser tout au long de l'été et de donner à la plante un pouce d'eau, au minimum, chaque semaine.

L'avantage de cultiver des pivoines dans votre jardin est qu'il s'agit de plantes vivaces, qui peuvent donc durer des dizaines d'années.

Une plante bien entretenue peut croître pendant des années et être divisée en plusieurs autres au fur et à mesure de sa croissance.

Voyons comment vous pouvez cultiver et entretenir des pivoines en conteneur. Ce n'est pas aussi difficile que vous le pensez !

Cultiver des pivoines en pot : comment commencer ?

Les pivoines sont une plante magnifique à ajouter à votre jardin en bacs, et les cultiver en pots n'est pas très difficile. Assurez-vous que votre région est suffisante pour les pivoines. Elles préfèrent pousser dans des régions qui ont 500 à 1 000 heures de froid par hiver, ce qui signifie que les températures doivent se situer entre 1 et 2 °C. 35-45℉.

Ainsi, si vous essayez de cultiver des pivoines dans les zones 8-9 de l'USDA, elles risquent de ne pas recevoir suffisamment d'heures de froid, ce qui entraînera un refus de fleurir.

Sinon, si vous cultivez des pivoines en pot, voici les étapes à suivre.

1. trouver le bon emplacement pour le conteneur

Il est préférable de placer le conteneur avant de le remplir. Les pivoines ont besoin de grands conteneurs, et une fois remplis, ils ne seront pas faciles à déplacer.

  • Les pivoines poussent mieux en plein soleil ou dans des endroits partiellement ombragés si l'endroit reçoit beaucoup de soleil l'après-midi en été.
  • Si vous n'êtes pas sûr et que vous pensez vouloir le déplacer, essayez de placer le pot sur une planche à roulettes.
  • Si vous souhaitez cultiver des pivoines à l'intérieur, elles doivent être placées devant une fenêtre orientée au sud ou à l'ouest et bénéficier d'un bon ensoleillement quotidien.
  • Les pivoines cultivées en intérieur ont besoin d'une lampe de culture en plus de la lumière naturelle. Vous pouvez utiliser une lampe de culture ou un luminaire multifluorescent qui nécessite plusieurs ampoules.

2. choisir un conteneur

Les pivoines sont des plantes de grande taille qui ont besoin de beaucoup d'espace pour se développer. La plus grande erreur des jardiniers est de choisir un pot trop petit. Choisissez un contenant d'au moins 18 pouces de profondeur et 18 pouces de largeur ou plus.

Il est probable que vous devrez le transférer dans un pot plus grand. C'est un grand buisson qui peut atteindre 1,5 m de haut, le système racinaire est donc important. Vous devrez surveiller la croissance et transférer la plante si elle semble s'enraciner.

Le conteneur doit comporter de nombreux trous de drainage, car si les pivoines reposent dans trop d'eau, elles risquent de pourrir, ce qui ruinera vos plantes.

  • Recherchez des récipients résistants au gel, comme ceux en argile, en bois ou en plastique.
  • Idéalement, le contenant sera lourd pour éviter qu'il ne se renverse en cas de vent fort. Les pivoines peuvent atteindre quelques mètres de haut.

3) Remplir le conteneur avec un sol adéquat

Les pivoines sont un peu difficiles en ce qui concerne le sol dans lequel elles poussent, il faut donc faire très attention. Le sol doit être meuble et bien drainé, mais il doit être fertile et riche.

  • Vous pouvez utiliser une combinaison composée de 50 % de terre végétale, 25 % de compost et 25 % de perlite. La perlite favorise le drainage.
  • Pour la culture des pivoines, l'idéal est d'utiliser un mélange de terreau et de compost de jardin. Vous pouvez trouver du terreau dans le commerce.
  • Une autre option est un mélange 50/50, qui créera un environnement riche en nutriments.
  • Ajoutez de l'engrais granulaire à libération prolongée lorsque vous plantez les pivoines.
  • Chaque printemps, lorsque les pivoines commencent à pousser, vous devez retirer une partie du terreau de la surface et le remplacer par du terreau frais.

4. planter des pivoines dans le pot

Les pivoines sont des tubercules, et vous pouvez les planter au printemps ou à l'automne. Certains disent que l'automne est préférable car il donne aux plantes le temps de s'établir avant que le sol ne gèle.

N'oubliez pas que les pivoines ont besoin d'heures de froid pour fleurir, et qu'elles ne bénéficieront donc pas de ces heures de froid si vous les plantez au printemps.

  • Plantez des tubercules fermes et sains au printemps ou à l'automne. Si vous plantez à l'automne, faites-le six semaines avant la date moyenne des premières gelées dans la région.
  • Veillez à remplir le récipient presque entièrement : vous n'ajouterez qu'un ou deux centimètres au sommet, tout au plus.
  • Placer les tubercules dans le sol, les "yeux" ou bourgeons de croissance tournés vers le haut, et les recouvrir d'une couche de terre de 1,5 à 2 pouces.
  • La profondeur est importante car il s'agit de tubercules. Si vous voulez des fleurs, vous devez donc veiller à ne pas planter trop profondément. Les tubercules de pivoine plantés profondément ne fleurissent souvent pas et ne produisent pas de fleurs.
  • Arrosez-le profondément jusqu'à ce que l'eau s'écoule par les trous du fond.

Entretien des pivoines en conteneur

Les pivoines peuvent durer des années, mais seulement avec les meilleures méthodes d'entretien ; les plans peuvent durer des décennies !

1. les garder humides

La terre doit être maintenue uniformément humide, mais pas détrempée. Il est facile de provoquer la pourriture des racines si vous arrosez trop les pivoines.

  • Une fois que les plantes sont établies, elles peuvent supporter des périodes de sécheresse, mais il faut attendre qu'elles soient arrivées à maturité.
  • Les pivoines cultivées en conteneur se dessèchent plus rapidement que celles cultivées en pleine terre, il faut donc les contrôler fréquemment.
  • Enfoncez votre doigt dans le sol : s'il est sec à 2-3 pouces de profondeur, il est temps d'arroser.
  • Voici comment arroser correctement les pivoines. Versez lentement l'eau sur le sol jusqu'à ce qu'elle s'écoule des trous de drainage à la base du pot. Ne versez pas l'eau rapidement, le sol a besoin de temps pour absorber l'eau.
  • Lorsqu'il fait chaud, il peut être nécessaire d'arroser plus d'une fois par jour.

2. fertiliser une fois par an

Les pivoines sont des plantes vivaces, il est donc indispensable de les fertiliser si vous voulez qu'elles continuent à pousser. En général, le meilleur moment pour les fertiliser est le printemps, avant le début de la grande saison de croissance.

  • Fertiliser une fois par mois pendant la période de floraison, en commençant avant le début de la saison de floraison.
  • Lorsque vous fertilisez, diluez l'engrais liquide 15-20-15 dans un gallon d'eau, puis appliquez la solution liquide au terreau.

3. hiverner à l'intérieur

Les températures de fertilisation et le gel tuent les tubercules, vous devez donc rentrer vos pivoines à l'intérieur pour passer l'hiver. C'est un avantage que vous avez lorsque vous cultivez des pivoines en pots ; vous pouvez simplement les rentrer à l'intérieur et ne pas vous inquiéter que le gel endommage vos plantes.

La dormance n'a pas l'air très amusante, mais les pivoines ont besoin d'une période de repos de 2 à 3 mois.

  • La préparation de la dormance commence à la fin de l'été et au début de l'automne. Vous devriez arroser vos plantes lentement et moins souvent, en laissant le sol sécher avant d'arroser abondamment.
  • Même les pivoines d'intérieur ont besoin d'une période de dormance. Ces plantes réduisent le nombre d'heures d'éclairage d'appoint pour coïncider avec les jours plus courts des mois d'automne.
  • Lorsque la plante meurt et perd quelques feuilles, il est temps de la rentrer pour l'hiverner. Un garage ou un sous-sol non chauffé est une protection suffisante contre le froid.
  • Il est nécessaire d'arroser les pivoines hivernantes, mais pas aussi souvent. En général, un arrosage hebdomadaire suffit pour les pivoines dormantes. Il ne faut pas trop arroser, ce qui détremperait le terreau.
  • Lorsque le printemps arrive et que de nouvelles pousses apparaissent, il est temps de déplacer les conteneurs à l'extérieur pour une nouvelle saison de croissance.

4. tailler au besoin

En général, les pivoines sont considérées comme nécessitant peu d'entretien, mais à l'automne ou en hiver, vous devrez peut-être tailler vos plantes. La taille fait partie de la façon dont vous maintenez votre plante en bonne santé.

  • Le meilleur endroit pour couper une tige de pivoine est au-dessus d'un bourgeon sain. Savoir où faire la coupe est une partie essentielle de la taille.
  • Si vous avez une tige malade, coupez-la jusqu'au bois sain. Veillez également à tailler ces tiges ou à les jeter à la poubelle. Ne mettez jamais au compost des boutures malades ou infectées par des parasites ; elles envahiront et infecteront également votre compost.
  • Recherchez les endroits où deux branches se croisent et se frottent. Cela peut causer des blessures à la plante, alors enlevez la branche la moins désirable. Vous ne voulez pas de blessures ouvertes qui peuvent être des points d'entrée pour les insectes et les maladies.
  • L'ébourgeonnage consiste à enlever des bourgeons sélectionnés pour contrôler la taille de la fleur. En enlevant les bourgeons latéraux et en laissant les bourgeons du haut de la tige disponibles, vous obtiendrez des fleurs plus grandes.

5. diviser rarement

La division doit figurer sur votre liste de tâches une fois tous les 5 à 10 ans environ. Ce n'est pas une tâche que vous devez effectuer fréquemment, car vous risqueriez d'endommager votre plante.

La division retardera la prochaine floraison, mais elle est vitale pour la santé et la croissance de votre plante.

Le meilleur moyen est de multiplier et de diviser la touffe de racines. Ensuite, il faut replanter immédiatement les morceaux divisés, car ils ne peuvent pas rester hors du sol trop longtemps.

  • La meilleure période pour la division est l'automne.
  • Avant de diviser votre pivoine, vous devez couper le feuillage de la pivoine jusqu'au niveau du sol, ce qui peut être dérangeant si votre plante est grande et belle !
  • Retirez la plante entière du conteneur et enlevez autant de terre que possible. Vous pouvez secouer doucement, utiliser vos mains ou vaporiser la motte de racines avec un tuyau d'arrosage.
  • Avec vos mains, étalez délicatement les racines en portions divisibles. Chaque portion doit avoir trois à cinq yeux. Prenez ensuite un couteau bien aiguisé et coupez la motte de racines en sections.
  • Examinez maintenant chaque division et coupez toutes les petites racines, ce qui laissera les grosses racines charnues.
  • Veillez à replanter la division dès que possible, de la même manière que vous avez planté votre pivoine d'origine.

Ravageurs et maladies qui attaquent les pivoines

La bonne nouvelle, c'est que les pivoines ne sont pas gênées par beaucoup de parasites. Le plus gros problème des pivoines est la présence de divers champignons qui détruisent les plantes si vous ne les surveillez pas de près. Les saisons de croissance humides posent des problèmes.

Voici quelques problèmes courants auxquels vous pourriez être confronté.

1. le mildiou botrytisé

Ce champignon se développe pendant la saison humide. Vous pouvez observer des taches noires ou brunes sur les feuilles, ainsi que des chancres sur les tiges. Les tiges peuvent devenir noires. Les bourgeons floraux peuvent également devenir bruns.

Si vos pivoines développent une brûlure botrytisée, vous devrez enlever les feuilles infectées dès que vous les trouverez. Les têtes mortes sont également bénéfiques et vous devez toujours nettoyer les débris de plantes à l'automne.

2. l'oïdium

Il s'agit d'une autre maladie courante qui affecte des dizaines de plantes, dont la pivoine, et qui recouvre les feuilles de votre plante d'une couche poudreuse blanche.

En général, l'oïdium ne pose pas de problème majeur pour la durée de vie de la plante, mais il peut entraîner des retards de croissance. Il convient de couper les parties atteintes de la plante à l'automne et de les détruire.

3. le flétrissement des pivoines

Il s'agit d'une autre maladie causée par un champignon. Le flétrissement des pivoines est souvent présent dans le sol et peut infecter la plante, provoquant le flétrissement des tiges. Votre bureau de vulgarisation local peut tester les tiges pour déterminer si elles sont infectées par le flétrissement des pivoines ou non.

En cas de flétrissement des pivoines, il faut prendre la plante entière et la détruire. N'utilisez pas le même sol ; il est préférable de ne jamais planter des pivoines au même endroit. Vous devrez recommencer à zéro l'année suivante.

Variétés de pivoines à cultiver en pot

Dans la plupart des cas, les pivoines sont cultivées en pleine terre, vous devez donc choisir une variété qui pousse bien dans des conteneurs. Les meilleurs choix sont ceux qui restent généralement plus petits ou qui n'atteignent pas des hauteurs aussi grandes que les pivoines ordinaires. Voici quelques exemples.

Zhao Fen

Parfois appelée "Zhao's Pink", cette variété atteint en moyenne une hauteur de 3 à 6 pieds et une largeur de 2 à 4 pieds, ce qui peut sembler important, mais n'est pas aussi grand que d'autres variétés que vous pourriez cultiver dans votre jardin.

Rouge cinabre

Si vous cherchez quelque chose de plus petit, pensez à CinnabarRed, qui atteint généralement une hauteur et une largeur de 2 à 2,5 pieds.

Pivoine à feuilles de fougère

Si vous avez besoin d'une plante encore plus petite, Fern Leaf ne peut atteindre qu'une hauteur de 1 à 2 pieds et une largeur maximale de 16 pouces.

Voir également: Comment tuer l'herbe indésirable dans les parterres de fleurs

Réflexions finales

Les pivoines sont des plantes vivaces qui peuvent ajouter beaucoup de beauté à votre jardin pour les années à venir. Elles peuvent durer des décennies si elles sont correctement entretenues chaque année. Assurez-vous de choisir le bon contenant pour vos projets et n'oubliez pas d'arroser et de fertiliser fréquemment pour une croissance optimale.

Voir également: Que font ces fourmis sur mes pivoines ? et comment enlever les fourmis des fleurs coupées

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.