Pourquoi mon lis de paix tombe-t-il et se flétrit-il et que faire ?

 Pourquoi mon lis de paix tombe-t-il et se flétrit-il et que faire ?

Timothy Walker

Vous le verrez dans de nombreux intérieurs, des maisons privées aux bureaux ; élégant, architectural, avec des feuilles cireuses d'un vert profond et de belles spathes généralement blanches, très architectural et exotique, le lis de paix est aujourd'hui l'une des plantes d'intérieur les plus populaires.

Cependant, ses feuilles ne sont pas toujours droites ; elles tombent parfois, et même beaucoup trop souvent. Pourquoi votre lis de paix tombe-t-il ?

Si votre nénuphar tombe, les raisons peuvent être diverses : l'arrosage insuffisant ou excessif est une cause très courante ; d'autres causes sont une lumière excessive et directe, une température incorrecte, un taux d'humidité inadapté, un sol inadéquat, des infestations ou même des maladies qui peuvent provoquer l'affaissement des feuilles de la plante.

Si vous vous inquiétez pour votre Spathiphyllum, comme les botanistes appellent le lis de paix, lisez ce qui suit, car nous allons voir pourquoi ses feuilles tombent et comment les redresser pour qu'elles retrouvent une apparence saine.

8 raisons pour lesquelles votre lis de paix peut tomber

N'oubliez pas que le Spathiphyllum est une plante tropicale originaire des Amériques et d'Asie, où les pluies sont abondantes et l'humidité régulière et élevée, ce qui signifie que ces plantes ne sont pas adaptées aux conditions ensoleillées, et que votre plante a donc besoin d'humidité.

Il y a aussi, bien sûr, les raisons liées à la culture des plantes à l'intérieur, où elles sont plus sensibles aux parasites et aux maladies.

Les raisons les plus courantes de l'affaissement du lis de paix :

  • Arrosage excessif ; même s'ils aiment un arrosage abondant et régulier, un excès d'eau les fera tomber.
  • L'immersion ; cela arrive très souvent avec les Spathiphyllum ; il suffit d'un oubli pour que les feuilles deviennent molles.
  • Lumière excessive et directe ; Il s'agit de plantes qui ne supportent pas la lumière directe ; celle-ci provoque la chute de la plante et peut même l'endommager de façon permanente dans de nombreux cas.
  • Mauvaise humidité ; l'humidité intérieure est souvent beaucoup trop faible pour ces plantes, ce qui se traduit par des feuilles molles.
  • La température n'est pas correcte ; Le froid et la chaleur excessifs peuvent faire tomber les feuilles de votre lis de paix.
  • Mauvais sol ; comme la plupart des plantes tropicales, elles ont besoin d'un terreau très riche, faute de quoi la plante s'affaiblit et les feuilles tombent.
  • Nuisibles ; Les insectes et les ravageurs en général affaiblissent la plante, ce qui, vous l'aurez deviné, entraîne la chute des feuilles.
  • Maladie ; une maladie particulière, la pourriture des racines, fait tomber les feuilles du lis de paix.

Prêt à découvrir tous les détails et comment traiter et guérir votre plante ?

Lys de paix tombant : est-ce un excès d'arrosage ?

Un excès d'eau entraîne une perte de structure des cellules et des tissus de vos nénuphars de paix, voire leur éclatement. Cela entraîne bien sûr un ramollissement des feuilles qui s'affaissent. Dans de nombreux cas, une partie des tissus (même des feuilles entières) ne se rétablit pas.

Si vous arrosez votre plante alors que la couche supérieure du sol est encore humide et mouillée, l'arrosage sera tout simplement excessif.

La meilleure façon de lutter contre l'arrosage excessif est de l'éviter.

  • Attendez toujours que la couche supérieure du sol soit sèche avant d'arroser.
  • Placer un pic à brochette dans le sol ; avant d'arroser, le retirer et vérifier que la moitié supérieure du sol est sèche.
  • Soyez flexible avec l'arrosage ; ne pensez pas que si c'est mardi et que vous arrosez toujours votre plante ce jour-là, vous devez le faire. Si la terre n'est pas sèche, attendez simplement...

Si votre lis de paix a des feuilles tombantes et que vous soupçonnez un excès d'arrosage :

  • Vérifiez le terreau ; mettez votre doigt dans le terreau, s'il est humide, c'est peut-être la raison.
  • Suspendez l'arrosage de votre lis de paix. Attendez que la moitié supérieure de la terre soit sèche. Ne laissez cependant pas le pot entier se dessécher. Cette plante ne supporte absolument pas les courants d'air.
  • Ne soyez pas tenté de l'emmener dans un endroit ensoleillé et sec, car cela pourrait causer plus de dégâts que de bien.
  • Si certaines feuilles ne reprennent pas, coupez-les avec une lame émoussée et stérile. Attendez un jour et voyez quelles feuilles reprennent et lesquelles ne reprennent pas. Celles qui ne reprennent pas peuvent avoir commencé à pourrir.

Le lis de paix tombe : est-il sous l'eau ?

Lorsque votre plante de nénuphar n'a pas assez d'eau, les cellules se rétrécissent et se dessèchent ; il est possible d'y remédier à un stade précoce, mais pas toujours. Lorsque les feuilles n'ont pas d'eau pour soutenir leur structure, elles s'affaissent, ce qui est le premier signe d'un manque d'eau.

Lorsque le problème progresse, vous le remarquerez également :

  • Jaunissement des feuilles.
  • L'apparition de plaques sèches.

Bien que les tissus secs ne transmettent pas de maladies (contrairement aux tissus trop arrosés), c'est vraiment dommage pour les plantes dont la beauté dépend tellement de la santé et de la forme des feuilles.

  • En moyenne, arrosez votre plante au moins une fois par semaine. Il s'agit d'une règle empirique, et la fréquence peut varier en fonction de la chaleur, de l'humidité, de la température, etc.
  • Ne laissez jamais le sol se dessécher complètement.

Si vous constatez que les feuilles sont un peu sèches, ternes et tombantes, il s'agit très probablement d'un manque d'eau.

  • Vérifiez la terre jusqu'au fond ; vous pouvez le faire à l'aide d'un pic à brochette, comme pour vérifier un gâteau.
  • Arrosez votre plante avec de l'eau à température ambiante.
  • Si vous pensez que la plante se trouve dans un endroit chaud et ensoleillé, déplacez-la dans un endroit plus frais et plus ombragé.

Le lis de paix tombe : est-ce dû à la lumière ?

Un excès de lumière provoque une déshydratation car les pores (stomates) de la plante transpirent trop.

Chaque espèce possède un certain nombre de stomates adaptés à la lumière, à la chaleur et à l'humidité dans lesquelles elles poussent naturellement.

Chez le Spathiphyllum, ils sont nombreux, ce qui signifie que votre lis de paix transpire beaucoup.

Cela signifie que les changements d'exposition à la lumière peuvent rapidement entraîner une transpiration excessive et la chute des feuilles.

Ce phénomène s'accompagne souvent d'un jaunissement, d'une noyade puis d'un dessèchement de l'extrémité des feuilles.

Si tel est le cas :

  • Déplacez la plante dans un endroit où il y a beaucoup de lumière, mais pas de lumière directe. Comprendre la différence entre la lumière directe et la lumière diffuse peut faire toute la différence pour la santé de vos plantes d'intérieur.
  • N'arrosez pas la plante si elle n'en a pas besoin. Il est facile de penser qu'un peu plus d'eau compensera la chaleur, mais ce n'est pas le cas, la plante est faible et peut ne pas être en mesure d'absorber tout l'arrosage, ce qui entraîne un sol détrempé et un arrosage excessif.
  • Si votre plante se trouve à l'extérieur, sur une terrasse par exemple, déplacez-la à l'ombre.
  • En tout état de cause, ne placez jamais un lis de paix directement devant une fenêtre.

Lys de paix tombant : est-ce dû à une faible humidité ?

Le Spathiphyllum a besoin d'une humidité de l'air d'au moins 40 %, ce qui n'est pas très élevé, mais en dessous de ce seuil, il transpire trop et les feuilles tombent. Malheureusement, de nombreux espaces intérieurs sont très secs, ce qui constitue souvent un problème majeur pour de nombreuses plantes d'intérieur.

Voir également: Comment cultiver et prendre soin d'un citronnier en pot

L'affaissement des feuilles s'accompagne souvent d'autres symptômes :

  • Les feuilles de votre lis de paix jaunissent.
  • Elles peuvent également devenir croustillantes et sèches.
  • Ils peuvent devenir bruns à un stade ultérieur, en particulier sur les bords (ce que l'on appelle la brûlure des bords).

Dans ce cas, la solution consiste à modifier l'humidité de l'air :

  • Si vous le pouvez, achetez un humidificateur d'air.
  • Utilisez un flacon pulvérisateur contenant de l'eau pour vaporiser régulièrement votre Spathiphyllum.
  • Vous pouvez augmenter l'humidité en laissant de l'eau dans la soucoupe, mais celle-ci ne doit pas être en contact avec les racines. Vous pouvez donc placer le pot sur des pierres, des morceaux de bois, etc. ou placer une soucoupe plus large sous la soucoupe existante et laisser de l'eau dans cette nouvelle soucoupe.
  • Pensez à changer la position de votre plante. Certains endroits d'une pièce (près des radiateurs, par exemple) sont plus secs que d'autres. De plus, certaines pièces ont un taux d'humidité de l'air plus élevé que d'autres, en fonction de l'exposition mais aussi de leur fonction : les cuisines et les salles de bains sont plus humides que les salons, par exemple.

Lys de paix en chute libre : la température est-elle incorrecte ?

Certaines plantes supportent des températures basses et élevées sans que les feuilles ne présentent de signes immédiats et évidents.

Mais les lis de paix ont des feuilles très délicates et, dès que les conditions atmosphériques ne sont pas bonnes, leur première réaction est de les laisser tomber.

Il s'agit en fait de la physionomie, de la structure et de la forme des feuilles : un long pétiole (non ligneux) mince et feuillu (en fait, il ne s'agit même pas d'un véritable pétiole) et une nervure médiane portant des feuilles larges et minces. Le pétiole n'est pas très résistant.

C'est pourquoi les lis de paix réagissent très rapidement à tout changement soudain de température. Un simple changement soudain peut entraîner la chute des feuilles ; sinon, si la température sort de la fourchette de la plante.

Un Spathiphyllum peut vivre à des températures comprises entre 40 et 100oF ( 5 à près de 38oC C'est une fourchette très large, mais à l'intérieur de laquelle il peut survivre. Malheureusement, dès que la température sort de la fourchette, il n'y a plus de problème. 65 à 85oF gamme ( 18 à 29oC ), il commencera à souffrir et les feuilles deviendront molles en signe de poing.

Naturellement, la première chose à faire si vous constatez que la plante a souffert du froid ou de la chaleur est de la déplacer dans un endroit plus chaud ou plus frais.

Si vous constatez que les feuilles sont gravement endommagées, en particulier par le froid, vous pouvez les couper à l'aide d'une lame tranchante et stérile.

Mais l'idéal serait peut-être ici d'empêcher que cela ne se produise :

  • Choisissez un endroit où la température est stable pour placer votre lis de paix.
  • Gardez votre Spathiphyllum loin des sources de chaleur, comme les chauffages, les poêles, les cheminées et, bien sûr, les fenêtres...
  • Ne le placez pas près de la bouche d'aération d'un climatiseur.
  • Tenez-le éloigné des portes, qui provoquent des courants d'air et des changements brusques de température.

Lys de paix tombant : est-ce que le terreau n'est pas bon ?

Si le sol n'est pas adapté à votre plante, celle-ci ne recevra pas les bons nutriments, ce qui peut entraîner une carence ou une toxicité.

Même s'il n'y a pas de carence ou de toxicité grave, la plante peut avoir du mal à obtenir les nutriments dont elle a besoin.

La première chose qu'il fera pour vous montrer le problème est, j'en suis sûr, ce que vous savez déjà... Des feuilles tombantes...

La rétention d'humidité et le drainage dépendent également du terreau que vous utilisez, donc même la texture est importante. Il doit avoir une très bonne aération, sinon les racines ne pourront pas respirer, boire et même manger. Ces trois processus sont interconnectés chez les plantes.

Un bon terreau pour les lys de paix devrait :

  • Le pH doit se situer entre 5,8 et 6,5. Une légère acidité est acceptable, pas de sol alcalin.
  • Il doit être friable et bien aéré, car s'il est compact, il étouffera votre plante.
  • Être riche en matière organique.
  • Avoir un excellent drainage.

En général, un bon mélange est à base de tourbe, souvent avec un drainage supplémentaire assuré par du sable, de la perlite ou même de l'écorce. Il est également courant de mettre un peu de charbon de bois dans le mélange, parce qu'il tient les champignons à distance.

Le Spathiphyllum ne tolère pas :

  • Sol argileux ; ce sol est beaucoup trop dur et compact et a un très mauvais comportement en matière d'aération et de rétention d'eau.
  • Un sol sablonneux est un sol contenant un pourcentage élevé de sable. Un peu de sable est acceptable. Dans un sol à base de tourbe ou de terreau, tout sol contenant plus de 30 % de sable est considéré comme sablonneux.

Le comportement de l'eau permet de comprendre que le sol est mauvais :

  • Si, lorsque vous l'arrosez, il se gorge d'eau, avec des flaques d'eau (à la surface ou en dessous), c'est qu'il est trop riche en argile et mal drainé.
  • Si, lorsque vous arrosez votre plante, le sol se dessèche rapidement, c'est qu'il est trop sablonneux et trop léger.

Bien sûr, la seule chose que vous puissiez faire si le problème vient du sol est d'acheter ou de préparer un bon terreau pour votre lis de paix et de le rempoter.

Lys de paix tombant : y a-t-il des parasites ?

Imaginez un petit animal, un peu comme une puce, qui vous suce le sang... Ne vous sentiriez-vous pas faible au bout d'un certain temps ?

Il en va de même lorsque les cochenilles sucent la sève de votre Spathiphyllum : celui-ci perd de sa force et les feuilles tombent. Il faut également tenir compte du fait que le xylème (qui transporte la sève) est l'une des "structures porteuses" de la feuille.

Quelques cochenilles farineuses ne feront normalement rien à votre lis de paix ; la plupart des plantes peuvent facilement supporter une petite population.

Cependant, à l'intérieur, ils n'ont pas de prédateurs et trouvent des conditions parfaites pour se reproduire, ce qui leur permet de se propager très rapidement.

Ainsi, si vous remarquez de très petits bourgeons de coton sur le pétiole ou ailleurs sur la plante, ce ne sont ni des flocons de neige ni des "pellicules végétales" ; ce sont de minuscules insectes qui mangent la sève de votre Spathiphyllum et lui enlèvent de l'énergie.

Que pouvez-vous faire ? La solution est simple et bon marché ! Ces petites créatures doivent se coller à l'épiderme de la plante (sa "peau") pour aspirer la sève sucrée. Et elles le font grâce à une substance cireuse (d'où leur nom).

Voir également: 15 plantes et fleurs acidophiles qui s'épanouiront dans un sol acide

Mais si vous mettez du savon sur une surface, la cire n'adhère pas....

  • Remplir un bol d'eau.
  • Prenez du savon de Castille naturel et bon marché et râpez-en une demi-barre par bol.
  • Mettre le bol dans une casserole et chauffer au bain-marie jusqu'à ce qu'il soit complètement fondu.
  • Laissez refroidir et remplissez un flacon pulvérisateur avec le mélange.
  • Vaporisez généreusement votre plante ; le savon de Castille n'est pas totalement non toxique pour les plantes.
  • Répéter l'opération si nécessaire.

Pour éviter qu'ils ne reviennent, faites attention à l'humidité et à la ventilation autour de votre plante ; ces animaux aiment les endroits chauds et humides.

De plus, pour les maintenir à distance...

  • Mettez environ 4 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée dans un flacon pulvérisateur avec de l'eau.
  • Pulvérisez votre plante.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, mélanger l'huile essentielle de menthe poivrée à la préparation de savon de Castille si vous voulez obtenir à la fois l'effet répulsif et l'effet d'enrobage des feuilles.

Le lis de paix tombe : est-ce de la pourriture ?

La pourriture est une affection dont il faut se préoccuper sérieusement lorsqu'il s'agit de plantes. Elle est mortelle. Elle est la conséquence d'une humidité élevée, d'un arrosage excessif et d'un sol détrempé. Elle affaiblit les plantes, détruisant le tissu même dont elles sont constituées, et, bien sûr, les feuilles tombent.

Pour éviter la pourriture, il faut donc contrôler l'arrosage, le drainage et l'humidité de l'air. Mais même si vous êtes prudent, les choses peuvent mal tourner.

Toutefois, il vaut mieux prévenir la pourriture que la guérir.

Elle peut affecter les racines, les feuilles ou même la couronne (l'endroit central de votre lis de paix d'où partent les nouvelles feuilles).

Dans de nombreux cas, le Spathiphyllum souffre de pourriture parce que les conditions humides et chaudes ont permis à un champignon, appelé Cylindrocladium de la famille des Nectriaceae, de pénétrer dans les blessures, les ouvertures et les lésions du corps de la plante.

Les feuilles tombent, mais d'autres symptômes peuvent apparaître, surtout à un stade avancé :

  • Jaunissement et ramollissement malsains des tissus.
  • Le Turing jaunissant est brun foncé, presque noir.
  • Ce phénomène est souvent suivi de lacérations, d'un ramollissement des tissus et, en fait, d'un pourrissement.
  • La plante dans son ensemble en souffrira.

Observez en particulier la base de la plante pour déceler tout signe, car la pourriture commence généralement par les racines et progresse vers le haut de la plante.

Si vous voyez ne serait-ce qu'un petit symptôme de pourriture, vous devrez prendre des mesures drastiques.

  • Retirer la plante du pot.
  • Jetez le vieux compost, il peut être infecté.
  • Nettoyer les racines de la plante avec une brosse douce.
  • Inspectez la plante pour détecter les symptômes, en commençant par les racines.
  • En particulier, recherchez les racines détrempées, abîmées, brunes ou d'un jaune malsain.
  • Prenez une lame tranchante et stérilisez-la à l'aide d'un chiffon imbibé d'alcool.
  • Coupez toute racine pourrie, en ne laissant que la partie saine.
  • Même ici, n'ayez pas peur de couper beaucoup ; tant que les parties essentielles de la plante subsistent, vous pouvez couper les feuilles, et il est même préférable d'éliminer les tissus sains plutôt que de risquer une infection.
  • Prenez ensuite de la poudre de soufre organique et saupoudrez-la sur toutes les plaies, en veillant à couvrir toutes les parties exposées de la plante, ce qui tuera le champignon.
  • Si vous souhaitez effectuer un second traitement, pulvérisez de l'huile de neem sur toutes les plaies et les coupures, qui est également un fongicide.
  • Rempotez votre plante dans un nouveau sol, voire dans un nouveau pot.

Si la pourriture n'a pas endommagé une partie centrale irréparable (comme si elle avait totalement détruit la couronne du lis de paix), votre plante se rétablira avec le temps.

Au cours de cette période, soyez attentif à tout signe d'amélioration ou à tout symptôme de réapparition de la pourriture.

Enfin en paix !

Il n'est pas agréable de parler des problèmes des plantes, n'est-ce pas ?

C'est un voyage triste mais nécessaire que nous avons dû faire ensemble.

Les lis de paix sont des plantes très délicates, je dirais même vulnérables, mais c'est précisément pour cette raison qu'il faut les soigner avec le plus grand soin.

Inspectez régulièrement votre plante - faites-le chaque semaine : vérifiez si les feuilles sont fortes et droites, si la couleur s'estompe, etc.

N'oubliez pas que les feuilles tombantes sont souvent le premier signe que la plante ne va pas bien. Agissez donc rapidement et votre plante vous remerciera.

Certaines causes peuvent être facilement corrigées, comme l'immersion ou l'excès de lumière ; d'autres causent une souffrance plus longue à votre plante, comme l'arrosage excessif ; enfin, certaines sont souvent oubliées, comme la qualité du sol, et il y a celles qui sont plus odieuses, comme l'humidité.

Mais de tous les problèmes qui provoquent l'affaissement des feuilles des lis de paix, la pourriture est le plus grave, il faut donc s'en méfier...

Mais si vous gardez les symptômes à l'esprit et que vous êtes prêt à intervenir au premier signe de mal-être de votre plante, vous pouvez offrir à votre Spathiphyllum la paix d'être entre de bonnes mains, et cette plante exotique et originale vous rendra la pareille avec sa propre paix élégante.

Timothy Walker

Jeremy Cruz est un jardinier passionné, un horticulteur et un passionné de la nature originaire de la campagne pittoresque. Avec un sens aigu du détail et une profonde passion pour les plantes, Jeremy s'est lancé dans un voyage de toute une vie pour explorer le monde du jardinage et partager ses connaissances avec les autres via son blog, Gardening Guide And Horticulture Advice By Experts.La fascination de Jeremy pour le jardinage a commencé pendant son enfance, alors qu'il passait d'innombrables heures aux côtés de ses parents à s'occuper du jardin familial. Cette éducation a non seulement favorisé l'amour de la vie végétale, mais a également inculqué une solide éthique de travail et un engagement envers les pratiques de jardinage biologique et durable.Après avoir obtenu un diplôme en horticulture d'une université renommée, Jeremy a perfectionné ses compétences en travaillant dans divers jardins botaniques et pépinières prestigieux. Son expérience pratique, associée à sa curiosité insatiable, lui a permis de plonger profondément dans les subtilités des différentes espèces végétales, de la conception des jardins et des techniques de culture.Animé par le désir d'éduquer et d'inspirer d'autres passionnés de jardinage, Jeremy a décidé de partager son expertise sur son blog. Il couvre méticuleusement un large éventail de sujets, y compris la sélection des plantes, la préparation du sol, la lutte antiparasitaire et les conseils de jardinage saisonniers. Son style d'écriture est engageant et accessible, rendant les concepts complexes facilement assimilables pour les jardiniers novices et expérimentés.Au-delà de sonblog, Jeremy participe activement à des projets de jardinage communautaire et organise des ateliers pour donner aux individus les connaissances et les compétences nécessaires pour créer leurs propres jardins. Il croit fermement que se connecter avec la nature à travers le jardinage est non seulement thérapeutique mais aussi essentiel pour le bien-être des individus et de l'environnement.Avec son enthousiasme contagieux et son expertise approfondie, Jeremy Cruz est devenu une autorité de confiance dans la communauté du jardinage. Qu'il s'agisse de dépanner une plante malade ou d'offrir l'inspiration pour la conception de jardin parfaite, le blog de Jeremy sert de ressource incontournable pour les conseils horticoles d'un véritable expert en jardinage.