Pourquoi votre plante d'aloès devient-elle brune & ; Comment y remédier

 Pourquoi votre plante d'aloès devient-elle brune & ; Comment y remédier

Timothy Walker
2 actions
  • Pinterest 1
  • Facebook 1
  • Twitter

Il n'est donc pas surprenant que l'aloès se répande de jardin en jardin dans le monde entier. Avec de petites variétés comme l'Aloe dorotheae, l'Aloe 'Guido' et l'Aloe aristata, il est passé des jardins méditerranéens ensoleillés aux espaces intérieurs.

C'est une succulente facile à cultiver, avec très peu de besoins, cependant, parfois, vous verrez que ses feuilles deviennent brunes ? Pourquoi votre plante d'Aloe Vera devient-elle brune ?

L'une des causes les plus fréquentes du brunissement des feuilles d'une plante d'aloès est l'excès d'arrosage. L'excès d'arrosage entraîne le pourrissement des racines, qui peut à son tour provoquer le flétrissement des feuilles, voire leur chute complète. Si vos plantes d'aloès souffrent d'un cas de pourrissement des racines, un rempotage dans un nouveau milieu de culture frais devrait résoudre le problème et mettre la plante sur la voie de la guérison !

Si vous avez ou prévoyez d'avoir un aloès, et si ses feuilles brunissent (ou si vous avez peur qu'elles brunissent), ne cherchez pas plus loin, car quelle que soit la cause, vous trouverez la solution dans l'article que vous allez lire.

7 raisons pour lesquelles les plantes d'aloès brunissent

Lorsque votre plante d'aloès commence à jaunir, vous vous demandez peut-être ce qui se passe.

Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine du brunissement de votre plante d'aloès : un manque d'ensoleillement, un arrosage excessif ou un sol trop sec. Examinons chacun de ces problèmes afin de déterminer ce qui peut être à l'origine de ce problème avec votre plante d'aloès.

  • L'arrosage excessif est la cause la plus fréquente d'un aloès flétri ou brun, en raison, bien sûr, d'un excès d'arrosage.
  • L'immersion Moins courant et moins dangereux que l'arrosage excessif, si vous gardez votre plante au sec, elle peut aussi devenir brune. Nous verrons comment faire la différence.
  • Changements de température et de climat ; il s'agit d'une cause plus "subtile" que les deux précédentes, mais n'oubliez pas que les plantes d'aloès sont très sensibles aux changements de température.
  • Vent et courants d'air Surtout à l'intérieur, le moindre courant d'air peut entraîner le brunissement des feuilles. L'endroit où vous placez votre plante est donc très important.
  • Froid excessif Ce ne sont pas des plantes qui aiment le froid, et si elles l'attrapent, elles risquent de brunir.
  • Erreurs d'alimentation Les plantes succulentes comme l'aloès aiment être peu nourries et une alimentation générale n'est pas très indiquée pour elles ; une mauvaise alimentation peut également entraîner un brunissement.
  • Infections fongiques Certains champignons peuvent également brunir les feuilles de l'aloès.

1) Plante d'aloès devenant brune à cause d'un arrosage excessif

L'arrosage excessif est l'une des principales causes du jaunissement des feuilles des plantes d'aloès.

Les plantes d'aloès ont peu de stomates, ce qui signifie qu'elles ne peuvent pas transpirer l'eau aussi efficacement que les autres plantes. L'excès d'eau s'accumule dans le méristème (la "pulpe" à l'intérieur des feuilles, qui, si l'on veut la définir correctement, est un tissu de cellules non spécialisées).

Lorsqu'une trop grande quantité d'eau est comprimée à l'intérieur, la pression qu'elle provoque peut littéralement briser la structure du tissu, ce qui entraîne non seulement une modification de la texture du tissu, mais aussi de sa couleur, qui commencera par un jaunissement puis deviendra brune dans les phases avancées.

Pour toutes les plantes grasses, l'arrosage excessif est sans doute la cause la plus fréquente de mauvaise santé et, dans certains cas, de mort.

Il est beaucoup trop facile de se sentir "généreux" avec ces plantes et de leur donner un arrosage supplémentaire "parce qu'il fait chaud", mais alors que nous pensons aider notre plante, nous lui infligeons en réalité des dommages et, bien trop souvent, des problèmes mortels.

Si votre aloès est brun à cause d'un excès d'eau, il est probable qu'il soit déjà trop tard pour sauver la plante entière. Le brunissement est un symptôme tardif de l'excès d'eau, il faut donc être attentif aux symptômes plus précoces, notamment :

  • Ramollissement des tissus de la plante Si vous remarquez que les feuilles perdent leur tenue, qu'elles deviennent pâteuses, qu'elles perdent leur forme et que, au toucher, elles ressemblent à de la pâte ou à de la gelée, c'est que vous lui avez certainement donné trop d'eau.
  • Jaunissement des feuilles ou de la tige Si la couleur de la plante vire au jaune malsain et que la partie affectée se ramollit également, cela signifie que vous l'avez trop arrosée.
  • Les feuilles deviennent transparentes Il s'agit d'un signe évident d'arrosage excessif, qui s'accompagne souvent des deux symptômes ci-dessus.

Votre aloès brunit-il à cause d'un arrosage excessif ? Deux cas différents

Lorsque la plante devient brune à cause d'un arrosage excessif, il y a deux cas de figure :

  • Taches brunes et molles sur les feuilles ; dans ce cas, vous avez trop arrosé la plante d'aloès, mais il est encore temps de la sauver ; il s'agit d'un stade avancé du jaunissement dont nous avons parlé plus haut.
  • Brunissement à la base de la tige ; dans ce cas, vous êtes probablement confronté à un problème très grave, le pourrissement des racines, à un stade avancé. Pendant que nous y sommes, même si vous remarquez un jaunissement à cet endroit, prenez des mesures immédiates.

Traitement des plantes d'aloès présentant une brunissure localisée

Si le problème de jaunissement est localisé sur les feuilles, vous pouvez prendre quelques mesures simples et assez limitées pour le résoudre :

  • Prenez un couteau bien aiguisé (ou des ciseaux) et stérilisez-le en l'essuyant avec un chiffon que vous aurez vaporisé d'alcool.
  • Tenez chaque feuille atteinte d'une main à tour de rôle et coupez toute la zone atteinte le plus proprement possible. Dans ce cas, le dicton latin "melius abundare quam deficere" (mieux vaut être abondant que rare) s'applique parfaitement. N'ayez pas peur d'enlever la feuille entière, l'idée est d'empêcher toute propagation de la pourriture.
  • Si vous souhaitez cautériser la plaie pour plus de sécurité, surtout si votre aloès se trouve dans un environnement assez humide, vous pouvez le faire en l'exposant brièvement à une allumette, ou même à la flamme d'une bougie, à une distance rapprochée (un pouce environ) pendant une courte durée.
  • Cessez immédiatement d'arroser votre plante, veillez à ne l'arroser que lorsque le sol est complètement sec, et pensez même à lui donner un peu moins d'eau à l'avenir.

Si le problème se limite à quelques feuilles, cela devrait normalement suffire.

Traitement des plantes d'aloès présentant un brunissement à la base de la tige (pourriture des racines)

En revanche, si le dépérissement (ou jaunissement) se situe à la base de la tige, vous risquez de perdre votre plante. Votre action devra alors être beaucoup plus radicale.

  • Retirer la plante du pot.
  • Nettoyer les racines avec une brosse douce.
  • Examinez soigneusement les racines ; si elles sont blanches, linéaires et dures, elles sont saines ; si elles sont brunes, détrempées ou déformées, elles sont pourries.
  • Inspecter la base de la tige pour y déceler les mêmes symptômes.
  • Prenez un couteau bien aiguisé (un couteau à greffer ou un couteau à tailler) et stérilisez-le.
  • Enlever d'un coup sec et rapproché toutes les parties endommagées de la plante, y compris les parties jaunies et décolorées, ainsi que les parties présentant des lésions ou des dommages.
  • Saupoudrez la plaie de soufre organique en poudre afin d'empêcher les bactéries qui pourrissaient les racines de se propager davantage.
  • Laissez la blessure cicatriser. Placez la plante dans un endroit sec, bien ventilé et non exposé au soleil pendant deux jours, afin de permettre à la blessure de sécher et de cicatriser.
  • Préparez un nouveau pot avec un bon drainage et du terreau pour cactus neuf et sec. Ne recyclez pas le vieux terreau, car il contiendra les bactéries qui se sont développées dans les racines de votre plante.
  • Mélangez une cuillère à café de vinaigre de cidre de pomme dans un bol d'eau et plongez-y la tige de votre plante. Il s'agit d'un agent d'enracinement naturel.
  • Rempotez votre aloès.
  • Commencez à arroser après environ une semaine.

Si vous n'avez conservé que quelques feuilles, vous pouvez essayer de multiplier vos plantes avec des boutures de feuilles en suivant exactement les mêmes étapes que ci-dessus.

Cependant, vous avez moins de chances de réussir que si vous avez conservé une partie de la tige.

2 : La plante d'aloès devient brune à cause d'un manque d'eau ou d'un ensoleillement excessif

Lorsque les feuilles se dessèchent, les chloroplastes commencent à perdre de la chlorophylle, qui, comme vous le savez, est verte ; cela entraîne bien sûr un changement de couleur des feuilles de votre plante d'aloès qui, dans leur dernier stade, deviendront brunes.

Les aloès aiment les endroits très chauds, mais ils préfèrent les températures comprises entre 13 et 27oC (55 et 80oF) ; lorsque la température dépasse cette plage, leurs feuilles peuvent commencer à présenter des taches de couleur brune et même des feuilles entières desséchées sur votre plante.

Cependant, le brunissement sera différent de celui dû à un arrosage excessif.

  • Elle a tendance à commencer à l'extrémité des feuilles, et certainement pas à la base de la tige.
  • La partie affectée sera sèche, dure et ratatinée.
  • Il sera brun clair (alors que la pourriture des racines produira une coloration brun foncé).
  • Il se répandra lentement (la pourriture des racines peut se répandre assez rapidement).

Si c'est le cas de votre plante, vérifiez le sol : s'il est sec, vous serez sûr de la cause du brunissement.

  • Arrosez la plante avec de l'eau à température ambiante.
  • Si votre aloès est dans un pot, arrosez par la soucoupe et non par le haut.
  • Ne soyez pas tenté de trop arroser votre plante, cela pourrait lui faire plus de mal que de bien. Donnez-lui simplement la quantité d'eau habituelle.
  • Après environ 30 minutes, videz la soucoupe de tout excès d'eau.
  • Attendez au moins une semaine, et assurez-vous que la terre a complètement séché avant d'arroser à nouveau. Il faudra à votre plante environ une semaine pour envoyer l'eau des racines jusqu'à l'extrémité de ses belles feuilles. Alors, attendez, vous ne verrez pas de résultats immédiatement.

Les feuilles sèches ne constituent pas un danger pour la santé de votre plante, mais elles ne sont pas très esthétiques. Si vous le souhaitez, vous pouvez les couper à l'aide d'une lame tranchante et stérile.

Aujourd'hui, cependant, il y a une autre chose que vous devriez faire si vous le pouvez :

  • Si le brunissement est dû à une surchauffe et à un ensoleillement excessif, déplacez votre aloès dans un endroit où il y a moins de lumière et de chaleur. En particulier à l'intérieur, le fait de les placer juste devant une fenêtre (encore plus si elle est orientée vers le sud), peut souvent provoquer des brûlures sur les bords (brunissement au bord des feuilles) et d'autres problèmes similaires. Placez votre plante dans un endroit où la lumière est abondante, mais diffuse et indirecte.
  • Si vous l'installez à l'extérieur (peut-être sur votre balcon), vous pouvez le recouvrir d'un petit filet d'ombrage pour les journées d'été très chaudes, peut-être seulement pour les heures les plus chaudes de la journée.

3 : Changements soudains de température et de climat

Même un changement soudain de température peut provoquer un brunissement des feuilles d'une plante d'aloès. Les cellules de la plante peuvent ne pas résister au changement soudain et mourir, ce qui entraîne un changement de couleur.

Beaucoup d'entre nous aiment garder les plantes d'intérieur en hiver et les sortir pendant les mois d'été, en particulier les plantes succulentes comme les aloès.

En effet, les plantes aiment l'air frais et elles apprécient les journées en plein air.

Voir également: 17 légumes vivaces à planter une seule fois et à récolter pendant des années

Cependant, chaque lieu a ses propres caractéristiques, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Si les conditions intérieures sont très différentes de celles de l'extérieur, vous risquez de stresser votre aloès en le déplaçant de votre salon à votre terrasse.

Par exemple, la lumière à l'intérieur peut être assez faible ou diffuse, elle peut être à l'abri des vents et l'humidité peut être assez élevée, alors que votre terrasse est orientée vers le sud et dans un endroit venteux.

Lorsque le déménagement a lieu, les plantes qui trouvent la différence un peu abrupte peuvent répondre par :

  • Retard de croissance
  • Absence de floraison
  • Brunissement des feuilles (si le nouveau lieu est trop chaud et ensoleillé)

Si cela s'est déjà produit, que pouvez-vous faire ?

  • Protégez votre plante de la chaleur excessive, de la lumière du soleil et même du vent en utilisant un filet d'ombrage ou toute autre forme d'ombrage de fortune que vous pouvez trouver.
  • Déplacez votre plante dans un endroit moins ensoleillé et moins venteux.
  • Ne pensez pas résoudre ce problème par un arrosage excessif. Si la cause principale est la chaleur, vous pouvez augmenter légèrement l'arrosage. Cependant, vous devez laisser le sol se dessécher avant d'arroser et vous ne devez augmenter l'arrosage que dans une faible mesure.

Néanmoins, la meilleure solution est la prévention : planifiez le "changement de maison" de votre plante et laissez-la s'acclimater à son nouvel environnement :

  • Déplacer la plante par étapes.
  • Chaque nouvel endroit doit être un peu plus ensoleillé et chaud que le précédent (ou plus sombre et plus frais si vous le rentrez).
  • Laissez la plante dans chaque nouvel endroit pendant au moins une semaine (deux de préférence).

4 : L'aloès brunit à cause du vent et des courants d'air

Le vent a un effet desséchant ; lorsque les tissus se dessèchent, ils deviennent bruns. Cela se produit également avec les pantalons d'aloès. L'aloès est mieux abrité du vent, en particulier du vent fort.

En effet, les plantes peuvent parfois souffrir de la brûlure du vent, c'est-à-dire que les feuilles se dessèchent et brunissent à cause des courants d'air et du vent. Pour éviter cela :

  • Gardez vos plantes d'aloès à l'abri des courants d'air à l'intérieur.
  • Si vous en avez ou si vous les déplacez à l'extérieur, choisissez un endroit abrité.
  • Si vous voulez les garder en plein air mais que vous n'avez pas d'endroit abrité du vent, utilisez des brise-vent, qui peuvent être aussi bien des haies que des structures Human-mad, mais assurez-vous que la haie ou le buisson a bien poussé avant de mettre votre plante sous sa protection.

5 : L'aloès devient brun à cause d'un froid excessif

Le brun des plantes d'aloès qui ont souffert d'un froid excessif est en effet un mauvais signe ; il est le résultat de la décomposition et de la mort des tissus et, dans certains cas (lorsqu'il est accompagné d'un ramollissement et d'une gélification des tissus), il indique que les tissus de votre plante ont commencé à pourrir.

L'aloès est une plante qui aime la chaleur ; en fait, cette succulente est originaire d'Afrique, de la péninsule arabique et de certaines îles de l'océan Indien, mais elle s'est naturalisée autour du bassin méditerranéen.

Pourtant, vous n'associez pas ses feuilles à langue au Groenland, n'est-ce pas ?

Voir également: Comment se débarrasser des moucherons dans les plantes d'intérieur

Bien que certains spécimens (adultes et en bonne santé) et certaines espèces puissent supporter des températures aussi basses que 32oF (environ 0oC) lorsque la température descend en dessous de 40oF (environ 5oC) Ces plantes souffriront et ne se porteront pas bien du tout.

En fait, vous devriez toujours essayer de le maintenir au-dessus de la barre des 100 euros. 55oF (ou 13oC).

Cependant, il arrive parfois que les journées soient froides et, dans ce cas, vous pouvez remarquer un changement dans la couleur des feuilles de votre plante :

  • Si votre aloès devient brun rougeâtre ou passe du rouge au brun, c'est qu'il y a eu une vague de froid.
  • Un froid excessif peut en effet rendre les feuilles pâteuses, voire transparentes.

Selon la gravité du problème, vous pourrez ou non sauver votre plante.

  • Déplacez la plante dans un endroit chaud et ensoleillé.
  • Réduisez l'arrosage ; votre plante est en état de choc et elle aura perdu une partie (voire la plus grande partie) des tissus qui lui permettent de stocker l'eau.
  • Prenez une lame tranchante et stérilisez-la.
  • Taillez les tissus ramollis ; là encore, n'ayez pas peur de couper ; les tissus abîmés risquent de pourrir et de s'étendre au reste de la plante.
  • Si nécessaire, cautériser les plaies à l'aide d'une flamme légère (allumette ou mieux bougie) passée à proximité de la plaie (environ un pouce) pendant une courte durée.

6 : Vous ne nourrissez pas correctement votre plante d'aloès

Si votre aloès reçoit trop de nutriments, certains de ses tissus peuvent mourir, ce qui entraîne évidemment un changement de couleur des tissus qui, lorsqu'ils sont morts, deviennent bruns.

Ne confondez pas amour et abondance lorsqu'il s'agit de nourrir votre plante d'aloès ; en fait, vous ne devriez la nourrir que très modérément, jamais plus d'une fois par mois, et seulement du printemps à l'été, puis suspendre complètement l'alimentation.

Comme la plupart des plantes grasses, l'aloès n'aime pas les sols trop riches en nutriments, et la suralimentation peut être un problème. Si vous utilisez un engrais général, veillez à ne lui donner qu'une demi-dose.

Bien entendu, les engrais organiques sont meilleurs car ils ne polluent pas, n'appauvrissent pas le sol à long terme et libèrent lentement les éléments nutritifs.

Si vous donnez trop d'engrais à votre aloès, les sels s'accumulent dans le sol et vous pouvez assister à ce que les jardiniers appellent la brûlure de l'engrais, ou brûlure de la pointe, qui se manifeste par un brunissement de l'extrémité des feuilles.

Vous avez peut-être vu cela assez souvent... Des plantes d'apparence saine avec des pointes qui semblent sèches, brunes et brûlées...

Si vous ne voyez qu'une ou plusieurs pointes, la solution est simple :

Suspendre immédiatement la fertilisation, même pour une saison complète, et recommencer au printemps suivant.

Si, par contre, le problème est généralisé, il est possible que vous souhaitiez changer de sol :

Rempotez votre aloès dans un nouveau terreau léger et bien drainé, tout en suspendant l'alimentation.

7 : L'aloès devient brun... Est-ce un champignon ?

Dans ce cas, le changement de couleur peut être dû soit à la couleur du champignon (ou de ses spores), soit aux lacérations qu'il a causées dans le tissu de la plante.

L'aloès est une plante très résistante et généralement exempte de maladies. Cependant, même les aloès peuvent contracter des infections fongiques de temps à autre.

Cela ne se produit généralement pas dans la nature ou dans des endroits où les hivers sont secs, mais les espaces intérieurs ne sont pas toujours idéaux pour qu'ils passent leurs hivers, ce qui est généralement dû à.. :

  • Humidité de l'air élevée ; par sécurité, maintenir l'humidité à moins de 60 %. Cette plante peut supporter un air très sec, mais l'air humide n'est pas idéal.
  • L'humidité du sol : elle peut également provoquer des infections fongiques ; comme nous l'avons vu, il faut laisser sécher complètement le sol avant d'arroser.
  • Fertilisation excessive : oui, en plus de provoquer des brûlures de pointe, l'excès d'azote peut déséquilibrer la plante et la rendre plus sensible aux infections fongiques.

Il existe trois principaux champignons qui peuvent trouver refuge dans votre aloès, et ils ne réagissent pas de la même manière au traitement :

Moisissure grise (Botrytis Cinerea)

On l'appelle gris, mais il est gris brunâtre, et ce que vous voyez est en fait des grappes de spores. Celles-ci apparaîtront comme une fine couche sur les feuilles et les tiges, formant comme un placage ou une patine.

Il s'agit d'un champignon assez insistant ; si vous l'attrapez rapidement, vous pouvez essayer de l'arrêter avec des fongicides organiques comme le savon au cuivre, mais cela ne suffira pas.

  • Tout d'abord, coupez toutes les feuilles atteintes à l'aide d'une lame tranchante et stérilisée.
  • Ne les compostez pas ; vous devrez les brûler, car les spores se propageraient autrement.
  • Ensuite, mélanger entre 0,5 et 2,0 oz de savon de cuivre organique par gallon d'eau dans un flacon pulvérisateur et vaporiser. Répéter après 2 semaines.

Vous pouvez essayer d'utiliser l'huile de neem à un stade très précoce, mais elle est assez peu efficace contre la pourriture grise et vous devrez de toute façon répéter le traitement (et continuer à brûler les feuilles).

Surveillez l'apparition de la moisissure grise, surtout au printemps et au début de l'été, période où elle est la plus susceptible de se manifester.

Anthracnose (Colletotrichum)

Il s'agit d'une infection fongique particulière causée par un genre de champignon appelé Colletotrichum. Elle ressemble un peu à la rouille, qui est brune à première vue, mais qui, de près, prend plutôt une teinte rouge-orange, comme celle du bois de cerisier.

Il s'agit d'abord de petites taches qui se multiplient et croissent rapidement. Dans ce cas, vous devez :

  • Coupez les feuilles affectées avec une lame tranchante et stérile.
  • Vaporisez de l'huile de neem sur les parties affectées à gauche. Vous devrez répéter cette opération après 14 jours.
  • Brûler toutes les feuilles coupées.
  • Rempotez la plante dans un nouveau pot et un nouveau sol. Ce champignon se propage en effet dans les pots.
  • Ne pas recycler le pot et la terre.
  • Stérilisez tous les outils que vous avez utilisés avec de l'huile de neem, car ce champignon laisse également des spores sur vos outils.

Pourriture des racines et du collet (Phytophthora)

Il n'existe pas de traitement efficace contre cette moisissure et votre meilleure chance est de la prévenir.

Elle commence par les racines, qui perdront les racines nourricières (ces minuscules petits "poils" qui poussent à côté des racines principales).

Ensuite, il se déplacera vers le haut, et peut-être seulement à ce moment-là, vous commencerez à le remarquer sous la forme d'une série de lésions brunes.

Chez de nombreuses plantes, il affecte ensuite les feuilles, qui jaunissent d'abord, puis se flétrissent et, en général, restent brunes et sèches, attachées à la tige.

Pour l'éviter :

  • Le champignon a besoin d'un sol humide pour se développer. Un bon drainage et un arrosage léger et parcimonieux devraient permettre de tenir le champignon à l'écart.
  • Conservez la plante dans un endroit sec et ventilé.

Si votre plante attrape le champignon, voici ce que vous pouvez faire :

  • Sortez la plante du sol et inspectez les racines.
  • Si vous constatez les symptômes, coupez toutes les feuilles et les racines affectées à l'aide d'une lame tranchante et stérile.

Nous avons dit que ce champignon ne réagissait pas bien aux traitements, mais des études récentes montrent que trois espèces peuvent être combattues à l'aide de mélanges simples.

Pour le Phytophthora nicotians, l'utilisation d'un mélange d'huile de clou de girofle, d'huile de neem et d'extrait de poivre sur les racines, la tige, les feuilles et (au cas où vous ne pourriez pas l'arracher) même le sol peut réduire le champignon de manière significative.

Dans le cas du Phytophthora capsici, la pulvérisation d'eau avec des gouttes d'huiles essentielles de thym rouge, d'origan et de palmarosa peut donner de bons résultats.

Dans le cas du Phytophthora nicotianae, des extraits de clou de girofle et de casse pulvérisés sur la plante peuvent le réduire de manière très significative, de 99,6 et 99,2 % respectivement .

Heureusement, le phytophthora n'est pas un problème courant pour les plantes d'aloès, il a tendance à attaquer d'autres plantes, en particulier certaines comme les framboises, etc. que nous avons tendance à cultiver en plein air.

Les problèmes de l'aloès brun et leurs solutions

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un aloès peut devenir brun, certaines sont assez courantes (sur-arrosage, chaleur, sur-alimentation, même sous l'eau...) et d'autres sont moins courantes (certains champignons, par exemple).

La plupart ont des solutions assez simples et directes, et rien qui ne nécessite un diplôme en botanique ou des processus extrêmement laborieux.

Cependant, votre meilleure chance est d'éviter ces problèmes... Trouvez-lui un bon endroit, sec et ventilé, donnez-lui un sol léger et très bien drainé, ne l'arrosez jamais trop ni trop longtemps et ne le nourrissez pas avec parcimonie.

Si vous faites ces choses de manière cohérente et que vous restez attentif aux nombreux signes de mauvaise santé de votre plante, vous avez toutes les chances d'avoir un aloès très heureux, très sain et très vert !

Ou rouge... argenté... pointillé... même rose, selon la variété bien sûr, mais pas marron !

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.