Le guide complet de la culture des pois en conteneur

 Le guide complet de la culture des pois en conteneur

Timothy Walker

Les petits pois frais cultivés à la maison sont doux, dodus et ont un goût divin, mais ne désespérez pas si vous n'avez pas d'espace pour un jardin.

Cultiver des petits pois en conteneurs sur votre balcon ou votre terrasse est si facile que même un maraîcher inexpérimenté peut le faire.

Quiconque a cultivé des petits pois peut vous dire qu'ils n'ont pas du tout le même goût que la version en conserve que vous achetez dans les magasins.

Les pois frais sont si doux qu'ils sont parfaits pour être cueillis directement sur la vigne et mangés par poignées pendant que vous jardinez.

Voir également: Pourquoi mon lis de paix tombe-t-il et se flétrit-il et que faire ?

De plus, les pois poussent très bien dans des conteneurs !

Cultiver des pois en conteneur est si simple - regardez !

  • Choisissez parmi les trois types de pois pour savoir lequel vous souhaitez cultiver en conteneur : les pois de jardin, les pois mange-tout et les pois mange-tout.
  • Les pois sont des cultures de saison fraîche, il faut donc les planter au printemps ou à l'automne pour obtenir une meilleure récolte.
  • Vous avez besoin de récipients d'une profondeur de 10 cm. Envisagez des bacs larges, tels que des jardinières, pour cultiver les pois.
  • Les pois ont besoin d'un système de soutien et de beaucoup d'eau pour pousser correctement dans des conteneurs.

Les pois ont des racines délicates mais peu profondes qui n'ont pas besoin d'être placées dans des conteneurs profonds, et tant que vous leur fournissez une structure de soutien, ils pousseront avec plaisir.

Pour les nouveaux jardiniers, les pois sont un excellent choix ; ils ne nécessitent pas trop de soins et ne sont pas difficiles à cultiver.

Nous avons rassemblé tout ce qu'il faut savoir sur la culture des petits pois en conteneur, du choix du conteneur à la plantation des graines.

Comment commencer à cultiver des pois en conteneurs

Les petits pois sont un légume facile à cultiver. De la plantation à la récolte, il ne faut pas plus de 60 jours, ce qui signifie que dans deux mois, vous pourrez manger des petits pois frais. Ne perdez pas de temps ; commençons !

1) Choisissez le type de pois que vous voulez cultiver

Croyez-le ou non, il existe trois types de pois - qui l'eût cru ? Le choix de la variété de pois est une première étape essentielle, car elle vous aidera à trouver le récipient adéquat.

Examinons les trois types de pois que l'on peut cultiver en conteneur.

Pois de jardin

Parfois appelés pois à écosser ou pois anglais, ils sont cultivés pour les pois à l'intérieur des cosses. Les cosses ne sont pas comestibles, vous pouvez donc les jeter dans votre tas de compost.

Au lieu de cela, il faut écosser les pois pour les manger, et ils sont dodus et ont un goût sucré et délicieux.

Pois mange-tout

Ce type de pois est un croisement entre les pois de jardin et les pois mange-tout. Les graines sont visibles à l'intérieur des cosses, vous pouvez donc les écosser.

Par ailleurs, les pois mange-tout ont des gousses comestibles, il n'est donc pas nécessaire de les écosser, à moins que vous ne le souhaitiez.

Pois mange-tout

Les pois mange-tout sont généralement consommés crus avec les petits pois à l'intérieur. La gousse entière est comestible, et vous les ajoutez généralement dans les sautés, les soupes et les salades.

2) Savoir quand planter des pois en pot

Les pois sont une culture de saison fraîche. Bien qu'ils puissent pousser et qu'ils poussent en été chaud, il est préférable de les planter par temps froid.

Le meilleur moment pour planter les pois est deux à trois semaines avant la date de la dernière gelée dans votre région. Vous pouvez également utiliser les techniques de plantation en succession avec les pois.

Veillez à ce que la température du sol soit d'au moins 40℉ ; les graines ne germeront pas si la température du sol est inférieure à cette valeur.

Si vous vivez dans une région où les étés sont plus frais, vous pouvez également cultiver des pois à cette époque. La plupart des jardiniers peuvent cultiver des pois à l'automne, et si vous avez des hivers doux, vous pourrez peut-être faire une autre récolte à cette époque également. e

3. choisir un emplacement pour votre conteneur

Les pois ont besoin de plein soleil ou d'ombre partielle pour germer et pousser. Un emplacement ensoleillé avec une bonne circulation d'air est idéal pour les pois.

Si vous cultivez des pois en été ou dans une région où le climat est chaud, choisissez un endroit où vous pourrez vous abriter de la lumière intense du soleil de l'après-midi.

4. choisir un conteneur de la bonne taille

Les pois ayant des racines peu profondes, vous n'avez pas besoin d'un pot très profond, mais plutôt d'un pot large, comme une auge ou une jardinière.

Une large jardinière vous permettra d'installer encore plus facilement un système de soutien pour que les pois poussent vers le haut.

La taille du conteneur que vous achetez dépend du type de pois que vous choisissez et des variétés que vous souhaitez cultiver.

Si vous voulez des variétés de pois plus hautes et plus touffues, choisissez des pots qui sont 8-12 pouces de profondeur Pour les variétés de pois nains, choisissez un contenant d'une profondeur de 15 cm.

Outre la profondeur, il faut veiller à ce que le contenant ait un bon drainage, ce qui est idéal pour la circulation de l'air. Il est préférable d'utiliser des contenants en terre cuite ou en bois plutôt qu'en plastique.

Même si les récipients en plastique sont moins chers, le plastique chauffe le sol plus rapidement et retient davantage l'humidité, ce qui peut réduire le rendement des plantes.

5. préparer le sol pour la plantation

La prochaine chose à faire avant de planter vos pois dans des conteneurs est de préparer le sol idéal pour la culture des pois.

Les pois préfèrent un terreau limoneux et bien drainant. Vous pouvez acheter un mélange ou en créer un vous-même.

Quoi que vous décidiez de faire, il y a une chose que vous ne devez jamais faire. Ne prenez jamais de la terre de jardin ordinaire qui se trouve dans votre jardin et mettez-la dans vos conteneurs. Cela augmente le risque d'introduire des bactéries dans vos plantes.

L'une des grandes qualités des pois est qu'ils ne sont pas difficiles à cueillir en fonction du type de sol.

Elles ne se soucient pas du pH du sol, vous pouvez donc les cultiver dans des sols légèrement acides ou légèrement neutres.

6. ajouter un support pour les lianes grimpantes

Les pois sont des plantes grimpantes naturelles, qui ont donc besoin d'un support pour se développer correctement. Sinon, vos plantes grimpantes pousseront le long du sol et accumuleront des bactéries.

Les variétés naines ou buissonnantes n'ont pas toujours besoin d'être soutenues, mais elles n'ont pas le même rendement que les variétés grimpantes. Les pois grimpants ont besoin d'être soutenus parce que les lianes peuvent atteindre jusqu'à huit pieds de haut !

Il est préférable d'ajouter le système de soutien avant de planter vos plantes, car vous pourriez accidentellement déranger les racines délicates. Un treillis, une arche ou même un simple piquet peuvent fournir le soutien nécessaire.

7. planter des pois dans le pot

Lorsque vous cultivez des pois, vous semez les graines directement dans la terre. Vous pouvez les démarrer à l'intérieur, mais il est tout aussi facile de les mettre à l'extérieur.

Si vous souhaitez démarrer les graines à l'intérieur, plantez-les dans un mélange de démarrage de graines dans de petits récipients. Une fois qu'elles ont germé, attendez qu'elles aient atteint une hauteur de 4 à 5 pouces avant de les transplanter à l'extérieur.

Semer les graines à l'extérieur, dans la terre, en les espaçant d'un ou deux pouces et en les enfonçant d'un ou deux pouces, tout en respectant un espacement d'au moins 3 à 4 pouces entre chaque rangée.

Une fois les graines enfouies, arrosez bien le sol, qui doit rester humide, mais pas détrempé, pendant que les graines germent.

Il faut généralement 7-14 jours pour que les pois germent, en fonction de la température du sol. Si les températures du sol sont à 60℉ ou plus La germination devrait être plus rapide.

Si vous souhaitez accélérer le processus de germination, essayez de faire tremper les graines dans de l'eau jusqu'à 24 heures avant de les semer.

Le trempage est un excellent moyen de faire germer vos graines plus rapidement, car il ramollit l'enveloppe extérieure dure de la graine.

Peut-on cultiver des pois à l'intérieur ?

Toutes les cultures ne poussent pas bien à l'intérieur, mais les pois sont l'un des légumes que vous pouvez cultiver dans des conteneurs si vous disposez d'une fenêtre orientée vers le sud ou l'ouest qui reçoit au moins six heures de lumière directe par jour.

Vous pouvez utiliser une jardinière de 6 pouces de profondeur pour cultiver une variété naine de pois. Il est préférable de cultiver une variété naine si vous décidez de cultiver des pois à l'intérieur.

En cultivant des pois à l'intérieur, vous pouvez les cultiver tout au long de l'année, même en hiver !

Comment prendre soin des pois en pots

Les pois sont parfaits pour les nouveaux jardiniers car ils sont faciles à cultiver et nécessitent peu de soins. Voici quelques conseils utiles pour prendre soin des pois qui poussent dans votre jardin.

1. arroser régulièrement

Les pois étant une culture de saison fraîche, ils préfèrent les sols froids et humides, mais les jardiniers doivent veiller à ne pas trop arroser les plantes.

Un sol constamment détrempé tuerait vos plantes, tandis qu'un excès d'eau les ferait pourrir ou diminuerait leur rendement.

Les graines de pois ne germeront pas dans un sol sec et les plantes établies ont besoin d'un sol humide pour produire des gousses.

Les plantes cultivées en conteneurs ont besoin de plus d'humidité que les plantes cultivées en pleine terre. C'est particulièrement vrai pour les plantes qui produisent des gousses. Vérifiez le terreau chaque jour, et s'il est sec, il est temps de l'arroser à nouveau.

2. paillis autour des plantes

Même si vous plantez dans des pots, c'est une bonne idée de pailler autour de vos plantes. Le paillage aide à supprimer les mauvaises herbes et à retenir l'humidité dans le sol, deux éléments importants pour la croissance et la santé de vos plantes.

Les petits pois cultivés en conteneur n'ont pas besoin d'une épaisse couche de paillis, mais plutôt d'une fine couche de copeaux de bois, d'herbe coupée, de paille, de brindilles ou même de feuilles déchiquetées sur la terre arable.

3. n'oubliez pas de fertiliser

En règle générale, les pois n'ont pas besoin d'être fertilisés ou nourris abondamment, car ils produisent de l'azote et l'absorbent dans le sol. Les pois cultivés en conteneur sont différents, et vous devriez envisager d'utiliser un engrais.

Fertilisez vos plantes avec un engrais 5-10-10 ou un engrais général 20-20-20. Si vous utilisez un engrais général, il est préférable d'utiliser ½ de la dose. Appliquez un engrais toutes les deux ou trois semaines au fur et à mesure que vos plantes s'établissent.

Si vous n'aimez pas utiliser d'engrais, vous pouvez essayer de fertiliser vos plantes avec du compost ou du fumier bien décomposé, deux fois pendant la période de croissance.

Vous pouvez également ajouter des éléments tels que des peaux de banane à la terre de votre jardin, car ils contiennent du phosphore ou du potassium.

Ravageurs communs & ; Maladies

En général, les variétés grimpantes sont plus résistantes aux maladies parce qu'elles poussent loin du sol, où vivent la plupart des bactéries, des agents pathogènes et des parasites.

C'est l'une des raisons pour lesquelles il est si important de donner à vos plantes un système de soutien !

Il est également important de pratiquer la rotation des cultures pour prévenir les maladies saisonnières et de ne pas cultiver des pois dans le même conteneur pendant plus de cinq ans d'affilée.

Outre l'utilisation de meilleures pratiques pour la culture des pois, vous devez connaître les problèmes et les ravageurs auxquels les pois sont généralement confrontés afin de savoir comment les traiter en cas de problème.

Pucerons

Les pucerons sont de petits insectes à corps mou qui aiment se coller à la face inférieure des feuilles de vos plantes. En cas d'infestation importante de pucerons, les feuilles peuvent jaunir et présenter des taches nécrotiques. Il est possible que vous trouviez une substance collante sur les feuilles, ce qui pourrait entraîner la formation de moisissures.

Vous pouvez utiliser des paillis réfléchissants comme le plastique argenté pour décourager les pucerons ou pulvériser des jets d'eau sur vos plantes robustes pour éliminer les pucerons.

Les insecticides peuvent être utilisés pour traiter les infestations de pucerons, mais cela n'est généralement nécessaire qu'en cas de problèmes graves. Les savons et les huiles insecticides, comme l'huile de margousier, peuvent être utilisés comme méthode de lutte efficace.

Tache brune

Les feuilles, les tiges et les gousses peuvent présenter des taches imbibées d'eau qui ressemblent à une brûlure bactérienne. Plus tard, ces taches se transforment en lésions bronzées qui ressemblent à une brûlure.

Il peut être difficile de se débarrasser d'une tache brune, et la meilleure chose à faire est d'éviter qu'elle ne se produise.

Utilisez des semences exemptes de maladies, alternez les cultures et essayez de planter les semences à l'automne, avant que les intempéries ne les endommagent.

Voir également: 18 des rosiers les plus parfumés qui donneront à votre jardin une odeur extraordinaire tout au long de la saison

Tétranyques

Une infestation de tétranyques peut provoquer des feuilles tachetées de jaune, et les feuilles peuvent sembler bronzées.

Les feuilles peuvent être recouvertes de toiles et les acariens peuvent ressembler à de minuscules points se déplaçant sur les toiles ou sur la face inférieure des feuilles.

Vous pouvez utiliser des jets d'eau pour éliminer l'accumulation de tétranyques ou des savons insecticides pour traiter les plantes.

Certains insecticides peuvent augmenter la population de tétranyques, il est donc préférable de les éviter.

Tache septorienne

Il s'agit d'un champignon qui provoque des lésions jaunes sur les feuilles et les gousses, qui finissent par former de grandes taches jaunes. Ce champignon a tendance à apparaître lorsque l'humidité est élevée et que les températures sont modérées.

Comme il n'est pas possible de traiter ce problème, il faut le prévenir en pratiquant une rotation des cultures pour éviter l'accumulation de maladies dans le sol.

Oïdium

Ce champignon se manifeste par des taches jaunes qui se développent sur la face supérieure des feuilles. Des zones poudreuses de couleur gris-blanc recouvrent toute la plante. Ce champignon peut passer l'hiver sur des débris végétaux et émerger par temps chaud.

Plantez des variétés résistantes et essayez de planter vos cultures le plus tôt possible. Les applications de soufre peuvent aider à contrôler les fortes infestations d'oïdium.

Récolte des pois frais

Vous pouvez récolter les gousses lorsqu'elles sont rondes, d'un vert vif, et que les pois sont pleins, selon la variété.

N'oubliez pas que les pois mange-tout n'ont pas de gros pois à l'intérieur des gousses. Ils ont des gousses plates et comestibles, et les plantes donnent un rendement plus rapide que les autres variétés. Veillez à cueillir les pois mange-tout plus tôt, peu après la floraison.

Les pois mange-tout peuvent être récoltés soit avec de petites cosses à ajouter aux sautés, soit avec de grosses cosses à écosser.

Cela signifie que vous pouvez les récolter plus tôt, comme pour les pois mange-tout, ou attendre que les pois gonflent dans les cosses, comme pour les pois de jardin. Il faut compter deux à trois semaines après la floraison pour obtenir des pois ronds et gonflés.

Veillez à tenir la plante délicatement lorsque vous retirez les pois de la tige. Vous pourriez accidentellement casser une liane en tirant trop fort, ce qui est l'une des raisons pour lesquelles vous ne devriez pas laisser les enfants récolter des pois sans surveillance.

Récoltez de bas en haut, les plus vieux étant ceux du bas. Plus vous cueillez de pois, plus vous en obtiendrez, car la plante consacre plus d'énergie au développement des gousses.

Variétés de pois à cultiver en conteneur

Comme nous l'avons déjà mentionné, il existe trois types de pois. Nous allons donc examiner les variétés de chaque catégorie afin de vous aider à choisir les pois que vous souhaitez cultiver !

Pois de jardin

1. pois de jardin Tom Thumb

C'est LA meilleure variété de pois pour la plantation en conteneur, sans aucun doute ! 8-9 pouces en hauteur.

Les pois sont sucrés et délicieux. Vous pouvez placer cette plante dans des conteneurs tout autour de votre jardin, et ils s'accommodent bien d'une production à l'abri du froid en début ou en fin de saison.

2. pois de jardin d'Alaska

C'est l'un des pois les plus précoces, qui arrive à maturité en 50 à 60 jours Elles sont idéales pour les régions où la saison est courte et produisent un rendement élevé.

3. pois d'Angole Kelvedon

Connue sous le nom de First Early, cette variété est une variété précoce et naine de pois de jardin qui atteint seulement 18 pouces Il n'est pas nécessaire de les tuteurer et elles constituent un excellent choix pour les semis de succession.

4. pois d'Angole Lincoln

Il s'agit ici d'une graine héréditaire datant des années 1900. C'est une plante à haut rendement avec des vignes compactes, idéale pour les conteneurs ou les petits jardiniers. Elle se comporte mieux par temps plus chaud.

Pois mange-tout

1. pois mange-tout De Grace

Il s'agit d'une variété naine de pois qui remonte aux années 1830 ! Les gousses sont de taille moyenne, sucrées, tendres et croquantes. Ces vignes sont plus résistantes au gel que d'autres variétés.

2. pois mange-tout Green Beauty

Si vous pouvez fournir un système de support élevé, Green Beauty produit des gousses en 60 jours avec des vignes de 6-8 pieds de haut. Les gousses sont sucrées et abondantes, mesurant jusqu'à 8 pouces de long.

3. pois mange-tout de l'Oregon

Ces gousses larges et épaisses sont délicieuses et poussent sur une plante buissonnante qui reste compacte. Elle est connue pour son rendement élevé.

Pois mange-tout

1. pois mange-tout au sucre fondant de Mammouth

En 70 jours, vous pouvez obtenir de grandes gousses à la saveur sucrée sur une plante qui mesure 1,5 mètre de haut. Cette variété préfère le temps frais pour obtenir les meilleurs rendements, et il est préférable de cueillir les gousses avant qu'elles ne soient trop grosses.

2. pois mange-tout Sugar Ann

Il s'agit d'une variété précoce idéale pour les petits jardins car elle pousse sur des vignes courtes et touffues qui ne nécessitent aucun soutien.

Réflexions finales

La culture de pois en conteneur est une excellente plante de départ pour les nouveaux jardiniers ou même les enfants qui s'intéressent au jardinage.

Les pois sont des plantes simples à cultiver, à haut rendement, et ils excellent dans les conteneurs. Essayez d'ajouter des pois à votre jardin en conteneur cette année.

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.